AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Bienvenue au chateau de Périgueux


Partagez | 
 

 Entretien avec Dame Kachina.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Kachina



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   18.03.12 13:20

Morbleu, la salle soudain paraissait trop petite pour contenir tout ce monde. La brune laissa ses prunelles claires glisser sur les entrants, les saluant d'un sourire courtois.
Au moins, ici, dans ce Comté, ils se bougeaient. Ils ne se contentaient pas d'endosser les titres et de profiter du pouvoir.
C'était déjà ça.

Elle se contenta d'écouter, pendant un long moment, inquiète pour son homme, blessé dernièrement.
Puis ses doigts s'emparèrent d'un hanap de bière offert par dame Erdamèche, qu'elle remercia d'un sourire :

- Buvons déjà ! Mon époux a raison, il fait soif ici !

Et la louve se tourna vers Alix. A quoi bon expliquer, toujours se justifier.
La belle salamandre avait jugé........ condamné........... écouté les bruits de couloir.
Elle souhaita cependant s'adresser à elle un court instant.


- Alix, toi qui dit nous connaitre, je pourrais te citer des centaines de fois où nous avons construits , aidés, proposés plutôt que détruire, mais tu resterais sourde à tout ça.
Alors, garde tes certitudes.
Si tu ne peux pas comprendre que dans un groupe d'une telle importance, il y a toujours des rebelles qui n'en font qu'à leur tête, bah, tant pis !
C'est comme ça, on leur a dit, tout doux, les loups. Certains n'ont pas écouté. Voilà.
Et Joran, et d'autres en ont payé le prix.


Puis se tournant vers les autres personnes , serrant la main de Joran pour y puiser sa force, elle ajouta :

- Voulez vous que je résume la situation ?

Nous passions sur vos terres, après avoir demandé des LP.
Aucune intention de nuire, de provoquer, malgré les rumeurs.
Mais cette banderole aux portes de la ville nous souhaitant le repos éternel a agacé beaucoup d'entre nous.
Mettez vous à leur place.
Nous ne prenons pas position dans vos villes. Nous y sommes restés par la force des choses, étant mis en procès , nous devions nous défendre.
Et maintenant que Joran est assigné à résidence, il va falloir nous supporter.

Mais cette jeune femme a raison, laissons parler le Comte, un peu !


Léger froncement de sourcils alors que ses yeux se posent sur Dame Leah.
Images de batailles et de lames qui s'entrechoquent au cours d'une nuit sans lune......
Mais la brune se reprend et ses lèvres s'étirent en un sourire . Peu importe le côté de la barrière , tant que les âmes sont fières et vraies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flax



Nombre de messages : 431
Age : 26
Localisation : Angoulême
Date d'inscription : 16/02/2011

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   18.03.12 13:30

Et d'arriver en retard, comme d'habitude... Flax se glissa dans la salle qui commençait à devenir, ce que certains auraient appelé dans certains contextes, bondée. S'adossant au mur, observant la pièce, il salua d'un coup de tête et d'un sourire les deux qu'il ne connaissaient pas, étant venu trop tard pour les présentations. Pas bien grave, il n'allait sans doute rien apporter à la conversation de toute façon !

Il soupira une fois plusieurs paroles entendues. Ils avaient pas dû être là depuis longtemps, mais déjà les idées reçues et les préjugés couplaient avec la paranoïa du PA pour faire des bébés dispute. Si c'était encore pour voir Capitaine vs Bailli et Conseillière vs Connétable, il se demandait bien de l'intérêt d'être venu !

Au moins les supposés brigands étaient censés et réfléchis, c'était plus qu'on pouvait dire d'une proportion non-négligeable de citoyens périgourdains de nos jours ! Il croisa l’œil de la dame lycane, et lui sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   18.03.12 14:12

Sandreen écoute les échanges, haussant les sourcils parfois puis sourit à l'aimable Emardeche.
Avisant le plateau, réfrène un air de dégout devant la bière et encore plus devant la tisane et se rabat sur un verre d'eau en la remerciant


Merci Ema,

Elle plante alors ses prunelles dans celle du lycan

Vous nous voyez, presque, tous les conseillers et notre comte réunis. Comme je peux l'imaginer dans bien des conseils, des divergences d'opinions nous opposent parfois mais sachez que tout le monde ici est mu par la même ambition.... le bien de notre comté, le Périgord Angoumois. Quelle est la vostre ?

une gorgée d'eau fraiche son verre et invite le sieur à en faire de même

Revenir en haut Aller en bas
Joran d'Ascazan



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   18.03.12 14:51

Arf pas le temps de prendre une bonne choppe fraîche, de la lever pour dire :

A cette belle et lucide initiative du comte !

Que déjà on les questionnait à nouveau. Le loup pouvait ressentir les tensions, il avait ce don mais était-ce un don ou une malédiction
en tout cas il flottait dans l'air plus de discordes et de ressentis que voulait bien le dire Dame Sandreen. Il trinqua avec ceux qui le souhaitaient
et pris son temps pour savourer la bière bien décidé à laisser au Coms le soin de prendre l'ascendant sur la conversation. Il se contenta juste de rajouter.

On dirait le conseil en Armagnac tout le monde parle et ne laisse pas le soin au Comte d'en placer une !

Petit sourire à l'assistance et il savoura sa choppe à nouveau. Puis légère pression et sourire à sa femme pour qu'elle ne relance pas la musique.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lubna



Nombre de messages : 2360
Age : 105
Localisation : Dans sa Distillerie
Emploi : Marchande d'alcool de Poire
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   18.03.12 15:24

Écoutant les uns et les autres
Attendant que le Comte s'exprime
Elle prit un verre d'eau

Merci Ema
puis tout bas voyant la mou de Sandreen Tu préfères pas un truc à boire plus fort? Si mes souvenirs son bon doit rester des bouteilles de poire cuvée 1457 Z'étaient pas prêt de sortir de la pièce...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily59



Nombre de messages : 1320
Date d'inscription : 29/07/2011

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   18.03.12 15:46

Elle s'était adossée sagement, écoutant les uns et les autres, se tenant derrière le CAC, souriant discrètement à la Bailli.
Les propos fusaient déjà dans tous les sens. Elle préférait écouter... La tension qui régnait dans la salle était bien pesante, chose pour laquelle elle préférait rester un peu en retrait, une main protectrice sur son ventre...
Elle regardait Kachina et Joran, puis les autres membres du Conseil... attendant le Comte, sagement, toujours..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   18.03.12 17:18

Citation :
"On dirait le conseil en Armagnac tout le monde parle et ne laisse pas le soin au Comte d'en placer une !"

Je ne sais comment se passe le conseil en armagnac, mais le comte nous a convié à cette entrevue, surement pas pour faire potiche au fond de la salle... Nous, enfin mis à part Alix apparemment, ne vous connaissons pas, il est normal que nous nous interrogions et qui peut mieux repondre que vous meme.

adressant un sourire à Lubna
ç'aurait été avec plaisir Lub mais pas le droit
Revenir en haut Aller en bas
Vonafred
Comte(sse) du Périgord-Angoumois


Nombre de messages : 4022
Localisation : Derrière vous.
Emploi : Variés...
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   18.03.12 17:41

Une fois n'est point coutume, le Coms écoutait...
On sirote un hanaps, regard perçant et cervelet en action.
Jugeant le moment...opportun.


-Rassurez vous Messer Joran, en Périgord tous avons langue fort bien pendue et chacun s'exprime sans ronds de jambes...ainsi en ais-je voulu.
Notre Comté est terre d'accueil, beaucoup de ceux qui sont céans en mon Conseil étaient il a encore quelque mois estrangers à nostre terre...
Vous voyez que nous savons aussi intégrer les gens de bonnes volonté...
Mais je vous le dit...j'ai sans doute beaucoup de travers mais point celui d'estre candide.


Un regard circulaire
-Conseillers, Messer Joran, Dame Kachina...
Voici ce que j'ord...je préconise.


Faisons preuve d'ouverture...
Sourire félin.
-Une periode probatoire en quelque sorte...
Messer Joran vous nous donnez la liste de tous les Lycans désireux de demeurer en PA et de vous tenir compagnie pendant cette convalescence forcée.
N'en oubliez pas...cela vaudrait mieux pour eux.
Les Lycans ayant attaqué nos voyageurs seront traduits en justice et jugés équitablement, à moins qu'ils ne souhaitent réparer leurs dommages en dédomageant leurs victimes...Nostre Procureur et nostre Juge seront j'en suis certain tres sensible à cet argument...à vous de voir.
Tous les Lycans de vostre liste seront mis en proces...ne hurlez pas c'est une mesure préventive...Les proces seront ouverts et gelés, activés uniquement pour ceux qui prendront liberté avec nos loys...
Tous les Lycans séjourneront naturelement aux cotés de leur chef en Sarlat sous le regard bienveillant de nos armées.

En contrepartie, nous vous laisserons certaine liberté en PA...Comme celle d'y demeurer le temps de votre guérison et de nous faire opinion sur vous.
A l'issue...nous aviserons avec vous...

Vostre avis Conseillers...Messer Joran ?






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tadek
Capitaine du Périgord-Angoumois


Nombre de messages : 489
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   18.03.12 17:45

Tadek écoutait sagement les reflexions des uns et des autres
et encore une fois Joran ne répondit pas...

Comment faire confiance à un homme qui n'est même pas capable
de répondre à une question simple et qui en plus se permet
de juger le conseil en place.

Avec beaucoup de classe, Sandreen expliqua la situation,
que des différents existés entre certaines personnes, mais ca,
c'est comme partout et que bien sûre, nous n'étions pas là pour
faire de la décoration.

Tadek inclina la tête en regardant Sandreen pour lui montrer
sa gratitude et la féliciter pour ces interventions très juste
et mesurées.


Le Comte prit la parole est fit une proposition très surprenante, avant de
donner son avis, Tad' décida de se laisser quelques minutes de réflexion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix du Vivier
Ancien Régnant


Nombre de messages : 714
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   18.03.12 19:32

Visages qui en disaient long, trop même...

Elle écoutait depuis le début avait prit part a la conversation mais cela n'était que mascarade, déformant ses propos, elle s'était lassée.
Le comte avait fort bien parlé et résumé exactement la situation. Sa proposition était sans appel et pour Alix c'était le plus important. Un signe de tête vers Louis pour approbation et sans rien dire d'autre, se leva.
Regarda Joran dans les yeux une longue minute.
Puis son regard croisa celui du Capitaine et elle prit la direction de la sortie.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leyah
Bailli du Périgord-Angoumois


Nombre de messages : 2140
Localisation : Dans l'foin!
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   18.03.12 20:53

Vostre avis Conseillers
Et de répondre un simple
Cela semble être un compromis acceptable pour ma part..
L'avis était donné , punt aan de lijn pour la rouquine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthéa



Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 05/09/2011

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   18.03.12 21:04

La jeune fille était arrivée dans la pièce discrètement comme s'était de coutume dans la famille. Elle avait appris à écouter et c'est ce qu'elle faisait en ce moment. Tout ce qu'elle retenait de la situation c'est qu'elle allait encore certainement avoir du travail dans les jours à venir. Donner son avis ? A quoi cela servait ? Elle avait bien compris depuis le temps que c'était les hauts placés qui le donnaient, les sous-fifres eux ne faisaient qu'obéir et puis voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily59



Nombre de messages : 1320
Date d'inscription : 29/07/2011

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   19.03.12 0:31

Vonafred a écrit:


-Tous les Lycans séjourneront naturelement aux cotés de leur chef en Sarlat sous le regard bienveillant de nos armées.

En contrepartie, nous vous laisserons certaine liberté en PA...Comme celle d'y demeurer le temps de votre guérison et de nous faire opinion sur vous.
A l'issue...nous aviserons avec vous...
Vostre avis Conseillers...Messer Joran ?



Et de sortir de l'ombre du CAC... un pas en avant.
Si je puis me permettre...
Salut courtois envers les Lycans, pas de raison d'agir de façon non civilisée ...
Pourrions nous connaitre, Votre Grandeur, l'idée que vous vous faites de cette liberté?
Ne serait il pas judicieux, qu'en premier lieux, tous les Lycans restent postés en une seule et même ville, Angoulême par exemple?! Ils montreraient ainsi leur volonté à s'intégrer correctement aux yeux de tous... et pourquoi pas participer à la vie du Comté par leurs présence en notre carrière de pierres? Il serait donc plus aisé, avec un travail de tous, aussi bien de la part des Lycans que de la part des actifs d'Angoulême, de surveiller que tout se passe bien?

Un regard au Comte, puis aux Lycans.
Ensuite, si effectivement, les accords sont respectés... autoriser l'ouverture au reste du Comté... ?!

_________________


Dernière édition par Lily59 le 19.03.12 0:37, édité 2 fois (Raison : Modif')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renlie
Ancien Régnant


Nombre de messages : 3354
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   19.03.12 0:42

Non non rien .. juste les politesses ... tu es a temps
Lui répondant:
Ouf, non mais tu comprends, j'étais occupationné à rincer un pauvre cac, je pouvais pas lâcher l'affaire avant qu'il signe... Tu veux une noisette? Elles viennent de la tonne de back chiche qu'on a eu pour la refourgue du stock de cidre frelaté aux sarrasins.

Levant la tête.

Vostre avis Conseillers...Messer Joran ?

Hésitant sur un "Heu oui, pendons le par les tripes et pelons lui le jonc comme au bailli du Limousin." qu'il adorait placer, la CAM intervint. Après son laius auquel il adhérait totalement, il se rangea finalement, adouci par un doux parfum, à un classique CACien.

Vendu Lily!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   19.03.12 5:25

Interloquée, la juge était restée bouche bée aux propositions du comte, elle regarde les conseillers, satisfaits pour la plupart, un air de dépit sur le visage de Matthea, et puis et puis... lève les yeux au ciel, se ressaisissant ferme la bouche se demandant si elle allait quitter la pièce séance tenante.
Mais là c'est trop, elle s'avance au milieu de la pièce, un regard sur le comte


Le gel ?!! Votre grandeur ! mais pourquoi faire ?

le bras tendu vers les lycans

faudrait peut-être pas oublier qu'un tiers des lycans mis en procès étaient partis du comté obéissant aux instructions du prévot....
Et ces procès d'ailleurs, parlons en .... des plaintes déposées a la hate oui oui !! avec un zèle pour le moins heu ... inopportun ! Un peu plus, une castillonnaise faisait partie du lot !
et Hop tarif de groupe !


Si il y en a que ça ne gène pas de passer pour des imbéciles pour vous plaire, c'est pas mon cas !

Enervée la juge ? jamais ! juste une effroyable envie de rire


A Angouleme lily ? en voilà une belle idée pour la carrière !! Qui n'y aurait pas pensé ? Sauf que messire Joran est coincé à Sarlat ! et je doute fort que sa femme et compagnons le laisse moisir là et les autres à Angouleme.

Un regard au couple de brigands puis retour sur le comte

Alors que les lycans soient regroupés en une seule et même ville je suis d'accord avec vous Votre grandeur, mais je pense que ce sera Sarlat, pour la mine bah... je rappelle que nous sommes sous loy martiale et que les étrangers y sont cordialement invités sous peine de procès.

Un petit rire ironique, ajoute inocemment

On va leur servir des contrats mine peut-être ?

Revenir en haut Aller en bas
Joran d'Ascazan



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   19.03.12 9:19

Joran écouta attentivement la proposition du Comte et attendit les réactions des conseillers avant de réagir.
Il se devait de leur laisser la possibilité de rajouter des clauses avant de s'exprimer. Celle d'Alix ne se fit pas
attendre sans rien dire, lançant une regarde froid, elle sortit de le pièce. Joran n'avait jamais compris
ce qui avait rendu cette femme brillante aussi austile et mère. Le manque d'amour ou la jalousie ? Il ne sut jamais le dire.

Il se concentra donc sur les autres interventions notant mentalement les points forts avant d'attendre un silence
suffisamment long pour lui indiquer qu'il pouvait parler. Il répondit donc en posant son regard sur chacun.

Tout d'abord merci de ces propositions et soyez assurés que de notre accord je respecterai les clauses ainsi que
chacun de mes hommes. Ceci dit...

Je suis d’accord pour le regroupement à Sarlat puisque comme la dit Dame Sandreen, je suis bloqué en cette ville
et nous aimons nous retrouver et faire la fête ensembles. Je suis aussi d'accord pour profiter de notre période de "visite"
en vos terres pour vous prouver tout ce que notre groupe peut vous apporter. Par contre....

Certains d'entre nous sont d'ici et il est normal qu'ils puissent en prévenant les autorités, se rendre dans leur village. De même,
si vous disposez de la liste de tous nos noms signées de ma part pourquoi nous mettre en procès ? Cela n'est pas avouez
le la meilleure façon de nous montrer votre souhait d'ouverture. Il y a comme la mine ou l'obligation de défense, d'autre moyens de nous
mettre à l'épreuve. Voulez-vous nous tester ou nous mettre dans une cage sans barreau ?

Jamais mes hommes n'ont trahi leur chef. Cote, vostre Grasce !
Faisons de cet accord plus qu'un rapport de force, je vous offre à vous nos bras !


Il serra sa louve dans ses bras et attendit les réactions.

Citation :
HRP : Post légèrement modifié par JD Joran après discussion avec JD Alix, Mes excuses à elle


Dernière édition par Joran d'Ascazan le 19.03.12 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kachina



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   19.03.12 10:58

Les regards s’échangeaient, certains amicaux, d’autres méfiants. Et la brune pouvait comprendre ça. Elle avait été mairesse, elle avait fait partie de la défense civile organisée par Joran dans son village. A leur place, elle aurait fait pareil.
Avant que les désillusions ne soient trop fortes, et les poussent à cette vie d'aventure et d'errance, elle aurait elle-même défendu sa contrée becs et griffes.


Elle resta silencieuse, se contentant d’écouter, rendant les quelques sourires reçus, et prenant le temps de savourer sa bière.
Et puis le comte prit la parole, fit sa proposition.
Une petite moue étira ses lèvres pleines, alors qu’elle reposait sa chope.

Elle regarda Alix quitter la salle. Sauraient-ils seulement un jour ce qui suscitait une telle animosité de la part de la Salamandre ?
Léger haussement d’épaules imperceptible de la louve.


Puis ses yeux revinrent aux personnes dans la salle. Certains les avaient déjà classés éléments dangereux sans appel, ça se lisait dans leurs regards, leur attitude fermée. D’autres , plus avisés, plus ouverts, ne jugeaient pas d’office.

Elle failli se lever et protester quand une jeune femme blonde, proposa Angoulême comme lieu de séjour. Ne savait-elle pas que Joran était condamné à rester à Sarlat le temps de sa guérison ?

Mais dame Sandreen, intervint aussitôt et ses paroles étaient celles d’une femme droite et fière qui comprenait la situation .
Joran enchaina , donnant son avis et à son tour,elle reprit la parole. C’est que d’ordinaire, on la disait plutôt bavarde la brune et elle avait déjà fait un grand effort jusque là.


- Je vous rappelle que nous ne sommes coupables de rien, à part quelques uns de nos membres, échauffés par les procès injustes qu’on nous a intentés .
Je vous rappelle aussi que l’armée s’est attaquée à nous, alors que nous n’avions commis aucune faute. Je n’ose croire que vous avez donné l’assaut, juste pour une simple histoire de LP refusés. Des amis vivants ici m’ont donné une autre image du Périgord.
Je sais bien que nous ne sommes pas des anges, loin de là.


Sourire amusé de la louve en songeant aux autres membres du groupe. Fougueux et impatiens, fous autant que généreux, humains, simplement humains. Pas les monstres qu'on avait bien voulu décrire.
Et un court instant, elle se plut à imaginer, des joutes entre les Lycans, et les habitants d’ici, ou une grande fête où chacun pourrait apprendre à se connaître. Mais l’heure n’était pas à ces réflexions là.
Ravalant sa salive,elle reprit d’une voix claire et posée


- Le mal est fait. Banderoles qui ont provoqué...............quelques uns de nos membres qui se sont mis hors la loi............
attaque meurtrière d’une de vos armées. Nous ne faisions que passer, nous voici obligés de rester.
Par contre mettre en procès l’ensemble du groupe, serait une injustice flagrante.
Et les personnes censées parmi vous le savent. On ne nous a pas laissés le temps nécessaire pour partir .


Les prunelles claires accrochèrent quelques regards, s’attardant sur certains. Il y avait apparemment dans cette pièce des personnes de parole et d’ouverture d’esprit.
Sa main se posa sur le bras de Joran qui enserrait sa taille et elle termina par ces mots :


- Joran, a raison. D’un rapport de force, aucun de nous ne sortirait vainqueur. Chacun prendrait des coups et je suppose que vous avez mieux à faire .
Vos terres sont belles et fertiles. Votre comté mérite de vibrer . Nous allons être des vôtres pendant un moment.
Accueillez nous comme il se doit, comme des êtres fiers et libres, pas comme des sanguinaires assoiffés de pouvoir et de violence.
Ne nous mettez pas en cage...............Nous ne le supporterions pas....Regardez nous vivre, apprenez à nous connaître.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leyah
Bailli du Périgord-Angoumois


Nombre de messages : 2140
Localisation : Dans l'foin!
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   19.03.12 12:05

Oreille attentive la rouquine écoute, certaines choses lui tiquant aux oreilles d'autres moins ..
Et de prendre la parole a son tour..

Damoiselle, une armée s'est attaquée à vous .. la mienne
Fin sourire sur les lèvres de la rouquine
Suite a des attaques et pillages de passants, mon armée a fait une petite ronde , vous comprendrez aisément que la sécurité des périgourdins sur les routes prime
Ne dites pas que vous n'aviez commis aucune faute puisque ces pillages étaient du fait des vôtres... et si jamais ces hommes n'ont trahi leur chef, doit-on comprendre que vous cautionnez ces actes ?

Si dans une troupe comme la votre l'amalgame est permise puisque le principe du " tous pour un" est de mise sans quoi cela ne serait pas une troupe , des petites banderoles non signées ne sont pas forcément issues du conseil comtal et n'est pas forcément représentatif de la pensée entière du peuple périgourdin
Si telle est votre excuse pour la réaction de certains des vôtres pour se permettre d'aller s'amuser a piller sur les routes, vous conviendrez que quelques garanties soient demandées .
Sans quoi .. imaginons .. si quelques uns des vôtres viennent a s'en prendre a une mairie, ça sera parce qu'un habitant lui a tiré la langue? J'ironise et pousse la démonstration un peu loin, j'en conviens mais vous me tendez la perche...

Qu aurais je du faire en tant qu'épouse du Comte lorsqu'une banderole incitait a voter pour lui aux Royales et cela pour qu'il , je cite : " crève " ? Démonter tout le PA afin de trouver l'imbécile qui avait fait passer cette banderole ? Je ne crois pas non ..

Un procès en gel n'est pas une prison, ce n'est pas non plus un rapport de force, c'est une garantie que vous réfléchirez a deux fois plutôt que d'être sanguins comme ce fut le cas voila quelques jours, a réagir au quart de tour pour une petite banderole anonyme et ce le temps qu'une confiance s'installe avec une période déterminée pour ce faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joran d'Ascazan



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   19.03.12 13:21

Enfin le débat s'installait autour d'un proposition concrète et qui avait dit que l'on devait s'entendre sans négocier ?
Le principal était de discuter et de s'entendre sur un minimum commun.

Kachina restée calme jusqu'à présent avait parlé confirmant les faits tels qu'ils avaient eu lieu, cette femme ne mentait jamais
et le loup espérait que les conseillers et le comte lui-même verrait dans ses mots la passion, la fierté, la liberté mais aussi l’honnêteté.
Joran sourit aux dires de Dame Leylah, oui elle poussait la démonstration un peu trop loin et elle le savait. Il attendit qu'elle termine pour
lui répondre.

Dame Leylah quand vous arrivez dans une comté, que l'on vous accueille à coups de "dehors les lycans !" Quand on vous met en procès avant
même qu'aucun de vos hommes n'aient reçu de courrier de mise en demeure, quand vous criez que vous ne faites que passer et restez courtois
avec les habitants malgré les quolibets de tout genre et que on vous traîne dans la boue quand même avouez que c'est plus de raisons qu'ils
n'en faut pour être un tantinet en colère.

Je revendique les actions de mes hommes toujours, même si je peux en privé leur dire ce que j'en pense. Donc en résumé oui pour la probation,
oui pour rester à Sarlat, oui pour garantir que nous ne feront rien de hors la loi, mais je veux la confirmation que les Périgourdins pourront se
rendre dans leur chaumière et la confirmation de l'abandon des poursuites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leyah
Bailli du Périgord-Angoumois


Nombre de messages : 2140
Localisation : Dans l'foin!
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   19.03.12 13:58

Et la rouquine de sourire a nouveau
Messer, quand vous arrivez dans un comté et qu'on vous accueille avec " Dehors sale chienne bretonne " , quand on profite de votre absence de dix jours pour vous faire procès d'intention, quand vous remettez les choses a leur place en disant juste que vous voulez la tranquillité et qu'on vous traine dans la boue, vous crache au visage , il faut quand même avouer que je suis sans nul doute la mieux placée pour comprendre votre sentiment

Tout ceci doit vous sembler injuste que votre réputation vous précède, que l'idée que l'on se fait de vous n'est pas celle que vous voulez donner.
Toujours est il que vos hommes ont le sang chaud, et c'est une bretonne qui vous le dit, prenez le donc tel un compliment, mais que cette réponse donnée a une petite banderole était un tantinet exagérée

Que vous revendiquiez publiquement ce que vos hommes font pour faire peut être le contraire en privé, c'est votre façon de faire, et sans vouloir vous juger, je ne pense pas que cela soit la bonne.
Comment voulez vous que nous puissions nous fier a une parole si vous acceptez officiellement tout de vos gens ?
Non que je veuille critiquer, mais personnellement , si a peine entrée dans un comté mes gens venaient a brigander sur les routes, je ne cautionnerais pas forcément leurs actes, et cela se saurait et si je venais à cautionner, je ne m'étonnerais pas d’être conspuée. Cela s’appelle assumer de diriger une troupe de gens ayant chacun leur caractère.

Je vais donc me permettre une question : que pensez vous des actions de vos hommes sur nos terres ?

Vous dites oui pour la probation donc pour le principe de proces en gel ? Nous sommes d'accord ?
Vous dites oui pour Sarlat, forcément vous y etes, mais certes une bonne partie de vos gens sont a Castillon et ne semblent pas forcément pressés de venir vous voir, donc peut être un détour par Angouleme aider a la carrière pour démontrer votre bonne foi serait un point non négligeable
Vous nous garantissez qu'aucun de vos hommes ne se mettra hors la loi, mais quelle garantie autre que votre parole pouvez vous donner ?
Quant au principe que des périgourdins puissent voyager sans craintes, nous sommes logiquement là pour cela .. Après l'entourloupe peut être facile mais il reste a savoir qu'aucune installation en sol Périgourdin ne peut être faite sans accord du Comte et donc peut être sujet a procès.
Ce qui nous fait revenir a l'abandon des poursuites .. desquelles parlez vous ? Du pillages des périgourdins sur la route ? Des possibles installations en sol périgourdins qui auraient été faites sans accord ? Ou encore des procès pour non possession de laisser passer ?


Puis froncant le nez un brin amusée
Et puis c'est Leyah pas Leylah ! Me rajoutez pas des lettres partout comme çà tsss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Groch



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 27/03/2011

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   19.03.12 16:41

Il avait écouté les uns et les autres, en retrait comme à son habitude.

Je vais tout de même me présenter. Groch 1er lieutenant du PA et commandant de "La Primera", habitant de Sarlat. On a plus ou moins des noms de lycans installés sur nos terres mais une confirmation de votre part ne serait pas de refus.

Comment je vois la chose. Les anciens périgourdins désirant de rester dans leur village le font et ceux qui n'ont pas d'attache ici peuvent se rendre à Angoulesme pour aider, vous nous proposez volontiers vos bras.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joran d'Ascazan



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   20.03.12 9:36

Vostre Grasce, Dames et Messries conseillers,

Je ne nie pas ce que nous avons fait, je ne nie pas que nous avons été impulsifs, trop habitués à la façon d'agir d'autres comtés,
je ne nie pas que c'était une erreur comme je pense que c'était une erreur de vostre part de nosu traiter de la sorte. Je dis qu'aujourd'hui
je souhaite montrer de mon groupe un autre visage. D'ailleurs j'ai demandé à l'un de mes conseillers de nous rejoindre si vous le permettez,
il devrait être à l'entrée.

Je pense que nous devons avancer et j'entends nombre de propositions intéressantes, d'autres moins réalisables à cause de la situation
de nos deux blessés. Pouvons-nous trouver un milieu qui serait, vous gelez touts les procès, vous permettez aux anciens Périgourdns
de se déplacer à travers le comté. Nous restons groupés à Sarlat et nous aidons le comté en faisant vivre ce village et en participant aux actions
que vous vous voudrez bien nous confier. Nous pourrions nous réunir ici de façon régulière pour effectuer un bilan de cette période que
vous appelez de probation.

De mon côté, Comte Vonafred, je réitère ma volonté de servir vostre destin avec l'espoir d'une reconnaissance future si mon groupe s'en montre
digne.


Joran souleva son verre et porta un toast
A nous ! Au comte !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vonafred
Comte(sse) du Périgord-Angoumois


Nombre de messages : 4022
Localisation : Derrière vous.
Emploi : Variés...
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   20.03.12 11:33

Et de prendre parole.

-Messer Joran, Conseillers j'ai entendu vos arguments.
Qu'il plaise donc que je tranche la question.

Messer Joran,vous fournirez liste complète de vos compagnons présents en nostre Comté à nostre Procureur.
Les procés sont et seront ouverts mais figés.
Vos compagnons prendront quartier en Sarlat.
S'ils souhaitent se déplacer, vous leur chef en ferez demande ici même.
Vous estes de fait invité permanent céans, nous analyserons ensemble comportement et volonté d'intégration de vos compagnons.
J'autorise formèlement l'ouverture de vostre taverne en formant voeux qu'elle devienne trait d'union entre nos "hôtes" et nos citoyens.
Mine, marché, université et vie publique vous sont désormais ouverts à la condition que vous en respéctiez usage et Loys.
Nostre CAM se fera joie de vous détailler les avantages de nos contrats miniers.

Le Périgord Angoumois est terre d'accueil et de liberté pour l'honnête homme quelle que soit son origine.
Tout un chacun à droit à sa chance, comme tout un chacun se doit d'estre ouvert à l'estranger sans préjuger.
Si vostre démarche est sincere vous aurez sincérité, confiante amitié et reconnaissance, j'en fait promesse solennelle.
Si elle ne l'est pas, je fais serment de vous poursuivre jusqu'aux enfers.
Dans les deux cas je ne vous décevrai pas...


On plante un regard droit dans les yeux de Joran.
-Telle est mon offre...Vendu ?











_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kachina



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   20.03.12 23:15

- Non !

La louve planta son regard clair dans celui du Comte. Celui ci serait peut-être bientôt Roy. Et certains déjà s'agenouillaient devant lui. Le plus haut personnage de l'étât.......... Les pleins pouvoirs. Droit de vie ou de mort sur ses sujets.......
Elle étouffa ses craintes, décidé d'oublier la couronne, pour ne plus regarder que l'homme d'honneur qu'on le disait être. Lehah, lui avait dit en taverne un peu plus tôt...........Il est humain et droit.

Elle pensa à ses compagnons ..........à leurs rêves , alors elle prit à nouveau la parole, voix nouée , mais ferme.


- Votre grâce, sauf le respect que je vous dois, les procès doivent etre purement annulés. Vous savez comme moi qu'il y a vice de forme, qu'ils n'ont pas lieu d'être. Nous avons été prévenus trop tard par les douanes, et nous n'avons pas eu le délai légal nécessaire pour quitter vos terres. Refusez cette injustice, elle vous dessert.

La liste.......à quoi vous servirait-elle ? Nos amis ne se cachent pas de ce qu'ils sont et dans quelques jours, tout le monde saura qui est avec nous. Sauf si bien sûr, vous souhaitez leur accorder des LP.

Ses lèvres s'étirèrent en un sourire ravi alors qu'elle continuait.....

- Pour la taverne, je vous remercie. Une dame de Sarlat aigrie, et...........enfin, une dame que son époux ne doit pas honorer à sa convenance, m'a fait remarquer avec force que j'étais à nouveau hors la loi. Misère, vais je devoir aussi gouter à vos geoles ? Alors merci , pour ce lieu ouvert à tous.
Nous y boirons à l'amitié, à Sarlat et qui sait à votre couronnement votre Grâce !
Elle permet déjà la rencontre de nos amis et des Sarladais.
Je crois d'ailleurs que les plus fougueux de nos hommes ont déjà...........Hum...................Enfin...........Les tables y sont confortables et solides.......Pour sur.......


Sourire rêveur de la brune , pression plus forte sur le bras de Joran. Le Loup n'allait pas aimer son intervention. Mais il l'aimait rebelle. Alors, elle continua.

- Marché ouvert, merci encore, nous transportons diverses marchandises susceptibles de vous etre utiles . Et nos amis joueront les MA, si ça peut aider. Je sais par expérience l'importance du marché dans une ville.
Mines ? j'ai quand à moi, acheté une barque et je m'en vais délester votre lac, de toutes les anguilles et truites qui s'y cachent.

Le Périgord est terre d'accueil, ça tombe bien. Depuis longtemps nous cherchons tous notre terre promise. Mais avouez que l'aventure a mal commencé . Prouvez nous , vous aussi que vous ne poutrerez plus d'innocents civils.
Nous demandons libre circulation, afin de voir quelles villes sont plus accueillantes, plus animées. En échange , nous ne tenterons rien qui puisse nuire. Nous animerons, nous serons présents en tavernes, en halles, en gargotte.
Nous aimerions organiser des fêtes, des jeux . Pour celà, nous avons besoin de nous sentir libres.
Les Lycans ne méritent pas une cage. Ils ont un jour choisi la liberté, ils ont pour seul ennemi , l'ennui.

Votre grâce. Annulez je vous prie les procès. Je vous le demande comme une faveur........Laissez nous circuler .
Vous nous avez, Joran et moi, en otages comme garants de notre bonne foi.
Nous n'arriverons à un compromis que si vous nous accordez le respect qu'on mérite.


Et la brune se mordit la lèvre . Elle avait encore tant de choses à dire. Mais elle avait été déjà bien trop bavarde, et peut-être qu'on la ferait sur le champ mettre aux fers. Corne de bouc, Kachi, tu peux jamais te taire, ma belle.......

Ses doigts cherchèrent l'étoffe de la chemise de Joran alors qu'elle accrochait son regard gris acier, y cherchant réconfort ....Allait-on enfin les traiter comme il se devait ou bien continuer à les considérer comme des parias ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emardeche
Conseiller comtal


Nombre de messages : 1907
Age : 46
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   20.03.12 23:33

Ema resservit dame Kachina sans le T en lui souriant.

Avec tout ce que vous avez dit là en deux minutes vous devez mourir de soif.

Votre liste, je l a voudrez bien moi, en temps que prevot, je peux l enfermer dans le coffre du chateau si vous le desirez!!!

Mais la decision final , c est se grandeur qui l a donnera.

Oui nous sommes une terre d acceuil, et trouvons une solution rapidement autant pour vous que pour nous, nous allons pas debattre pendant un mois la dessus.

Ca serait une perte de temps commune
.

Elle lui fit un sourire ainsi qu a son epoux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien avec Dame Kachina.   Aujourd'hui à 1:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien avec Dame Kachina.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» demande d'entretien avec le conseil
» [RP] Entretien avec le consul Martin_tamarre
» Entretien avec le diable ( PV J.Lennon)
» Entretien avec un Community manager sur le chat
» Entretien avec Rouletabille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Périgueux :: Hall d'entrée-
Sauter vers: