AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue au chateau de Périgueux


Partagez
 

 Courriers Types

Aller en bas 
AuteurMessage
Best_Lion

Best_Lion

Nombre de messages : 5949
Localisation : Bergerac
Emploi : Au service de son Comté
Date d'inscription : 28/04/2009

Courriers Types Empty
MessageSujet: Courriers Types   Courriers Types Empty28.02.10 12:59

EXEMPLE POUR UNE ANNONCE ESCLAVAGISTE :


Citation :
Messire / Dame X,

Il est apparu aux services de police de Bergerac que vous proposiez un emploi pour un salaire inférieur à ceux prévus par la loi.

Veuillez retirer cette offre dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 14 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 17 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 20 écus.

Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement


XX, Sergent de la Maréchaussée de Bergerac

PS : Pour modifier votre annonce vous devez retourner sur votre champs et en faisant défiler la fenêtre vers le bas, en dessous, vous avez une ligne pour annuler votre offre d'embauche.



EXEMPLE POUR UN EMPLOI ESCLAVAGISTE :


COURRIER POUR L'EMPLOYEUR :

Citation :
Messire / Dame X,

Il est apparu aux services de police de Bergerac que vous aviez embauché Messire / Dame X le xx/xx/xxxx pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.

Veuillez contacter dés réception de ce courrier votre employé(e) pour lui proposer un accord amiable : vous vous engagerez à lui acheter sur le marché un produit surévalué de 1 écu par rapport au prix le plus bas du marché (1 écu étant la différence entre le salaire qu'aurait du percevoir l'employé selon la grille et celui proposé par l'employeur).

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 14 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 17 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 20 écus.

Si vous refusez de coopérer, nous serons dans l'obligation d'engager à votre encontre des poursuites pour esclavagisme.

Cordialement,

XX, Sergent de la Maréchaussée de Bergerac


COURRIER POUR L'EMPLOYE


Citation :
Messire / Dame X,

Il est apparu aux services de police de Bergerac que vous aviez été embauché par Messire / Dame X, le xx/xx/xxxx pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.

Votre employeur s'est ainsi rendu coupable d'esclavagisme. Il devrait vous contacter rapidement pour un arrangement. Ecrivez-moi dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 14 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 17 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 20 écus.

Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !


Cordialement,

XX, Sergent de la Maréchaussée de Bergerac



COURRIER POUR UN GROUPE ARME NON AUTORISE :

Citation :
Bonjour MESSIRE / DAME X,


Je vous souhaite la Bienvenue à Bergerac, ville du Comté du Périgord Angoumois ( Périgueux, Bergerac, Sarlat, Angoulème et Castillon ).

Après vérification, nous avons constaté que vous êtes ce jour xx/xx/xxxx dans la ville de Bergerac en Lance, corps armée ou Armée constituée ce qui est illégal dans le comté du Périgord et de l'Angoumois.

Citation de la loi :----------------------------------

Article 4.2.4.10.- La mise en menace.
Est considéré comme un acte de Trouble à l' Ordre Public le fait de voyager, séjourner, en armée ou en créer une, en corps d’armes ou en lance sur le territoire du Périgord-Angoumois sans accord d'une autorité comtale agréée. L'agrément étant le suivant : Le Comte, le Capitaine, et le Prévôt des Maréchaux sont les seuls à pouvoir donner leurs accords. La procédure sera lancée après 24 heures de présence sur le territoire si le groupe ou l'armée n'a pas été détruit ou n'a pas obtenu l'autorisation

Fin de Citation --------------------------------------

Nous vous demandons de dissoudre ou de transformer en groupe simple cette lance, corps armé ou Armée dès réception de ce courrier, sous peine de poursuite judiciaire.

Merci de me confirmer par écrit que vous avez bien reçu cette missive.

Cordialement,

XX, Sergent de la Maréchaussée de Bergerac
Revenir en haut Aller en bas
 
Courriers Types
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Périgueux :: Archives du Comté :: Bibliothèque de Périgueux - Archives comtales :: Archives-
Sauter vers: