AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Bienvenue au chateau de Périgueux


Partagez
 

 Bureau des sergents

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty14.12.08 12:19

Arrivait dans son nouveau bureau, bien plus spacieux que précédent, il s’empressa d’apporter les lettres types afin d’améliorer l’envoie plus rapide des courriers. Et cela éviterait surtout d’aller déranger le Prévôt pour prendre un parchemin.
Ceci sera donc bénéfique à tout le monde. Il rangea donc dans les dossiers dans l’armoire les différents documents à prêt à envoyer aux fraudeurs.


La surveillance des offres d'emploi :

Offre en Mairie :

Dans ce courrier, portant pour titre "Esclavagisme":

Citation :
Dame / Messire *** ,

Il est apparu aux services de police de votre ville que vous proposiez un emploi pour un salaire inférieur à ceux prévus par la loi.
Veuillez retirer cette offre dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de caractéristique. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de caractéristique. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de caractéristique. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,

***, officier de police de ***.

Offre Accepté :

L'un à l'employeur :

Dans ce courrier, portant pour titre "Esclavagisme":
Citation :
Dame / Messire ***,

Il est apparu aux services de police de votre ville que vous aviez embauché Dame / Messire *** pour un salaire inférieur à ceux prévus par la loi.

Veuillez contacter dés réception de ce courrier votre employé(e) pour lui proposer un accord amiable : vous vous engagerez à lui acheter sur le marché un produit surévalué de ** écus par rapport au prix le plus bas du marché (** étant la différence entre le salaire qu'aurait du percevoir l'employé selon la grille et celui proposé par l'employeur).

Si vous refusez de coopérer, des poursuites seront engagées à votre encontre pour esclavagisme.

Cordialement,

***, officier de police de ***.

L'autre à l'employé :

Dans ce courrier, portant pour titre "Esclavagisme":

Citation :
Dame / Messire ***,

Il est apparu aux services de police de votre ville que vous aviez été embauché par Dame / Messire *** pour un salaire inférieur à ceux prévus par la loi.
Votre employeur s'est ainsi rendu coupable d'esclavagisme. Il devrait vous contacter rapidement pour un arrangement. Ecrivez-moi dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de caractéristique. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de caractéristique. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de caractéristique. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,

***, officier de police de ***.

La surveillance des groupes :

Dans ce courrier, portant pour titre "Groupe armé":

Citation :
Dame / Messire ***

Après vérification, nous avons constaté que vous étiez présent le *** dans la ville de *** en Lance, corps armée ou Armée constituée ce qui est illégal dans le comté du Périgord et de l'Angoumois.

Citation de la loi :----------------------------------

Les groupes armés ne sont pas autorisés sur le territoire du Comté sans accord d'une autorité comtale agréée.

L'agrément étant le suivant : Le Comte est le seul à pouvoir donner son accord. Il peut néanmoins faire acte de délégation au Capitaine et/ou au Connétable et/ou au Prévôt des Maréchaux. Dans ce cas de figure, l'accord de ce dernier sera suffisant.

Par groupes armés il faut entendre : Armée, Lance ou Corps d'armes.

Toute personne créant ou adhérant à un groupe armé non autorisé se verra poursuivi pour Trahison, et encourra les sanctions les plus fortes.

La vente des armes restent libre.

Fait en l’An de Grâce 1454 le 25 Novembre au Château de Périgueux.
Amendé en l'An de Grâce 1455 le 22 Août au Château de Périgueux.

Fin de Citation --------------------------------------

Vous êtes prié dans les plus brefs délais de dissoudre ou transformer en groupe simple cette lance, corps armé ou Armée sous peine de poursuite judiciaire.

Cordialement,

***, officier de police de ***.

Le dépôt de plainte :

Un dossier de plainte complet se présente ainsi :

Citation :
Dépôt de plainte contre ***
Chef d’inculpation : Parmi Esclavagisme/Escroquerie/Trouble à l’ordre public/Trahison/Haute-trahison
Délit : ***

Plaignant : ***

Les faits : *** (datés et localisés)

Témoin(s) : ***

Texte de loi :
Corpus Juris Civilis, Livre **, Op. *, Art. * a écrit:

Citation :
Citation de la loi


Commentaires : ***


Signature de l’officier de police
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty06.01.09 15:36

Citation :
Bonjour,

Je vous écris car votre nom apparait dans nos listes des arrivées sur le comté. Après renseignements, il apparait aussi que vous n'avez pas de laisser passer valide.

Or je vous rappelle la loi, qui dit que toute personne étrangère au comté est prier de quitter nos terres sous 48h, sous peine de se retrouver en procès pour TAOP.

Alors comme je ne doute point que vous etes quelqu'un de fort gentil, et obéissant, vous allez quitter nos terres rapidement, SINON JE TIRE LES OREILLES,!!!!!^^ Et si ça va pas je rajoute une fessée

Cordialement,
****
Officier de police d'Angoulême.


Dernière édition par Psych0 le 13.01.09 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Optat

Optat

Nombre de messages : 625
Localisation : Bergerac
Date d'inscription : 12/08/2008

Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty06.01.09 22:34

Alors que les sergents de toutes les villes du PA veillaient au-dehors dans le froid, Optat vint rallumer la flamme de l'âtre, déposa un pichet de vin à la cannelle pour le faire réchauffer après le service, et afficha une missive sur le tableau des consignes :

Citation :
Le sieur Mailvador a déposé une demande de laissez-passer qui lui a été refusée. Il semble déterminé à passer outre. Si est encore présent au matin du 7 janvier 1457, merci de déposer une plainte TAOP à son encontre.

Optat, Prévôt des maréchaux du PA

_________________
Marchand ambulant

Bureau des sergents 1gs9
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty13.02.09 9:03

Copie de lettre envoyé à Messire Schweep

Citation :
Messire Schweep
Après vérification, nous avons constaté que vous étiez présent le 14 Fevrier 1457 dans la ville de Angouléme en corps armée ou constituée ce qui est illégal dans le comté du Périgord et de l'Angoumois.

Citation de la loi :

Les groupes armés ne sont pas autorisés sur le territoire du Comté sans accord d'une autorité comtale agréée.

L'agrément étant le suivant : Le Comte est le seul à pouvoir donner son accord. Il peut néanmoins faire acte de délégation au Capitaine et/ou au Connétable et/ou au Prévôt des Maréchaux. Dans ce cas de figure, l'accord de ce dernier sera suffisant.

Par groupes armés il faut entendre : Armée, Lance ou Corps d'armes.

Toute personne créant ou adhérant à un groupe armé non autorisé se verra poursuivi pour Trahison, et encourra les sanctions les plus fortes.

La vente des armes restent libre.

Fait en l’An de Grâce 1454 le 25 Novembre au Château de Périgueux.
Amendé en l'An de Grâce 1455 le 22 Août au Château de Périgueux.

Fin de Citation --------------------------------------

Vous êtes prié dans les plus brefs délais de dissoudre ou transformer en groupe simple ceux, corps armé sous peine de poursuite judiciaire.

Sergent Plantajeunet, officier de police de Angouléme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty16.02.09 10:39

Copie courrier envoyé aujourdhui le 16 Fevrier à Messire Calvin14

Citation :
Messire Calvin14,
Il est apparu aux services de police de Angouléme que vous proposiez un emploi pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez retirer cette offre dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de Angouléme ***.
Sergent Plantajeunet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty16.02.09 11:59

Copie de lettre faite à Messire Calvin14 et son employé Messire Lordhdd

Malgré mon avertissement l'embauche c'est faite.
Citation :
Messire Calvin14,
Il est apparu aux services de police de votre ville d' Angouléme que vous aviez embauché Messire Lordhdd pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez contacter dés réception de ce courrier votre employé pour lui proposer un accord amiable : vous vous engagerez à lui acheter sur le marché un produit surévalué de +3 écus par rapport au prix le plus bas du marché (3 ecus étant la différence entre le salaire qu'aurait du percevoir l'employé selon la grille soit 15 ecus et celui proposé par l'employeur).
Si vous refusez de coopérer, des poursuites seront engagées à votre encontre pour esclavagisme.

Cordialement,
***, officier de police de Agouléme.
Sergent Plantajeunet


Citation :
Messire Lordhdd,
Il est apparu aux services de police de votre ville d 'Angouléme que vous aviez été embauché par Messire Calvin14 pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Votre employeur s'est ainsi rendu coupable d'esclavagisme. Il devrait vous contacter rapidement pour un arrangement. Ecrivez-moi dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de Angouléme***.
Sergent Plantajeunet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty18.02.09 14:18

Malgré mon avertissement à Messire Rosemanelcarlos l'embauche c'est faite
Copie des lettre envoyé au deux protagonistes
Citation :
Dame Mylema,
Il est apparu aux services de police de Angoulême que vous aviez été embauché par Messire Rossemanelcarlos pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Votre employeur s'est ainsi rendu coupable d'esclavagisme. Il devrait vous contacter rapidement pour un arrangement. Ecrivez-moi dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de Angoulême ***.
Sergent Plantajeunet


Citation :
Messire Rossemanelcarlos,
Il est apparu aux services de police de Angoulême que vous aviez embauché Dame Mylenna pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.Veuillez contacter dés réception de ce courrier votre employée pour lui proposer un accord amiable : vous vous engagerez à lui acheter sur le marché un produit surévalué de 3 écus par rapport au prix le plus bas du marché (3 écus étant la différence entre le salaire qu'aurait du percevoir l'employé selon la grille et celui proposé par l'employeur).Si vous refusez de coopérer, des poursuites seront engagées à votre encontre pour esclavagisme.
Cordialement,
***, officier de police de Angoulême ***.
Sergent Plantajeunet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty19.02.09 20:01

Copie lettre envoyé aujourdhui le 19 fevrier 1457 à Dame Brinbelle

Citation :
Dame Brinbelle
Il est apparu aux services de police de Angouléme que vous proposiez un emploi pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez retirer cette offre dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police deAngouléme ***.
Sergent Plantajeunet
embauche faite le 20 Fevrier 1457
copies 2eme lettre
Citation :
Dame Brinbelle,
Il est apparu aux services de police Angouléme que vous aviez embauché Messire Ttiger25 pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez contacter dés réception de ce courrier votre employé(e) pour lui proposer un accord amiable : vous vous engagerez à lui acheter sur le marché un produit surévalué de 1 écus par rapport au prix le plus bas du marché (1 écus étant la différence entre le salaire qu'aurait du percevoir l'employé selon la grille et celui proposé par l'employeur).
Si vous refusez de coopérer, des poursuites seront engagées à votre encontre pour esclavagisme.

Cordialement,
***, officier de police de Angouléme ***.
Sergent Plantajeunet

Citation :
Messire Ttiger,
Il est apparu aux services de police de Angouléme que vous aviez été embauché par Dame Brindelle pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Votre employeur s'est ainsi rendu coupable d'esclavagisme. Il devrait vous contacter rapidement pour un arrangement. Ecrivez-moi dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de Angouléme***.
Sergent Plantajeunet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty20.02.09 20:46

Copie de lettre envoyé à Dame Athena aujourdhui le 20 mai 1457



Citation :
Dame Athena***

Après vérification, nous avons constaté que vous étiez présent le 19 Février 1457 dans la ville de Angouléme en corps armée ou Armée constituée ce qui est illégal dans le comté du Périgord et de l'Angoumois.

Citation de la loi :----------------------------------

Les groupes armés ne sont pas autorisés sur le territoire du Comté sans accord d'une autorité comtale agréée.

L'agrément étant le suivant : Le Comte est le seul à pouvoir donner son accord. Il peut néanmoins faire acte de délégation au Capitaine et/ou au Connétable et/ou au Prévôt des Maréchaux. Dans ce cas de figure, l'accord de ce dernier sera suffisant.

Par groupes armés il faut entendre : Armée, Lance ou Corps d'armes.

Toute personne créant ou adhérant à un groupe armé non autorisé se verra poursuivi pour Trahison, et encourra les sanctions les plus fortes.

La vente des armes restent libre.

Fait en l’An de Grâce 1454 le 25 Novembre au Château de Périgueux.
Amendé en l'An de Grâce 1455 le 22 Août au Château de Périgueux.

Fin de Citation --------------------------------------

Vous êtes prié dans les plus brefs délais de dissoudre ou transformer en groupe simple ce corps armé ou sous peine de poursuite judiciaire.

***, officier de police deAngouléme ***.
Sergent Plantajeunet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty23.02.09 10:05

Copie lettre envoyé à Dame Ouinie aujourdhui le 23 Février 1457

Citation :
Dame Ouinie
Il est apparu aux services de police de Angouléme que vous proposiez un emploi pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez retirer cette offre dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de Angouléme***.
Sergent Plantajeunet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty23.02.09 13:59

Copie2éme courrier faite à Dame ouinie
Citation :
Dame Ouinie,
Il est apparu aux services de police de Angouléme que vous aviez embauché Dame Alexianne31 pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez contacter dés réception de ce courrier votre employée pour lui proposer un accord amiable : vous vous engagerez à lui acheter sur le marché un produit surévalué de 1 écus par rapport au prix le plus bas du marché( 1 écu étant la différence entre le salaire qu'aurait du percevoir l'employé selon la grille et celui proposé par l'employeur).
Si vous refusez de coopérer, des poursuites seront engagées à votre encontre pour esclavagisme.

Cordialement,
***, officier de police deAngouléme ***.
Sergent Plantajeunet

Copie envoyé à l'employé
Citation :
Dame Alexianne31,
Il est apparu aux services de police de Angouléme que vous aviez été embauché par Dame Ouinie pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Votre employeur s'est ainsi rendu coupable d'esclavagisme. Il devrait vous contacter rapidement pour un arrangement. Ecrivez-moi dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de Angouléme***.
Sergent Plantajeunet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty24.02.09 21:01

Copie lettre envoyé à Messire Grego124 le 24 Février 1457 pour embauche esclavagiste

Citation :
Messire Grego124,
Il est apparu aux services de police de votre ville que vous aviez embauché Dame Agathe24 pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez contacter dés réception de ce courrier votre employé(e) pour lui proposer un accord amiable : vous vous engagerez à lui acheter sur le marché un produit surévalué de 6 écus par rapport au prix le plus bas du marché (6 écus étant la différence entre le salaire qu'aurait du percevoir l'employé selon la grille et celui proposé par l'employeur).
Si vous refusez de coopérer, des poursuites seront engagées à votre encontre pour esclavagisme.

Cordialement,
***, officier de police d' Angouléme ***.
Sergent Plantajeunet

Copie lettre envoyé à l'emplyé Dame Agathe24 le 24 Février 1457

Citation :
DameAgathe24,
Il est apparu aux services de police de Angouléme que vous aviez été embauché par Messire Grego124 pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Votre employeur s'est ainsi rendu coupable d'esclavagisme. Il devrait vous contacter rapidement pour un arrangement. Ecrivez-moi dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de Angouléme ***.
Sergent Plantajeunet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty25.02.09 12:41

Le Sieur récidive soit il n'a pas lu mon courrier soit il n'a que faire de la lois
Copie lettre envoyé à Messire Grégo124 le 25 Février 1457

Citation :
Messire Grego124 ***,
Il est apparu aux services de police de Angouléme que vous proposiez un emploi pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.et ceux pour la seconde fois!
Veuillez retirer cette offre dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de Angouléme ***.
Sergent Plantajeunet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty25.02.09 13:39

copie lettreS envoyéS le 25 Févrié 1457
Portant pour titre Esclavagisme ,Récidive
Pour l'employeur
Citation :
Messire Grego124,
Il est apparu aux services de police de Angouléme que vous aviez embauché MessireJim_nah_stic pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez contacter dés réception de ce courrier votre employé pour lui proposer un accord amiable : vous vous engagerez à lui acheter sur le marché un produit surévalué de 6 écus par rapport au prix le plus bas du marché (6écus étant la différence entre le salaire qu'aurait du percevoir l'employé selon la grille et celui proposé par l'employeur).
Si vous refusez de coopérer, des poursuites seront engagées à votre encontre pour esclavagisme.

Cordialement,
***, officier de police de Angouléme ***.
Sergent Plantajeunet

* Saché messire que vous vous rendes coupable de récidive en agissant de la sorte
Pour l'employé
Citation :
Messire Jim_nah_stic ,
Il est apparu aux services de police de Angouléme que vous aviez été embauché par Messire Grego124 pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Votre employeur s'est ainsi rendu coupable d'esclavagisme. Il devrait vous contacter rapidement pour un arrangement. Ecrivez-moi dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de ***.
Attende d'une réponse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty01.03.09 15:05

Copie de lettre envoyé à Messire Kikipremier1 le 1er Mars 1457

Citation :
Messire Kikipremier1,
Il est apparu aux services de police de Angoulême que vous proposiez un emploi pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez retirer cette offre dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de Angoulême***.
Sergent Plantajeunet d'Angoulême
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty01.03.09 15:53

Copie envoyé à Dame Amandineetdu pourgroupe d'arme illégaux
Dame Amandinedu59

Citation :
Après vérification, nous avons constaté que vous étiez présent le 1 Mars 1457 dans la ville de Angouléme en corps armée constituée ce qui est illégal dans le comté du Périgord et de l'Angoumois.

Citation de la loi :----------------------------------

Les groupes armés ne sont pas autorisés sur le territoire du Comté sans accord d'une autorité comtale agréée.

L'agrément étant le suivant : Le Comte est le seul à pouvoir donner son accord. Il peut néanmoins faire acte de délégation au Capitaine et/ou au Connétable et/ou au Prévôt des Maréchaux. Dans ce cas de figure, l'accord de ce dernier sera suffisant.

Par groupes armés il faut entendre : Armée, Lance ou Corps d'armes.

Toute personne créant ou adhérant à un groupe armé non autorisé se verra poursuivi pour Trahison, et encourra les sanctions les plus fortes.

La vente des armes restent libre.

Fait en l’An de Grâce 1454 le 25 Novembre au Château de Périgueux.
Amendé en l'An de Grâce 1455 le 22 Août au Château de Périgueux.

Fin de Citation --------------------------------------

Vous êtes prié dans les plus brefs délais de dissoudre ou transformer en groupe simple cette lance, corps armé ou Armée sous peine de poursuite judiciaire.

***, officier de police de Angoulême ***.
Sergent Plantajeunet d'Angouléme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty01.03.09 16:08

Embauches faite copies lettre envoyé à l'employeur et son employé
Citation :
Dame Kikipremier
Il est apparu aux services de police de Angoulême aviez embauché Messire Fundin pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez contacter dés réception de ce courrier votre employé(e) pour lui proposer un accord amiable : vous vous engagerez à lui acheter sur le marché un produit surévalué de 2écus par rapport au prix le plus bas du marché (2 écus la différence entre le salaire qu'aurait du percevoir l'employé selon la grille et celui proposé par l'employeur soit 18 écus au lieu de 16écus )
Si vous refusez de coopérer, des poursuites seront engagées à votre encontre pour esclavagisme.

Cordialement,
***, officier de police de Angoulême
Sergent Plantajeunet d'Angoulême

Citation :
Messire Fundin,
Il est apparu aux services de police de Angoulême que vous aviez été embauché par Damekikipremier1 pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.(Pour info votre salaireet de 16écus alors que l'employeur aurai du vous payer 18 écus)
Votre employeur s'est ainsi rendu coupable d'esclavagisme. Il devrait vous contacter rapidement pour un arrangement. Ecrivez-moi dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de Angoulême ***.
Sergent Plantajeunet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty03.03.09 18:01

annonce faite le 3 Mars 1457 copie lettre envoyé

Citation :
Messire Djgwel ,
Il est apparu aux services de police de votre ville que vous proposiez un emploi pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez retirer cette offre dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de d' Angoulême ***.
Sergent Plantajeunet d'Angoulême


Dernière édition par plantajeunet le 03.03.09 19:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty03.03.09 19:14

Copie lettre envoyé à employeur pour embauche esclavagiste

Citation :
Messire Djgwel ,
Il est apparu aux services de police de Angoulême que vous aviez embauché Messire Supboy pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez contacter dés réception de ce courrier votre employé(e) pour lui proposer un accord amiable : vous vous engagerez à lui acheter sur le marché un produit surévalué de 3 écus par rapport au prix le plus bas du marché (3 écus étant la différence entre le salaire qu'aurait du percevoir l'employé selon la grille et celui proposé par l'employeur soit 15 écus etvous en avez payé 12 écus).
Si vous refusez de coopérer, des poursuites seront engagées à votre encontre pour esclavagisme.

Cordialement,
***, officier de police de Angoulême ***.
Sergent Plantajeunet d' Angoulême

nota béné
pour infos grille des salaires en Angoulême
IMPORTANT: Il faut obligatoirement respecter cette grille pour proposer des offres d'emplois au risque d'aller en procès.

0 à 6 points ===> 15écus
7 à 14 points ===> 18écus
15 à 19 points ===> 22écus

Copie lettre envoyé à l'employé

Citation :
Messire Supboy ,
Il est apparu aux services de police de Angoulême que vous aviez été embauché par Messire Djgwel pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
En vous payant 12 éxus au lieu de 15 écus.
Votre employeur s'est ainsi rendu coupable d'esclavagisme. Il devrait vous contacter rapidement pour un arrangement. Ecrivez-moi dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de Angoulême***.
Sergent Plantajeunet d'Angoulême
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty04.03.09 9:31

Copie envoyé annonce esclavagiste le 04 Mars 1457

Citation :
Messire Alfarouk,
Il est apparu aux services de police de Angoulême que vous proposiez un emploi pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez retirer cette offre dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,

***, officier de police de Angoulême ***.

Sergent Plantajeunet d'Angoulême
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty04.03.09 15:44

copie courrier envoyé à dame Miquette
Citation :
Dame Miquette
Sur ordre du prévôt

Après vérification, nous avons constaté que vous étiez présent le 4 Mars 1457 dans la ville de Angouléme en Lance constituée ce qui est illégal dans le comté du Périgord et de l'Angoumois.

Citation de la loi :----------------------------------

Les groupes armés ne sont pas autorisés sur le territoire du Comté sans accord d'une autorité comtale agréée.

L'agrément étant le suivant : Le Comte est le seul à pouvoir donner son accord. Il peut néanmoins faire acte de délégation au Capitaine et/ou au Connétable et/ou au Prévôt des Maréchaux. Dans ce cas de figure, l'accord de ce dernier sera suffisant.

Par groupes armés il faut entendre : Armée, Lance ou Corps d'armes.

Toute personne créant ou adhérant à un groupe armé non autorisé se verra poursuivi pour Trahison, et encourra les sanctions les plus fortes.

La vente des armes restent libre.

Fait en l’An de Grâce 1454 le 25 Novembre au Château de Périgueux.
Amendé en l'An de Grâce 1455 le 22 Août au Château de Périgueux.

Fin de Citation --------------------------------------

Vous êtes prié dans les plus brefs délais de dissoudre ou transformer en groupe simple cette lance, corps armé ou Armée sous peine de poursuite judiciaire.

***, officier de police de Angouléme ***.
Sergent Plantajeunet d'Angoulême
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty06.03.09 16:01

Copie lettre envoyé

Citation :
Messire Joyes ,
Il est apparu aux services de police de Angoulême que vous proposiez un emploi pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez retirer cette offre dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de Angoulême ***.
Sergent Plantajeunet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty06.03.09 22:40

Copie courrier envoyé
Citation :
Messire Joyes,
Il est apparu aux services de police de Angoulême que vous aviez embauché Messire Jim_nah_stic pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez contacter dés réception de ce courrier votre employé(e) pour lui proposer un accord amiable : vous vous engagerez à lui acheter sur le marché un produit surévalué de 6 écus par rapport au prix le plus bas du marché (6 écus étant la différence entre le salaire qu'aurait du percevoir l'employé selon la grille et celui proposé par l'employeurvous l'avez payez 16 écus alors qu'il devait en toucher 22 écus).
Si vous refusez de coopérer, des poursuites seront engagées à votre encontre pour esclavagisme.

Cordialement,
***, officier de police de Angoulême ***.
Sergent Plantajeunet
Citation :
Messire Jim_nah_stic,
Il est apparu aux services de police de Angoulême que vous aviez été embauché par Messire Joyes pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.Pour infos vous avez été payé 16 écus alors que vous deviez etre payé 22 écus.
Votre employeur s'est ainsi rendu coupable d'esclavagisme. Il devrait vous contacter rapidement pour un arrangement. Ecrivez-moi dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de Angoulême ***.
Sergent Plantajeunet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty07.03.09 19:47

copie envoyé à lance en illégalité en amgoulême aujourdhui le 7 Mars1457
Citation :
Messire Homerde

Après vérification, nous avons constaté que vous étiez présent le 07 Mars 1457 dans la ville de Angoulême en Lance, constitué ce qui est illégal dans le comté du Périgord et de l'Angoumois.

Citation de la loi :----------------------------------

Les groupes armés ne sont pas autorisés sur le territoire du Comté sans accord d'une autorité comtale agréée.

L'agrément étant le suivant : Le Comte est le seul à pouvoir donner son accord. Il peut néanmoins faire acte de délégation au Capitaine et/ou au Connétable et/ou au Prévôt des Maréchaux. Dans ce cas de figure, l'accord de ce dernier sera suffisant.

Par groupes armés il faut entendre : Armée, Lance ou Corps d'armes.

Toute personne créant ou adhérant à un groupe armé non autorisé se verra poursuivi pour Trahison, et encourra les sanctions les plus fortes.

La vente des armes restent libre.

Fait en l’An de Grâce 1454 le 25 Novembre au Château de Périgueux.
Amendé en l'An de Grâce 1455 le 22 Août au Château de Périgueux.

Fin de Citation --------------------------------------

Vous êtes prié dans les plus brefs délais de dissoudre ou transformer en groupe simple cette lance, corps armé ou Armée sous peine de poursuite judiciaire.

***, officier de police de Angoulême
Sergent Plantajeunet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty08.03.09 12:20

Copie courrier envoyé le 8 Mars 1457

Citation :
Messire Flo29480 ,
Il est apparu aux services de police de votre ville que vous proposiez un emploi pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.
Veuillez retirer cette offre dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- de 0 à 6 de carac. --> 15 écus.
- de 7 à 14 de carac. --> 18 écus.
- de 15 à 19 de carac. --> 22 écus.
Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Cordialement,
***, officier de police de Angoulême ***.
Sergent Plantajeunet
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Bureau des sergents Empty
MessageSujet: Re: Bureau des sergents   Bureau des sergents Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bureau des sergents
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Périgueux :: Archives du Comté :: Bibliothèque de Périgueux - Archives comtales :: Archives-
Sauter vers: