AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Bienvenue au chateau de Périgueux


Partagez | 
 

 Sarlat

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarlat   27.02.11 16:59

Ambre commencait a en avoir marre que l'on prenait le parquet pour un moulin et elle allait remettre de l'ordre dans tous ca

- Sire Blandin, cela ne fait que la deuxième fois que je vous demande de rester a votre place, ma patience a des limites, je vous prierais d'attendre que l'on vous appele dans le couloir, vous n'avez pas lieu de vous trouver ici a enquiquiner les substituts, qui font leur travail, dés que les plaintes seront déposées nous vous en ferons pas si nous avons besoin de votre intervention. Sur ce bon vent

Ambre ouvrit la porte
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarlat   27.02.11 17:41

Hugues vit arriver la Proc. Elle venait sans doute à la rescousse de l'incompétente de service.

Ma chère Procureur, je sortirais quand ma plainte aur aété intruite et présentée au juge.

Il prit une chaise et s'assit.
Revenir en haut Aller en bas
aleen
Connétable du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 1614
Localisation : Bergerac Périgord-Angoumois
Date d'inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Sarlat   27.02.11 17:55

Aleen amusée vit le Sieur Blandin vouloir faire le siège du couloir

Messire Blandin je vous ai expliqué le rôle du substitut, pour vôtre plainte il faut voir la maréchaussée, je ne puis rien faire à mon niveau,
Regarde Ambre et lui emboîte le pas

Il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Tu vas mieux toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarlat   27.02.11 18:29

hum tu as raison Aleen laissons le seul attendre sa plainte qui n'avancera pas plus vite parce qu'il est la, bah ca commence oui faut bien hein, on a pas toujours le choix

Ambre lui fit un clin d'oeuil et sorti de la piece pour retrouver son bureau
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarlat   23.03.11 16:02

Ma dame la Procureur,

je vous retranscris ici les paroles du Chef-Maréchal Jeannot de Sarlat


Citation :

NON !! l'idiot du village est de retour!
Bien puisque tu est la mignon ,réglons les choses une bonne fois pour toutes:
Tu n'est ici qu'au mieux l'idiot du village, au pire un parasite qu'Aristote a créé sans que l'on sache bien a quoi il pouvait bien penser ce jour la.
Tu peut bien crier dans ce bureau ( et même montrer les dents),je ne t'écoute plus.
Tes plaintes ne seront jamais enregistrées car sans aucunes valeur et tu peut les poser au procureur,il les feras suivre a la maréchaussée ou je les jetterais à la poubelle.
Retourne donc au châteaux pomper l'air a tous le monde, inscrit toi pour etre comte si tu veut,fait toi même avocat mais laisse Sarlat en paix

J'attends des explications non seulement de votre part mais également de la part de son supérieur, le Prévost.

Et je demande sa suspension immédiate.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sarlat   23.03.11 19:20

Messire, je ne suspendrais personne.

Tout d'abord, parce que son role de substitut a Sarlat ne relève pas de la maréchaussée, et ensuite car c'est le seul maréchal que je possède a Sarlat. D'ailleurs, il est lieutenant aujourd'hui.

Donc allez vous plaindre ailleurs je vous prie.
Revenir en haut Aller en bas
aleen
Connétable du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 1614
Localisation : Bergerac Périgord-Angoumois
Date d'inscription : 31/12/2010

MessageSujet: Re: Sarlat   23.03.11 20:06

Aleen, assise en train de compulser ses dossiers, se demandait ce qui arrivait, elle leva les yeux et vit Messire Blandin discuter avec la prévôte

Messire Blandin, vous avez décidé de faire le siège de mon bureau, je vous ai déjà dit que je ne pouvais rien pour vous,

Mais Madame la Prévôte Messire Jeannot n'est pas substitut de Sarlat, enfin jusqu'à maintenant c'était moi,

Aleen ne comprenait rien à ce qu'il se passait dans son bureau

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jolius

avatar

Nombre de messages : 2249
Localisation : Sarlat
Emploi : ex Maire
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Nomination de l'Echevin de Sarlat   16.05.11 22:16

Jolius vint annoncer au Parquet la nomination de l'Echevin de Sarlat

Citation :
Nous, Jolius, maire de Sarlat, en ce jour du 17 mai 1459 annonçons :

Messire Renlie, Duc de Graçay, étant la seule personne à avoir présenté une candidature, est nommé ce jour Echevin pour la ville de Sarlat

Que cela soit su de tous


Fait à Sarlat le 17 mai 1459

Jolius, maire de Sarlat





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emardeche
Conseiller comtal
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 48
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Sarlat   22.09.11 9:33

Citation :
Dépôt de plainte contre Elouen.


Chef d’inculpation : Trouble à l’ordre public
Délit : non respect de la Loy Martiale
Plaignant : Le Comté


Les faits : Messire Elouen.est arrivé le 21 septembre 1459 à Périgueux. Un echange de courrier avant son arrivé demandant au Prevot Cerise l autorisation de sejourner en terre du perigord, le Prevot lui renvoya une missive en lui stipulant bien la date du sejour accordé et le lieu du sejour etant qu a Castillon. A son passage en douane un courrier lui rappelant bien de la fermeture des frontières et de la loy martiale en cours sur le comté Périgord-Angoumois, et , lui fut remis par la douanière Cerise. .

Les preuves :Extrait de la douane et courrier envoyé

Citation :
Sarlat : 21 septembre 1459 à 11h42
Arrivées : Elouen. (Marmande) lvl1 13écus *Guyenne*

Citation :

* Expéditeur : Elouen.
* Date d'envoi : 14/09/2011 - 05:56:07
* Titre : laissé passé

* * écrit par la nurse de petit elouen. *

Bonjour Dame Pévot,

Je suis Olympe nurse de petit Elouen fils de Dame Kahhlan qui vient rendre visite à sa soeur Eloa en Castillon.
Il est accompagné de Theophile son père.

Aussi je vous demande l�autorisation de séjour en Périgord pour une durée encore non définie et qu'il nous sera précisé à votre convenance.

Si nous devions être là plus longuement, nous vous en avertirons à l'avance.
dans l'attente de votre réponse, veuillez Dame Prévot, agréer mes salutations les meilleures.

Dame Olympe pour le petit Elouen d'Aydindril.


hrp: dame Olympe est un pnj qui accompagne le perso du petit.


Citation :
Citation:
Bonjour Dame Olympe

Après étude de votre demande, moi, Cerise de Bonnemaison, Comtesse de Lanquais, Dame de Genté, Prévôt des Maréchaux du Périgord-Angoumois représentant de sa Grandeur Vonafred, Comte du PA vous autorise vous, Dame Olympe, le ptit Elouen. ainsi que son père, le Sieur Theophile

A séjourner QUE sur Castillon en Périgord-Angoumois du 19/09/1459 au 30/09/1459.
A circuler en groupe simple sur nos terres. Après cette date je ne répondrais plus de votre sécurité.

Restant à votre disposition

Respectueusement,

Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Prévôt des Maréchaux du Périgord-Angoumois
Fait à Périgueux, le 19/09/1459


Citation :
* Aux remparts de Sarlat... un poste de garde... *

Dame ou Messire, Bonjour,

Je vous souhaite la bienvenue à Sarlat, je suis Cerise de Bonnemaison, Comtesse de Lanquais, Dame de Genté, Prévôt du Périgord Angoumois, Maréchale et Douanière de Sarlat, je vous informe que le Périgord-Angoumois (Périgueux, Angoulême, Sarlat, Castillon et Bergerac) est sous la LOY MARTIALE depuis le 28 juillet 1459 et que nos FRONTIERES sont FERMEES.

Nous vous conseillons de bien vouloir quitter le Comté dans les plus brefs délais et de ne pas circuler sur les nœuds sous peine de vous exposer à des conséquences fâcheuses pour votre sécurité. Sachez que le Comte Vonafred et son Conseil sont clairement décidés à faire respecter ces Lois.

Si vous êtes en possession d'un Laisser-Passer, merci de me le présenter dès réception de ce courrier, sinon vous devez impérativement en demander un afin de régulariser votre situation.

Pour obtenir un Laissez-Passer, vous fournirez au Prévôt, Cerise, donc moi même, les renseignements suivants :

- date exacte et lieu de départ
- motif du séjour et durée
- date exacte et lieu de retour
- personne vous accompagnant.


-- citation de la loi martiale --
Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.
Article 2.5.3.5. - Sous la loi martiale les ambassadeurs et autres représentants des provinces extérieures sont priés de rester dans leur délégation.


Restant à votre disposition


Bien à vous,
Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Prévôt du Périgord Angoumois
Maréchale et Douanière de Sarlat


Fait à Sarlat, le 21ème jour du moys de Septembre Mil quatre cent cinquante neuf

Texte de loi :
Corpus Juris Civilis, Livre IV, Chapitre II Opus III - De la loi martiale a écrit:

Citation :

Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.

La Déclaration du Comte :

Citation :
Au Peuple du Périgord et de l'Angoumois,
A tous les voyageurs des Royaumes,
A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire.

Nous, Valnor de Lande Morte, Pair-Régent du Périgord et Angoumois, par la volonté des hommes, de Feue la Reyne de France et d'Aristote.

Faisons savoir que compte tenu de nombreuses menaces pesant sur le Comté et Conformément aux articles de loi suivants :

Livre II - Chapitre I - Article 2.1.11
Livre II- Chapitre V - Opus III - Article 2.5.3.1, 2.5.3.2, 2.5.3.3, 2.5.3.4 et 2.5.3.5.

Déclarons les frontières du Comté fermées dès ce jour du 28 Juillet 1459. Tout personne désirant voyager à travers nos terres doit faire demande d'un laisser-passer auprès des Autorités Comtales, sous 48h. Passé ce délai, tout contrevenant s'expose à des représailles.

Déclarons la loi Martiale dans le Comté dès ce jour du 28 Juillet 1459.

Mobilisons l'ensemble de forces armées et de maréchaussée du Comté. Tous les hommes d'armes et maréchaux disponibles se présenteront auprès de leurs officiers pour recevoir leurs ordres.

Autorisons le Prévôt des Maréchaux de mettre aux arrêts tout individu suspect ou présentant un danger pour le Comté.

Autorisons les forces armées à user de la force envers toute menace dirigée contre le Comté.

Que cela soit dit et su à travers le Comté.

Fait à Périgueux,
Le 21 ème jour de Juillet mil quatre cent cinquante neuf.


Commentaires :

Un courrier lui a été envoyé pour rappel qui est resté également sans réponse.

Citation :
Messire,

Vous êtes sur le sol du Périgord Angoumois, et je vous rappelle que la loi martiale est en vigueur.

Texte de loi :
Corpus Juris Civilis, Livre II, Chapitre V, Opus III a écrit:

Citation:
Opus III - De la loi martiale

Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.



Témoin(s) :

Cerise ... Maréchale et douanière de Sarlat

Observations : Messire Elouen. n a pas suivit son autrisation de séjourner QUE sur Castillon en Périgord-Angoumois du 19/09/1459 au 30/09/1459, il est partie de sarlat a ce jour.


Fait à Sarlat le 22 septembre 1459
Emardeche , prevot des marechaux



Dernière édition par emardeche le 22.09.11 10:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emardeche
Conseiller comtal
avatar

Nombre de messages : 1907
Age : 48
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Sarlat   22.09.11 9:54

Citation :
Dépôt de plainte contre Theophile


Chef d’inculpation : Trouble à l’ordre public
Délit : non respect de la Loy Martiale
Plaignant : Le Comté


Les faits : Messire theophile.est arrivé le 21 septembre 1459 à Périgueux. Un echange de courrier avant son arrivé demandant au Prevot Cerise l autorisation de sejourner en terre du perigord, le Prevot lui renvoya une missive en lui stipulant bien la date du sejour accordé et le lieu du sejour etant qu a Castillon. A son passage en douane un courrier lui rappelant bien de la fermeture des frontières et de la loy martiale en cours sur le comté Périgord-Angoumois, et , lui fut remis par la douanière Cerise. .

Les preuves :Extrait de la douane et courrier envoyé

Citation :
Sarlat : 21 septembre 1459 à 11h42
Arrivées :Theophile (La-Teste-De-Buch) lvl2 14écus *Guyenne*

Citation :

* Expéditeur : Elouen.
* Date d'envoi : 14/09/2011 - 05:56:07
* Titre : laissé passé

* * écrit par la nurse de petit elouen. *

Bonjour Dame Pévot,

Je suis Olympe nurse de petit Elouen fils de Dame Kahhlan qui vient rendre visite à sa soeur Eloa en Castillon.
Il est accompagné de Theophile son père.

Aussi je vous demande l�autorisation de séjour en Périgord pour une durée encore non définie et qu'il nous sera précisé à votre convenance.

Si nous devions être là plus longuement, nous vous en avertirons à l'avance.
dans l'attente de votre réponse, veuillez Dame Prévot, agréer mes salutations les meilleures.

Dame Olympe pour le petit Elouen d'Aydindril.


hrp: dame Olympe est un pnj qui accompagne le perso du petit.


Citation :
Citation:
Bonjour Dame Olympe

Après étude de votre demande, moi, Cerise de Bonnemaison, Comtesse de Lanquais, Dame de Genté, Prévôt des Maréchaux du Périgord-Angoumois représentant de sa Grandeur Vonafred, Comte du PA vous autorise vous, Dame Olympe, le ptit Elouen. ainsi que son père, le Sieur Theophile

A séjourner QUE sur Castillon en Périgord-Angoumois du 19/09/1459 au 30/09/1459.
A circuler en groupe simple sur nos terres. Après cette date je ne répondrais plus de votre sécurité.

Restant à votre disposition

Respectueusement,

Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Prévôt des Maréchaux du Périgord-Angoumois
Fait à Périgueux, le 19/09/1459


Citation :
* Aux remparts de Sarlat... un poste de garde... *

Dame ou Messire, Bonjour,

Je vous souhaite la bienvenue à Sarlat, je suis Cerise de Bonnemaison, Comtesse de Lanquais, Dame de Genté, Prévôt du Périgord Angoumois, Maréchale et Douanière de Sarlat, je vous informe que le Périgord-Angoumois (Périgueux, Angoulême, Sarlat, Castillon et Bergerac) est sous la LOY MARTIALE depuis le 28 juillet 1459 et que nos FRONTIERES sont FERMEES.

Nous vous conseillons de bien vouloir quitter le Comté dans les plus brefs délais et de ne pas circuler sur les nœuds sous peine de vous exposer à des conséquences fâcheuses pour votre sécurité. Sachez que le Comte Vonafred et son Conseil sont clairement décidés à faire respecter ces Lois.

Si vous êtes en possession d'un Laisser-Passer, merci de me le présenter dès réception de ce courrier, sinon vous devez impérativement en demander un afin de régulariser votre situation.

Pour obtenir un Laissez-Passer, vous fournirez au Prévôt, Cerise, donc moi même, les renseignements suivants :

- date exacte et lieu de départ
- motif du séjour et durée
- date exacte et lieu de retour
- personne vous accompagnant.


-- citation de la loi martiale --
Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.
Article 2.5.3.5. - Sous la loi martiale les ambassadeurs et autres représentants des provinces extérieures sont priés de rester dans leur délégation.


Restant à votre disposition


Bien à vous,
Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Prévôt du Périgord Angoumois
Maréchale et Douanière de Sarlat


Fait à Sarlat, le 21ème jour du moys de Septembre Mil quatre cent cinquante neuf
Texte de loi :
Corpus Juris Civilis, Livre IV, Chapitre II Opus III - De la loi martiale a écrit:

Citation :

Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.

La Déclaration du Comte :

Citation :
Au Peuple du Périgord et de l'Angoumois,
A tous les voyageurs des Royaumes,
A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire.

Nous, Valnor de Lande Morte, Pair-Régent du Périgord et Angoumois, par la volonté des hommes, de Feue la Reyne de France et d'Aristote.

Faisons savoir que compte tenu de nombreuses menaces pesant sur le Comté et Conformément aux articles de loi suivants :

Livre II - Chapitre I - Article 2.1.11
Livre II- Chapitre V - Opus III - Article 2.5.3.1, 2.5.3.2, 2.5.3.3, 2.5.3.4 et 2.5.3.5.

Déclarons les frontières du Comté fermées dès ce jour du 28 Juillet 1459. Tout personne désirant voyager à travers nos terres doit faire demande d'un laisser-passer auprès des Autorités Comtales, sous 48h. Passé ce délai, tout contrevenant s'expose à des représailles.

Déclarons la loi Martiale dans le Comté dès ce jour du 28 Juillet 1459.

Mobilisons l'ensemble de forces armées et de maréchaussée du Comté. Tous les hommes d'armes et maréchaux disponibles se présenteront auprès de leurs officiers pour recevoir leurs ordres.

Autorisons le Prévôt des Maréchaux de mettre aux arrêts tout individu suspect ou présentant un danger pour le Comté.

Autorisons les forces armées à user de la force envers toute menace dirigée contre le Comté.

Que cela soit dit et su à travers le Comté.

Fait à Périgueux,
Le 21 ème jour de Juillet mil quatre cent cinquante neuf.


Commentaires :

Un courrier lui a été envoyé pour rappel qui est resté également sans réponse.

Citation :
Messire,

Vous êtes sur le sol du Périgord Angoumois, et je vous rappelle que la loi martiale est en vigueur.

Texte de loi :
Corpus Juris Civilis, Livre II, Chapitre V, Opus III a écrit:

Citation:
Opus III - De la loi martiale

Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.

A ce jour aucune demande de laisser passer n'a été faite de votre part. Je vous demande de la faire parvenir instamment à notre prévôt, Dame cerise, en précisant le motif de votre séjour ou un procès s'ouvrira à votre encontre.

Cordialement
douaniere Cerise...

Périgueux le 21 septembre 1459


Témoin(s) :

Cerise ... Maréchale et douanière de Sarlat

Observations : Messire Theophile. n a pas suivit son autrisation de séjourner QUE sur Castillon en Périgord-Angoumois du 19/09/1459 au 30/09/1459, il est parti de sarlat a ce jour.


Fait à Sarlat le 22 septembre 1459
Emardeche , prevot des marechaux

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise
Prévôt du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 5254
Emploi : La roue tourne toujours....
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Sarlat   28.09.11 3:00

Cerise arriva en courant avec la marque de sa plume sur le visage, elle s'était endormie sur son Bureau. Elle poussa la porte violemment.
Bonjour Procureur !
Veuillez excuser mon entrée brutale mais pioufff !
Je me suis endormie sur mes plaintes, le manque de sommeil depuis le temps que je fais garde sur garde.
Enfin passons, je vous emmène une plainte enfin plusieurs, quoique certaines j'aimerais l'avis de notre Prévôt.


Citation :
Dépôt de plainte contre Darkan02


Chef d’inculpation : Trouble à l’ordre public
Délit : Non-respect de la Loy Martiale
Plaignant : Le Comté


Les faits : Sieur Darkan02 est à Sarlat depuis le 25 septembre 1459. A son arrivée aux remparts il a reçu de ma main un parchemin lui indiquant que le Comté du Périgord Angoumois était sous Loy Mariale et Frontières Fermées depuis le 28 juillet de l'an de Grâce 1459, et qu'il fallait demander un Laisser Passer auprès du Comte Vonafred. A ce jour je n'ai eu aucun retour de lui, ni même le Prévôt Emardeche suite à ses relances, ni le Comte Vonafred.


Les preuves :

Citation :

Dame ou Messire, Bonjour,

Je vous souhaite la bienvenue à Sarlat, je suis Cerise de Bonnemaison, Comtesse de Lanquais, Dame de Genté, Lieutenante et Douanière de Sarlat, je vous informe que le Périgord-Angoumois (Périgueux, Angoulême, Sarlat, Castillon et Bergerac) est sous la LOY MARTIALE depuis le 28 juillet 1459 et que nos FRONTIERES sont FERMEES.

Nous vous conseillons de bien vouloir quitter le Comté dans les plus brefs délais et de ne pas circuler sur les nœuds sous peine de vous exposer à des conséquences fâcheuses pour votre sécurité. Sachez que le Comte Vonafred et son Conseil sont clairement décidés à faire respecter ces Lois.

Si vous êtes en possession d'un Laisser-Passer, merci de me le présenter dès réception de ce courrier, sinon vous devez impérativement en demander un afin de régulariser votre situation.

Pour obtenir un Laissez-Passer, vous fournirez au Comte Vonafred, les renseignements suivants :

- date exacte et lieu de départ
- motif du séjour et durée
- date exacte et lieu de retour
- personne vous accompagnant.


-- citation de la loi martiale --
Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.
Article 2.5.3.5. - Sous la loi martiale les ambassadeurs et autres représentants des provinces extérieures sont priés de rester dans leur délégation.


Restant à votre disposition


Bien à vous,
Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat


Fait à Sarlat, le 25ème jour du moys de Septembre Mil quatre cent cinquante neuf


Texte de loi :
Corpus Juris Civilis, Livre II, Chapitre V, Opus III a écrit

Citation :
Opus III - De la loi martiale

Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.


La Déclaration du Comte
Citation :
Au Peuple du Périgord et de l'Angoumois,
A tous les voyageurs des Royaumes,
A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire.

Nous, Valnor de Lande Morte, Pair-Régent du Périgord et Angoumois, par la volonté des hommes, de Feue la Reyne de France et d'Aristote.

Faisons savoir que compte tenu de nombreuses menaces pesant sur le Comté et Conformément aux articles de loi suivants :

Livre II - Chapitre I - Article 2.1.11
Livre II- Chapitre V - Opus III - Article 2.5.3.1, 2.5.3.2, 2.5.3.3, 2.5.3.4 et 2.5.3.5.

Déclarons les frontières du Comté fermées dès ce jour du 28 Juillet 1459. Tout personne désirant voyager à travers nos terres doit faire demande d'un laisser-passer auprès des Autorités Comtales, sous 48h. Passé ce délai, tout contrevenant s'expose à des représailles.

Déclarons la loi Martiale dans le Comté dès ce jour du 28 Juillet 1459.

Mobilisons l'ensemble de forces armées et de maréchaussée du Comté. Tous les hommes d'armes et maréchaux disponibles se présenteront auprès de leurs officiers pour recevoir leurs ordres.

Autorisons le Prévôt des Maréchaux de mettre aux arrêts tout individu suspect ou présentant un danger pour le Comté.

Autorisons les forces armées à user de la force envers toute menace dirigée contre le Comté.

Que cela soit dit et su à travers le Comté.

Fait à Périgueux,
Le 28 ème jour de Juillet mil quatre cent cinquante neuf.


Témoin(s) :
Cerise de Bonneamison, Lieutenante et Douanière de Sarlat.
Emardeche, Prévôt du Périgord et de L'Angoumois


Faict à Sarlat
le 28ème jour du moys de Septembre Mil quatre cent cinquante neuf

Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise
Prévôt du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 5254
Emploi : La roue tourne toujours....
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Sarlat   28.09.11 3:46

Citation :
Dépôt de plainte contre Hermione.


Chef d’inculpation : Trouble à l’ordre public
Délit : Non-respect de la Loy Martiale
Plaignant : Le Comté


Les faits : Dame Hermione. est à Sarlat depuis le 24 septembre 1459. A son arrivée aux remparts elle a reçu de ma main un parchemin lui indiquant que le Comté du Périgord Angoumois était sous Loy Mariale et Frontières Fermées depuis le 28 juillet de l'an de Grâce 1459, et qu'il fallait demander un Laisser Passer auprès du Comte Vonafred. A ce jour je n'ai eu aucun retour d'elle, ni même le Prévôt Emardeche suite à ses relances, ni le Comte Vonafred.


Les preuves :

Citation :

Dame ou Messire, Bonjour,

Je vous souhaite la bienvenue à Sarlat, je suis Cerise de Bonnemaison, Comtesse de Lanquais, Dame de Genté, Lieutenante et Douanière de Sarlat, je vous informe que le Périgord-Angoumois (Périgueux, Angoulême, Sarlat, Castillon et Bergerac) est sous la LOY MARTIALE depuis le 28 juillet 1459 et que nos FRONTIERES sont FERMEES.

Nous vous conseillons de bien vouloir quitter le Comté dans les plus brefs délais et de ne pas circuler sur les nœuds sous peine de vous exposer à des conséquences fâcheuses pour votre sécurité. Sachez que le Comte Vonafred et son Conseil sont clairement décidés à faire respecter ces Lois.

Si vous êtes en possession d'un Laisser-Passer, merci de me le présenter dès réception de ce courrier, sinon vous devez impérativement en demander un afin de régulariser votre situation.

Pour obtenir un Laissez-Passer, vous fournirez au Comte Vonafred, les renseignements suivants :

- date exacte et lieu de départ
- motif du séjour et durée
- date exacte et lieu de retour
- personne vous accompagnant.


-- citation de la loi martiale --
Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.
Article 2.5.3.5. - Sous la loi martiale les ambassadeurs et autres représentants des provinces extérieures sont priés de rester dans leur délégation.


Restant à votre disposition


Bien à vous,
Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat


Fait à Sarlat, le 24ème jour du moys de Septembre Mil quatre cent cinquante neuf


Texte de loi :
Corpus Juris Civilis, Livre II, Chapitre V, Opus III a écrit

Citation :
Opus III - De la loi martiale

Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.


La Déclaration du Comte
Citation :
Au Peuple du Périgord et de l'Angoumois,
A tous les voyageurs des Royaumes,
A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire.

Nous, Valnor de Lande Morte, Pair-Régent du Périgord et Angoumois, par la volonté des hommes, de Feue la Reyne de France et d'Aristote.

Faisons savoir que compte tenu de nombreuses menaces pesant sur le Comté et Conformément aux articles de loi suivants :

Livre II - Chapitre I - Article 2.1.11
Livre II- Chapitre V - Opus III - Article 2.5.3.1, 2.5.3.2, 2.5.3.3, 2.5.3.4 et 2.5.3.5.

Déclarons les frontières du Comté fermées dès ce jour du 28 Juillet 1459. Tout personne désirant voyager à travers nos terres doit faire demande d'un laisser-passer auprès des Autorités Comtales, sous 48h. Passé ce délai, tout contrevenant s'expose à des représailles.

Déclarons la loi Martiale dans le Comté dès ce jour du 28 Juillet 1459.

Mobilisons l'ensemble de forces armées et de maréchaussée du Comté. Tous les hommes d'armes et maréchaux disponibles se présenteront auprès de leurs officiers pour recevoir leurs ordres.

Autorisons le Prévôt des Maréchaux de mettre aux arrêts tout individu suspect ou présentant un danger pour le Comté.

Autorisons les forces armées à user de la force envers toute menace dirigée contre le Comté.

Que cela soit dit et su à travers le Comté.

Fait à Périgueux,
Le 28 ème jour de Juillet mil quatre cent cinquante neuf.


Témoins :
Cerise de Bonneamison, Lieutenante et Douanière de Sarlat.
Emardeche, Prévôt du Périgord et de L'Angoumois


Faict à Sarlat
le 28ème jour du moys de Septembre Mil quatre cent cinquante neuf

Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise
Prévôt du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 5254
Emploi : La roue tourne toujours....
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Sarlat   28.09.11 3:51

Citation :
Dépôt de plainte contre Ayame


Chef d’inculpation : Trouble à l’ordre public
Délit : Non-respect de la Loy Martiale
Plaignant : Le Comté


Les faits : Dame Ayame est à Sarlat depuis le 21 septembre 1459. A son arrivée aux remparts elle a reçu de ma main un parchemin lui indiquant que le Comté du Périgord Angoumois était sous Loy Mariale et Frontières Fermées depuis le 28 juillet de l'an de Grâce 1459, et qu'il fallait demander un Laisser Passer auprès du Comte Vonafred. A ce jour je n'ai eu aucun retour d'elle, ni même le Prévôt Emardeche suite à ses relances, ni le Comte Vonafred.


Les preuves :

Citation :

Dame ou Messire, Bonjour,

Je vous souhaite la bienvenue à Sarlat, je suis Cerise de Bonnemaison, Comtesse de Lanquais, Dame de Genté, Lieutenante et Douanière de Sarlat, je vous informe que le Périgord-Angoumois (Périgueux, Angoulême, Sarlat, Castillon et Bergerac) est sous la LOY MARTIALE depuis le 28 juillet 1459 et que nos FRONTIERES sont FERMEES.

Nous vous conseillons de bien vouloir quitter le Comté dans les plus brefs délais et de ne pas circuler sur les nœuds sous peine de vous exposer à des conséquences fâcheuses pour votre sécurité. Sachez que le Comte Vonafred et son Conseil sont clairement décidés à faire respecter ces Lois.

Si vous êtes en possession d'un Laisser-Passer, merci de me le présenter dès réception de ce courrier, sinon vous devez impérativement en demander un afin de régulariser votre situation.

Pour obtenir un Laissez-Passer, vous fournirez au Comte Vonafred, les renseignements suivants :

- date exacte et lieu de départ
- motif du séjour et durée
- date exacte et lieu de retour
- personne vous accompagnant.


-- citation de la loi martiale --
Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.
Article 2.5.3.5. - Sous la loi martiale les ambassadeurs et autres représentants des provinces extérieures sont priés de rester dans leur délégation.


Restant à votre disposition


Bien à vous,
Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat


Fait à Sarlat, le 21ème jour du moys de Septembre Mil quatre cent cinquante neuf


Texte de loi :
Corpus Juris Civilis, Livre II, Chapitre V, Opus III a écrit

Citation :
Opus III - De la loi martiale

Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.


La Déclaration du Comte
Citation :
Au Peuple du Périgord et de l'Angoumois,
A tous les voyageurs des Royaumes,
A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire.

Nous, Valnor de Lande Morte, Pair-Régent du Périgord et Angoumois, par la volonté des hommes, de Feue la Reyne de France et d'Aristote.

Faisons savoir que compte tenu de nombreuses menaces pesant sur le Comté et Conformément aux articles de loi suivants :

Livre II - Chapitre I - Article 2.1.11
Livre II- Chapitre V - Opus III - Article 2.5.3.1, 2.5.3.2, 2.5.3.3, 2.5.3.4 et 2.5.3.5.

Déclarons les frontières du Comté fermées dès ce jour du 28 Juillet 1459. Tout personne désirant voyager à travers nos terres doit faire demande d'un laisser-passer auprès des Autorités Comtales, sous 48h. Passé ce délai, tout contrevenant s'expose à des représailles.

Déclarons la loi Martiale dans le Comté dès ce jour du 28 Juillet 1459.

Mobilisons l'ensemble de forces armées et de maréchaussée du Comté. Tous les hommes d'armes et maréchaux disponibles se présenteront auprès de leurs officiers pour recevoir leurs ordres.

Autorisons le Prévôt des Maréchaux de mettre aux arrêts tout individu suspect ou présentant un danger pour le Comté.

Autorisons les forces armées à user de la force envers toute menace dirigée contre le Comté.

Que cela soit dit et su à travers le Comté.

Fait à Périgueux,
Le 28 ème jour de Juillet mil quatre cent cinquante neuf.


Témoins :
Cerise de Bonneamison, Lieutenante et Douanière de Sarlat.
Emardeche, Prévôt du Périgord et de L'Angoumois


Faict à Sarlat
le 28ème jour du moys de Septembre Mil quatre cent cinquante neuf

Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise
Prévôt du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 5254
Emploi : La roue tourne toujours....
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Sarlat   28.09.11 3:54

Citation :
Dépôt de plainte contre Justine331


Chef d’inculpation : Trouble à l’ordre public
Délit : Non-respect de la Loy Martiale
Plaignant : Le Comté


Les faits : Dame Justine331 est à Sarlat depuis le 2 septembre 1459. A son arrivée aux remparts elle a reçu de ma main un parchemin lui indiquant que le Comté du Périgord Angoumois était sous Loy Mariale et Frontières Fermées depuis le 28 juillet de l'an de Grâce 1459, et qu'il fallait demander un Laisser Passer auprès du Comte Vonafred. A ce jour je n'ai eu aucun retour d'elle, ni même le Prévôt Emardeche suite à ses relances, ni le Comte Vonafred.


Les preuves :

Citation :

Dame ou Messire, Bonjour,

Je vous souhaite la bienvenue à Sarlat, je suis Cerise de Bonnemaison, Comtesse de Lanquais, Dame de Genté, Lieutenante et Douanière de Sarlat, je vous informe que le Périgord-Angoumois (Périgueux, Angoulême, Sarlat, Castillon et Bergerac) est sous la LOY MARTIALE depuis le 28 juillet 1459 et que nos FRONTIERES sont FERMEES.

Nous vous conseillons de bien vouloir quitter le Comté dans les plus brefs délais et de ne pas circuler sur les nœuds sous peine de vous exposer à des conséquences fâcheuses pour votre sécurité. Sachez que le Comte Vonafred et son Conseil sont clairement décidés à faire respecter ces Lois.

Si vous êtes en possession d'un Laisser-Passer, merci de me le présenter dès réception de ce courrier, sinon vous devez impérativement en demander un afin de régulariser votre situation.

Pour obtenir un Laissez-Passer, vous fournirez au Comte Vonafred, les renseignements suivants :

- date exacte et lieu de départ
- motif du séjour et durée
- date exacte et lieu de retour
- personne vous accompagnant.


-- citation de la loi martiale --
Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.
Article 2.5.3.5. - Sous la loi martiale les ambassadeurs et autres représentants des provinces extérieures sont priés de rester dans leur délégation.


Restant à votre disposition


Bien à vous,
Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat


Fait à Sarlat, le 2ème jour du moys de Septembre Mil quatre cent cinquante neuf


Texte de loi :
Corpus Juris Civilis, Livre II, Chapitre V, Opus III a écrit

Citation :
Opus III - De la loi martiale

Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.


La Déclaration du Comte
Citation :
Au Peuple du Périgord et de l'Angoumois,
A tous les voyageurs des Royaumes,
A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire.

Nous, Valnor de Lande Morte, Pair-Régent du Périgord et Angoumois, par la volonté des hommes, de Feue la Reyne de France et d'Aristote.

Faisons savoir que compte tenu de nombreuses menaces pesant sur le Comté et Conformément aux articles de loi suivants :

Livre II - Chapitre I - Article 2.1.11
Livre II- Chapitre V - Opus III - Article 2.5.3.1, 2.5.3.2, 2.5.3.3, 2.5.3.4 et 2.5.3.5.

Déclarons les frontières du Comté fermées dès ce jour du 28 Juillet 1459. Tout personne désirant voyager à travers nos terres doit faire demande d'un laisser-passer auprès des Autorités Comtales, sous 48h. Passé ce délai, tout contrevenant s'expose à des représailles.

Déclarons la loi Martiale dans le Comté dès ce jour du 28 Juillet 1459.

Mobilisons l'ensemble de forces armées et de maréchaussée du Comté. Tous les hommes d'armes et maréchaux disponibles se présenteront auprès de leurs officiers pour recevoir leurs ordres.

Autorisons le Prévôt des Maréchaux de mettre aux arrêts tout individu suspect ou présentant un danger pour le Comté.

Autorisons les forces armées à user de la force envers toute menace dirigée contre le Comté.

Que cela soit dit et su à travers le Comté.

Fait à Périgueux,
Le 28 ème jour de Juillet mil quatre cent cinquante neuf.


Témoins :
Cerise de Bonneamison, Lieutenante et Douanière de Sarlat.
Emardeche, Prévôt du Périgord et de L'Angoumois


Faict à Sarlat
le 28ème jour du moys de Septembre Mil quatre cent cinquante neuf

Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise
Prévôt du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 5254
Emploi : La roue tourne toujours....
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Sarlat   28.09.11 3:55

Voilà Procureur,
Pour les autres il me faut la confirmation du Prévôt, donc je vous dis à plus tard, et surtout bon courage.


Cerise la salua et partit faire le rapport de sa garde de cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alceste

avatar

Nombre de messages : 460
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: Sarlat   30.09.11 8:16

Alceste fit un petit déplacement aux bureaux de Sarlat.

Cerise, je voulait vous signaler que Dame Hermione a quitté notre Comté et que dame Ayame étant integrer dans une armée je ne peux rien faire.
Le reste est lancé.
Bonne journée à vous et n'oubliez pas vous êtes appeler à témoigner dans certain procés, il serait bien que vous passiez au Tribunal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alceste

avatar

Nombre de messages : 460
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: Sarlat   01.10.11 0:00

Ouvre la porte discretement, petit coup d'oeil, petit sourire.

Cerise si vous pouviez aussi passer au tribunal pour le procès de Darkan02,
merci, me sauve faut que je passe voir Best.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise
Prévôt du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 5254
Emploi : La roue tourne toujours....
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Sarlat   02.10.11 4:45

Cerise écoutait la Procureur, avec attention, mais étant seule sur Sarlat pour le moment elle courrait partout.
Oui oui Procureur je fais le necessaire pour le sieur Darkan02.

Par contre vous pouvez lancer vite le Provès contre Dame Hermione, elle est toujours sur le Pa en infraction, vous n'avez pu la trouver car elle se cachait chez les nonnes, mais j'ai ouïe dire qu'elle se promenait dans les rues de Sarlat.

Merci d'avance de faire cela ce jour avant que cette Dame prenne la fuite.
Et moi je fonce au tribunal.

A pluche Proc'.



Cerise partit à vive allure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alceste

avatar

Nombre de messages : 460
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: Sarlat   02.10.11 21:42

Alceste revint voir Cerise, cette Hermione jouait décidemment au chat et à la souris.

Re bonjour Cerise, les gardes ne la trouvent toujours pas cette Hermione, elle nous file entre les doigts à la vitesse de la lumière.

Soupire, lasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise
Prévôt du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 5254
Emploi : La roue tourne toujours....
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Sarlat   02.10.11 23:38

Cerise écouta Alceste.
Pourtant je confirme à nouveau elle est sur Sarlat, et libre comme l'air, les nonnes l'ont lâchées.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise
Prévôt du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 5254
Emploi : La roue tourne toujours....
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Sarlat   06.10.11 2:15

Citation :
Dépôt de plainte contre Labaronne


Chef d’inculpation : Trouble à l’ordre public
Délit : Non-respect de la Loy Martiale
Plaignant : Le Comté


Les faits : Dame Labaronne est arrivée sur Sarlat le 4 septembre 1459. A son passage aux remparts elle a reçu de ma main un parchemin lui indiquant que le Comté du Périgord Angoumois était sous Loy Mariale et Frontières Fermées depuis le 28 juillet de l'an de Grâce 1459, et qu'il fallait demander un Laisser Passer auprès du Comte Vonafred. A ce jour et cette heure rien n'a été fait ni auprès de moi même, ni du Prévôt lily59, ni le Comte Vonafred.

Cette personne étant reconnue par le Royaume pour son appartenance au clan de l'hydre, elle est déclarée personne "non grata" sur les terres du Périgord Angoumois, suite au décret du 8 septembre de l'an de grâce 1458 proclamé par le Comte Yodéa, Comte du Périgord Angoumois à l'époque, et renouvelé le 19 aout de l'an de grâce 1459, par sa Grandeur Vonafred, le Comte du Périgord et de l'Angoumois.


Les preuves :

Citation :

Dame ou Messire, Bonjour,

Je vous souhaite la bienvenue à Sarlat, je suis Cerise de Bonnemaison, Comtesse de Lanquais, Dame de Genté, Lieutenante et Douanière de Sarlat, je vous informe que le Périgord-Angoumois (Périgueux, Angoulême, Sarlat, Castillon et Bergerac) est sous la LOY MARTIALE depuis le 28 juillet 1459 et que nos FRONTIERES sont FERMEES.

Nous vous conseillons de bien vouloir quitter le Comté dans les plus brefs délais et de ne pas circuler sur les nœuds sous peine de vous exposer à des conséquences fâcheuses pour votre sécurité. Sachez que le Comte Vonafred et son Conseil sont clairement décidés à faire respecter ces Lois.

Si vous êtes en possession d'un Laisser-Passer, merci de me le présenter dès réception de ce courrier, sinon vous devez impérativement en demander un afin de régulariser votre situation.

Pour obtenir un Laissez-Passer, vous fournirez au Comte Vonafred, les renseignements suivants :

- date exacte et lieu de départ
- motif du séjour et durée
- date exacte et lieu de retour
- personne vous accompagnant.


-- citation de la loi martiale --
Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.
Article 2.5.3.5. - Sous la loi martiale les ambassadeurs et autres représentants des provinces extérieures sont priés de rester dans leur délégation.


Restant à votre disposition


Bien à vous,
Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat


Fait à Sarlat, le 4ème jour du moys de Octobre Mil quatre cent cinquante neuf



Texte de loi :
Corpus Juris Civilis, Livre II, Chapitre V, Opus III a écrit

Citation :
Opus III - De la loi martiale

Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.


La Déclaration du Comte
Citation :
Au Peuple du Périgord et de l'Angoumois,
A tous les voyageurs des Royaumes,
A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire.

Nous, Valnor de Lande Morte, Pair-Régent du Périgord et Angoumois, par la volonté des hommes, de Feue la Reyne de France et d'Aristote.

Faisons savoir que compte tenu de nombreuses menaces pesant sur le Comté et Conformément aux articles de loi suivants :

Livre II - Chapitre I - Article 2.1.11
Livre II- Chapitre V - Opus III - Article 2.5.3.1, 2.5.3.2, 2.5.3.3, 2.5.3.4 et 2.5.3.5.

Déclarons les frontières du Comté fermées dès ce jour du 28 Juillet 1459. Tout personne désirant voyager à travers nos terres doit faire demande d'un laisser-passer auprès des Autorités Comtales, sous 48h. Passé ce délai, tout contrevenant s'expose à des représailles.

Déclarons la loi Martiale dans le Comté dès ce jour du 28 Juillet 1459.

Mobilisons l'ensemble de forces armées et de maréchaussée du Comté. Tous les hommes d'armes et maréchaux disponibles se présenteront auprès de leurs officiers pour recevoir leurs ordres.

Autorisons le Prévôt des Maréchaux de mettre aux arrêts tout individu suspect ou présentant un danger pour le Comté.

Autorisons les forces armées à user de la force envers toute menace dirigée contre le Comté.

Que cela soit dit et su à travers le Comté.

Fait à Périgueux,
Le 28 ème jour de Juillet mil quatre cent cinquante neuf.

Citation :


Au bon peuple du Périgord-Angoumois,

Nous, Etienne de Talleyrand-Périgord, dict Yodea, XXIIIème comte du Périgord-Angoumois, de par la volonté des hommes, du Roy et d'Aristote, faisons savoir la présente décision, prise en ce jour du 8 septembre de l'an de grâce 1458,
que les membres des organisations criminelles dénommées Hydre, Eldorado et Lions de Juda sont personae non gratae en Périgord-Angoumois avec les conséquences suivantes :


  • les membres de ces organisations sont indésirables en notre comté et devront donc signaler au prévôt des maréchaux avant leur arrivée la durée, le trajet ainsi que le motif de leur venue en nos terres sous peine de poursuites pour trouble à l’ordre public.

  • l’accès à notre capitale Périgueux leur est dans tous les cas strictement interdit. Si des membres reconnus font mouvement pour entrer directement dans l’enceinte de la ville ou ne serait-ce que pour passer aux pieds des remparts, ils seront repoussés par la force par nos armées protégeant la capitale.

  • s’il advenait que nous estimions qu’une de ces organisations représente une menace directe contre l’intégrité de notre comté, tout incursion sur notre territoire de tout membre connu et présumé de cette organisation se verra sanctionnée par la force sans sommation afin des les empêcher de nuire


Que cela soit su de tous,

Fay à Périguers le 8 septembre 1458

Etienne de Talleyrand-Périgord, dict "Yodea"
Comte du Périgord-Angoumois






Renouvelé en Périguers le 19 aout de l'an de grâce 1459.






Témoins :
Cerise de Bonneamison, Lieutenante et Douanière de Sarlat.


Faict à Sarlat
le 6ème jour du moys de Octobre Mil quatre cent cinquante neuf


Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise
Prévôt du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 5254
Emploi : La roue tourne toujours....
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Sarlat   06.10.11 2:16

Citation :
Dépôt de plainte contre Numero_six


Chef d’inculpation : Trouble à l’ordre public
Délit : Non-respect de la Loy Martiale
Plaignant : Le Comté


Les faits : Le Sieur Numero_six est arrivé sur Sarlat le 4 septembre 1459. A son passage aux remparts il a reçu de ma main un parchemin lui indiquant que le Comté du Périgord Angoumois était sous Loy Mariale et Frontières Fermées depuis le 28 juillet de l'an de Grâce 1459, et qu'il fallait demander un Laisser Passer auprès du Comte Vonafred. A ce jour et cette heure rien n'a été fait ni auprès de moi même, ni du Prévôt lily59, ni le Comte Vonafred.

Cet homme voyage en plus avec une personne étant reconnue par le Royaume pour son appartenance au clan de l'hydre, Dame Labaronne.


Les preuves :

Citation :

Dame ou Messire, Bonjour,

Je vous souhaite la bienvenue à Sarlat, je suis Cerise de Bonnemaison, Comtesse de Lanquais, Dame de Genté, Lieutenante et Douanière de Sarlat, je vous informe que le Périgord-Angoumois (Périgueux, Angoulême, Sarlat, Castillon et Bergerac) est sous la LOY MARTIALE depuis le 28 juillet 1459 et que nos FRONTIERES sont FERMEES.

Nous vous conseillons de bien vouloir quitter le Comté dans les plus brefs délais et de ne pas circuler sur les nœuds sous peine de vous exposer à des conséquences fâcheuses pour votre sécurité. Sachez que le Comte Vonafred et son Conseil sont clairement décidés à faire respecter ces Lois.

Si vous êtes en possession d'un Laisser-Passer, merci de me le présenter dès réception de ce courrier, sinon vous devez impérativement en demander un afin de régulariser votre situation.

Pour obtenir un Laissez-Passer, vous fournirez au Comte Vonafred, les renseignements suivants :

- date exacte et lieu de départ
- motif du séjour et durée
- date exacte et lieu de retour
- personne vous accompagnant.


-- citation de la loi martiale --
Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.
Article 2.5.3.5. - Sous la loi martiale les ambassadeurs et autres représentants des provinces extérieures sont priés de rester dans leur délégation.


Restant à votre disposition


Bien à vous,
Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat


Fait à Sarlat, le 4ème jour du moys de Octobre Mil quatre cent cinquante neuf



Texte de loi :
Corpus Juris Civilis, Livre II, Chapitre V, Opus III a écrit

Citation :
Opus III - De la loi martiale

Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.


La Déclaration du Comte
Citation :
Au Peuple du Périgord et de l'Angoumois,
A tous les voyageurs des Royaumes,
A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire.

Nous, Valnor de Lande Morte, Pair-Régent du Périgord et Angoumois, par la volonté des hommes, de Feue la Reyne de France et d'Aristote.

Faisons savoir que compte tenu de nombreuses menaces pesant sur le Comté et Conformément aux articles de loi suivants :

Livre II - Chapitre I - Article 2.1.11
Livre II- Chapitre V - Opus III - Article 2.5.3.1, 2.5.3.2, 2.5.3.3, 2.5.3.4 et 2.5.3.5.

Déclarons les frontières du Comté fermées dès ce jour du 28 Juillet 1459. Tout personne désirant voyager à travers nos terres doit faire demande d'un laisser-passer auprès des Autorités Comtales, sous 48h. Passé ce délai, tout contrevenant s'expose à des représailles.

Déclarons la loi Martiale dans le Comté dès ce jour du 28 Juillet 1459.

Mobilisons l'ensemble de forces armées et de maréchaussée du Comté. Tous les hommes d'armes et maréchaux disponibles se présenteront auprès de leurs officiers pour recevoir leurs ordres.

Autorisons le Prévôt des Maréchaux de mettre aux arrêts tout individu suspect ou présentant un danger pour le Comté.

Autorisons les forces armées à user de la force envers toute menace dirigée contre le Comté.

Que cela soit dit et su à travers le Comté.

Fait à Périgueux,
Le 28 ème jour de Juillet mil quatre cent cinquante neuf.



Témoins :
Cerise de Bonneamison, Lieutenante et Douanière de Sarlat.


Faict à Sarlat
le 6ème jour du moys de Octobre Mil quatre cent cinquante neuf


Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise
Prévôt du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 5254
Emploi : La roue tourne toujours....
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Sarlat   07.10.11 2:08

Cerise arriva très tôt ce matin au Parquet. Elle entra dans le Bureau lui étant réservée pour son Village.

Procureur !
Bien le bonjour !


Je viens vous déposer une plainte contre un Sarladais, qui se joue ouvertement des lois de nostre Comté.
Cela fait longtemps que je n'avais pu faire ce genre de plainte, j'espère qu'il y aura tout ce que vous voudrez pour le poursuivre.
J'ai un léger doute sur le chef d'inculpation et le délit, enfin comme cette partie vous est réservée, je sais que vous pourrez la modifier.

Bon courage.



Citation :
Dépôt de plainte contre Houvxav


Chef d’inculpation : Escroquerie
Délit : Non respect du Décret des salaires
Plaignant : Le Comté.


Les faits : Le Sieur Houvxav a embauché Dame Justine331 le 26 septembre 1459, en infraction avec nos lois, je lui ai donc fait parvenir une missive pour l'en informer, et que cela n'était qu'un avertissement.

Mais deux jours plus tard, en effectuant une ronde à la Mairie de Sarlat, sur le tableau des embauches, j'aperçois une annonce frauduleuse, je fais parvenir aussitôt une missive au Sieur Houvxav afin qu'il retire des réception de mon courrier son offre. Quelques heures plus tard lors d'un autre contrôle, je vois que rien n'a été fait et que le Sieur Houvxav avait embauché le Sieur Fabullus. Je décide encore de lui écrire pour lui dire son délit et que cela était mon deuxième et dernier avertissement avant que je lance des poursuites à son encontre.

Je pensais que ce sieur Houvxav avait compris l'importance d'embaucher en règle mais non, le 6octobre 1459, soit hier, que vois je sur le panneau une annonce de ce triste Sir. Je lui fis parvenir missive pour qu'il retire au plus vite sa proposition. Quelques minutes plus tard, il avait encore embauché Dame Argigna.


Les preuves :

Citation :
Affaire Houvxav

Citation :
20/09 21:43 : Houvxav embauche Justine331 pour 15,00 écus

Courrier envoyé le 26/09/1459 à 16h
Citation :
Messire Houvxav,

Il est apparu aux services de police de votre ville que vous aviez embauché Dame Justine331 pour un salaire inférieur à ceux prévus par la loi.
(le 20/09/1459)

Veuillez contacter dés réception de ce courrier votre employé(e) pour lui proposer un accord amiable : vous vous engagerez à lui acheter sur le marché un produit surévalué de 1 écu par rapport au prix le plus bas du marché (1 écu étant la différence entre le salaire qu'aurait du percevoir l'employé selon la grille et celui proposé par l'employeur).

Si vous refusez de coopérer, des poursuites seront engagées à votre encontre pour esclavagisme.
Mais comme ceci est le premier courrier de ma part, il reste juste un AVERTISSEMENT.

Bien à vous,

Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante &t Douanière de Sarlat

Fait le 26ème du moys de Septembre 1459

Citation :
Dame Justine331,

Il est apparu aux services de police de votre ville que vous aviez été embauché par Messire Houvxav, pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois le 20/09/1459.

Votre employeur s'est ainsi rendu coupable d'esclavagisme. Il devrait vous contacter rapidement pour un arrangement. Ecrivez-moi dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- 14 écus maximum pour les embauches de personnes non qualifiées. (Jusqu'à 9 de caractéristiques)
- 16 écus minimum pour les embauches de personnes qualifiées. (Au delà...)

Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Bien à vous,

Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante &t Douanière de Sarlat

Fait le 26ème du moys de Septembre 1459

Réponse
Courrier Privé du Sieur Houvxav, n'ayant pas son accord pour vous le fournir, je vous informe juste du contenu.
- Il devait prendre contact avec la Dame.



Citation :
Affaire Houvxav

Citation :
Houvxav cherche un travailleur pour semer un champ de blé. Qualification requise: 3 points d'intelligence. Salaire : 18,00 écus.

Missive envoyé le 28/09/1459 à 6h15
Citation :
Messire Houvxav,

Il est apparu aux services de police de votre ville que vous proposiez un emploi pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.

Veuillez retirer cette offre dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- 14 écus maximum pour les embauches de personnes non qualifiées. (Jusqu'à 9 de caractéristiques)
- 16 écus minimum pour les embauches de personnes qualifiées. (Au dela...)

Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Bien à vous,

Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante &t Douanière de Sarlat

Fait le 28ème du moys de Septembre 1459


Affaire Houvxav

Citation :
28/09 06:23 : Houvxav embauche Fabullus pour 18,00 écus

Courrier envoyé le 28/09/1459 à 2h17
Citation :
Messire Houvxav,

Il est apparu aux services de police de votre ville que vous aviez embauché Messire Fabullus pour un salaire inférieur à ceux prévus par la loi.

Ceci est mon dernier avertissement, la prochaine fois, je lancerais des poursuites judiciaires à vostre encontre.
Vous ne m'en laissez plus le choix.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- 14 écus maximum pour les embauches de personnes non qualifiées. (Jusqu'à 9 de caractéristiques)
- 16 écus minimum pour les embauches de personnes qualifiées. (Au delà...)

Bien à vous,

Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante &t Douanière de Sarlat

Fait le 28ème du moys de Septembre 1459

Citation :
Messire Fabullus,

Il est apparu aux services de police de votre ville que vous aviez été embauché par Messire Houvxav, pour un salaire inférieur à ceux prévus par la loi.

Votre employeur s'est ainsi rendu coupable d'esclavagisme.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- 14 écus maximum pour les embauches de personnes non qualifiées. (Jusqu'à 9 de caractéristiques)
- 16 écus minimum pour les embauches de personnes qualifiées. (Au delà...)

Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !

Bien à vous,

Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante &t Douanière de Sarlat

Fait le 28ème du moys de Septembre 1459



Citation :
Affaire Houvxav

Citation :
Houvxav cherche un travailleur pour récolter un champ de blé. Qualification requise: 2 points de force. Salaire : 20,00 écus.

Missive envoyé le 6/10/1459 à 7h23
Citation :
Messire Houvxav,

Il est apparu aux services de police de votre ville que vous proposiez un emploi pour un salaire inférieur à ceux prévus par la lois.

Veuillez retirer cette offre dés réception de ce courrier.

Pour rappel, voici la grille de salaires en vigueur en Périgord-Angoumois :
- 14 écus maximum pour les embauches de personnes non qualifiées. (Jusqu'à 9 de caractéristiques)
- 16 écus minimum pour les embauches de personnes qualifiées. (Au dela...)

Pensez à consulter régulièrement le panneau d'affichage de la mairie !
Et je pense que nous allons point être amis. Sachez que ma patience a des limites.
Si vous voulez le Procès dîtes le moi au plus vite, je vous le dresse dans les 10mins de vostre réponse.
Que je vous y reprenne plus sieur Houvxav à vouloir escroquer les villageois de Sarlat.

Bien à vous,

Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante &t Douanière de Sarlat

Fait le 6ème du moys de Octobre 1459


Affaire Houvxav

Citation :
06/10 07:43 : Houvxav embauche Argigna pour 20,00 écus

Plus de courrier - 3ème avertissement. PROCÈS à lancer.



Texte de loi :
Corpus Juris Civilis, Livre IV, Chapitre II, Op. III a écrit:


Citation :
L’escroquerie caractérise toute action visant à obtenir un avantage financier ou matériel indu au détriment de la personne qui en est victime.


Citation :
    Nous, Louis Vonafred de la Varenne, XXVème Comte du Périgord Angoumois, par la volonté des hommes, de la Reyne et du Tout Puissant.

    Faisons savoir ce jour et décrétons.
    Suite à une erreur de copiste et une magnifique bourde Comtale...
    Le présent décret annule et remplace le précédent.


    La Grille de salaires pour les cultivateurs et éleveurs applicables en nostre Comté est dorénavant et jusqu'à nouveau décret :
    14 écus maximum pour les embauches de personnes non qualifiées. (Jusqu'à 9 de caractéristiques)
    16 écus minimum pour les embauches de personnes qualifiées. (Au dela...)

    Toute infraction sera sévèrement sanctionnée.
    Que cela soit su de tous et pour application immédiate.


    Fayct à Périguers le 27 aout de l'an de grâce 1459.








Témoin(s) :
Cerise de Bonneamison, Lieutenante et Douanière de Sarlat.



Faict à Sarlat
le 7ème jour du moys de Octobre Mil quatre cent cinquante neuf


Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise
Prévôt du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 5254
Emploi : La roue tourne toujours....
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Sarlat   11.10.11 22:19

Cerise entra dans son bureau qui lui était destiné au Parquet et y déposa sa première plainte pour le Procureur.


Citation :
Dépôt de plainte contre Desirade


Chef d’inculpation : Trouble à l’ordre public
Délit : Non-respect de la Loy Martiale
Plaignant : Le Comté


Les faits : Dame Desirade est à Sarlat depuis le 7 Octobre 1459. A son arrivée aux remparts elle a reçu de ma main un parchemin lui indiquant que le Comté du Périgord Angoumois était sous Loy Mariale et Frontières Fermées depuis le 28 juillet de l'an de Grâce 1459, et qu'il fallait demander un Laisser Passer auprès du Comte Vonafred. A ce jour je n'ai eu aucun retour d'elle, ni même le Prévôt Lily59, ni le Comte Vonafred.


Les preuves :


Citation :
Sarlat : 7 octobre 1459 à 05h15

Arrivées :
--------------------
Desirade (Bordeaux) Vagabond 12écus *Guyenne*

Citation :

Dame ou Messire, Bonjour,

Je vous souhaite la bienvenue à Sarlat, je suis Cerise de Bonnemaison, Comtesse de Lanquais, Dame de Genté, Lieutenante et Douanière de Sarlat, je vous informe que le Périgord-Angoumois (Périgueux, Angoulême, Sarlat, Castillon et Bergerac) est sous la LOY MARTIALE depuis le 28 juillet 1459 et que nos FRONTIERES sont FERMEES.

Nous vous conseillons de bien vouloir quitter le Comté dans les plus brefs délais et de ne pas circuler sur les nœuds sous peine de vous exposer à des conséquences fâcheuses pour votre sécurité. Sachez que le Comte Vonafred et son Conseil sont clairement décidés à faire respecter ces Lois.

Si vous êtes en possession d'un Laisser-Passer, merci de me le présenter dès réception de ce courrier, sinon vous devez impérativement en demander un afin de régulariser votre situation.

Pour obtenir un Laissez-Passer, vous fournirez au Comte Vonafred, les renseignements suivants :

- date exacte et lieu de départ
- motif du séjour et durée
- date exacte et lieu de retour
- personne vous accompagnant.


-- citation de la loi martiale --
Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.
Article 2.5.3.5. - Sous la loi martiale les ambassadeurs et autres représentants des provinces extérieures sont priés de rester dans leur délégation.


Restant à votre disposition


Bien à vous,
Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat


Fait à Sarlat, le 7ème jour du moys Octobre Mil quatre cent cinquante neuf


Texte de loi :
Corpus Juris Civilis, Livre II, Chapitre V, Opus III a écrit

Citation :
Opus III - De la loi martiale

Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.


La Déclaration du Comte
Citation :
Au Peuple du Périgord et de l'Angoumois,
A tous les voyageurs des Royaumes,
A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire.

Nous, Valnor de Lande Morte, Pair-Régent du Périgord et Angoumois, par la volonté des hommes, de Feue la Reyne de France et d'Aristote.

Faisons savoir que compte tenu de nombreuses menaces pesant sur le Comté et Conformément aux articles de loi suivants :

Livre II - Chapitre I - Article 2.1.11
Livre II- Chapitre V - Opus III - Article 2.5.3.1, 2.5.3.2, 2.5.3.3, 2.5.3.4 et 2.5.3.5.

Déclarons les frontières du Comté fermées dès ce jour du 28 Juillet 1459. Tout personne désirant voyager à travers nos terres doit faire demande d'un laisser-passer auprès des Autorités Comtales, sous 48h. Passé ce délai, tout contrevenant s'expose à des représailles.

Déclarons la loi Martiale dans le Comté dès ce jour du 28 Juillet 1459.

Mobilisons l'ensemble de forces armées et de maréchaussée du Comté. Tous les hommes d'armes et maréchaux disponibles se présenteront auprès de leurs officiers pour recevoir leurs ordres.

Autorisons le Prévôt des Maréchaux de mettre aux arrêts tout individu suspect ou présentant un danger pour le Comté.

Autorisons les forces armées à user de la force envers toute menace dirigée contre le Comté.

Que cela soit dit et su à travers le Comté.

Fait à Périgueux,
Le 28 ème jour de Juillet mil quatre cent cinquante neuf.


Témoins :
Cerise de Bonneamison, Lieutenante et Douanière de Sarlat.



Faict à Sarlat
le 12ème jour du moys Octobre Mil quatre cent cinquante neuf

Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerise
Prévôt du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 5254
Emploi : La roue tourne toujours....
Date d'inscription : 02/10/2009

MessageSujet: Re: Sarlat   11.10.11 22:20

Puis la deuxième...

Citation :
Dépôt de plainte contre Taekem


Chef d’inculpation : Trouble à l’ordre public
Délit : Non-respect de la Loy Martiale
Plaignant : Le Comté


Les faits : Messire Taekem est à Sarlat depuis le 9 Octobre 1459. A son arrivée aux remparts il a reçu de ma main un parchemin lui indiquant que le Comté du Périgord Angoumois était sous Loy Mariale et Frontières Fermées depuis le 28 juillet de l'an de Grâce 1459, et qu'il fallait demander un Laisser Passer auprès du Comte Vonafred. A ce jour je n'ai eu aucun retour de lui, ni même le Prévôt Lily59, ni le Comte Vonafred.


Les preuves :


Citation :
Sarlat : 9 octobre 1459 à 12h55

Arrivées :
--------------------
Taekem (Blaye) lvl1 22écus *Guyenne*

Citation :

Dame ou Messire, Bonjour,

Je vous souhaite la bienvenue à Sarlat, je suis Cerise de Bonnemaison, Comtesse de Lanquais, Dame de Genté, Lieutenante et Douanière de Sarlat, je vous informe que le Périgord-Angoumois (Périgueux, Angoulême, Sarlat, Castillon et Bergerac) est sous la LOY MARTIALE depuis le 28 juillet 1459 et que nos FRONTIERES sont FERMEES.

Nous vous conseillons de bien vouloir quitter le Comté dans les plus brefs délais et de ne pas circuler sur les nœuds sous peine de vous exposer à des conséquences fâcheuses pour votre sécurité. Sachez que le Comte Vonafred et son Conseil sont clairement décidés à faire respecter ces Lois.

Si vous êtes en possession d'un Laisser-Passer, merci de me le présenter dès réception de ce courrier, sinon vous devez impérativement en demander un afin de régulariser votre situation.

Pour obtenir un Laissez-Passer, vous fournirez au Comte Vonafred, les renseignements suivants :

- date exacte et lieu de départ
- motif du séjour et durée
- date exacte et lieu de retour
- personne vous accompagnant.


-- citation de la loi martiale --
Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.
Article 2.5.3.5. - Sous la loi martiale les ambassadeurs et autres représentants des provinces extérieures sont priés de rester dans leur délégation.


Restant à votre disposition


Bien à vous,
Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat


Fait à Sarlat, le 9ème jour du moys Octobre Mil quatre cent cinquante neuf


Texte de loi :
Corpus Juris Civilis, Livre II, Chapitre V, Opus III a écrit

Citation :
Opus III - De la loi martiale

Article 2.5.3.3. - Durant toute la durée d'application de la loi martiale, tout voyageur, marchand ou étranger foulant le sol du Périgord-Angoumois a l'obligation de se signaler à la prévôté sous peine de poursuites judiciaires pour trouble à l'ordre publique et, ou de bannissement.
Article 2.5.3.4. - Sous la loi martiale le Comte peut d'autorité mettre aux arrêts tout individu au comportement suspect.


La Déclaration du Comte
Citation :
Au Peuple du Périgord et de l'Angoumois,
A tous les voyageurs des Royaumes,
A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire.

Nous, Valnor de Lande Morte, Pair-Régent du Périgord et Angoumois, par la volonté des hommes, de Feue la Reyne de France et d'Aristote.

Faisons savoir que compte tenu de nombreuses menaces pesant sur le Comté et Conformément aux articles de loi suivants :

Livre II - Chapitre I - Article 2.1.11
Livre II- Chapitre V - Opus III - Article 2.5.3.1, 2.5.3.2, 2.5.3.3, 2.5.3.4 et 2.5.3.5.

Déclarons les frontières du Comté fermées dès ce jour du 28 Juillet 1459. Tout personne désirant voyager à travers nos terres doit faire demande d'un laisser-passer auprès des Autorités Comtales, sous 48h. Passé ce délai, tout contrevenant s'expose à des représailles.

Déclarons la loi Martiale dans le Comté dès ce jour du 28 Juillet 1459.

Mobilisons l'ensemble de forces armées et de maréchaussée du Comté. Tous les hommes d'armes et maréchaux disponibles se présenteront auprès de leurs officiers pour recevoir leurs ordres.

Autorisons le Prévôt des Maréchaux de mettre aux arrêts tout individu suspect ou présentant un danger pour le Comté.

Autorisons les forces armées à user de la force envers toute menace dirigée contre le Comté.

Que cela soit dit et su à travers le Comté.

Fait à Périgueux,
Le 28 ème jour de Juillet mil quatre cent cinquante neuf.


Témoins :
Cerise de Bonneamison, Lieutenante et Douanière de Sarlat.



Faict à Sarlat
le 12ème jour du moys Octobre Mil quatre cent cinquante neuf

Cerise de Bonnemaison,
Comtesse de Lanquais, Dame de Genté,
Lieutenante & Douanière de Sarlat

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarlat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarlat
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Liste des équipes et joueurs inscrits à la 3e coupe royale
» Comté du Périgord et de l'Angoumois
» Périgord Angoumois (R.F.) (Informations et Traités)...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Périgueux :: Palais de justice :: Parquet-
Sauter vers: