AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Bienvenue au chateau de Périgueux


Partagez | 
 

 [Seigneurie de Mérite] Montagrier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois


Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: [Seigneurie de Mérite] Montagrier   15.03.12 18:45

MONTAGRIER



Héraldisme
  • Rang du fief : Seigneurie
  • Blasonnement : De gueules à la herse sarrasine d'or cloutée de sable
  • Ancien nom : Castrum Montagrerium, XIe siècle (Vie de sainte Foy de Conques). — Mota de Montagrer, 1150 (cartulaire de Chancelade). —Mons Agrerius, 1382
  • Devise :
  • Actuel Seigneur : Lubna
  • Ancien Seigneur : -
  • Nom des habitants : Agrésiens et Agrésiennes.

  • Seigneuries historiques :
  • Seigneuries octroyées : -



Situation géographique : Situé sur un éperon rocheux dominant la Vallée de la Dronne



HISTORIQUE
Seigneurs IRL connus : De FOIX de CANDALE

  • L'arrivée des romains en Gaule donnera naissance à la civilisation gallo-romaine et à la " Pax Romana " qui durera 5 siècles. À cette époque, on trouvera sur le site un oppidum gaulois puis un castrum romain auquel succèdera plus tard un château féodal construit vers le VIIIème siècle, mais aujourd'hui disparu.

  • Au XIIème et XIVème siècle, Montagrier possédait des murailles dont il reste aujourd'hui une imposante porte la Porte de WIRIDEL.

  • Plusieurs familles habitèrent ce château notamment la famille de FOIX de CANDALE apparentée au Roi d'Angleterre - Édouard 1er et au Roi de France - Charles VI, ce qui expliquera l'importance de ce château au XVème et XVIème siècle.

  • Châtellenie composée au xive siècle de 3 paroisses : Brassac, Montagrier et Saint-Victor.



MONUMENTS
  • Vestiges préhistoriques et antiques
      .

  • -Architecture civile
    • La porte Wiridel
      Unique vestige du XIVe siècle des fortifications du bourg.
      La porte Wiridel est le dernier témoin des fortifications d'agglomération élevées au 14e siècle et protégeant le bourg de Montagrier.
      Elle constituait l'entrée sud de la ville. Une porte semblable existait également au nord du bourg. La porte est composée de deux massifs rectangulaires reliés par un arc en plein-cintre chanfreiné. Le massif situé à l'est abrite une niche à coussiège et une sorte de canonnière. Les parties hautes, contituées de machicoulis sur consoles triples, sont une création du 19e siècle.
    • Le Moulin du Pont sur la Dronne, XVIIIe et XXe siècles
    • Le château de Gouyas

  • -Architecture sacrée
    • La chapelle Saint-Georges
      Construite à côté des ruines de l'ancienne église,cette chapelle n'a pas un intérêt particulier si ce n'est d'avoir été transformée en salle d'exposition, ce qui la sauve de l'oubli et permet de réaliser d'intéressantes animations.

    • La Chapelle Saint-Sicaire
      Au nord du bourg, est plus ancienne et sa construction pourrait remonter à l'époque du prieuré bénédictin. A noter qu'elle est placée sous le vocable de Saint Sicaire qui est également celui de l'église de Brantôme. En façade, deux sculptures du XIIIème représentent Sainte Ruffine et Saint Georges terrassant le dragon. Ces deux pierres proviennent de l'ancienne église détruite. Fresques mises à jour en 1998 dans l'abside (essai de reconstitution).

    • Eglise Sainte-Madeleine
      Sise sur la terrasse où fut autrefois le prieuré, probablement détruit par les Normands lors des invasions, a été construite vers le milieu du XIème siècle et remaniée de manière inconsidérée au XIXème siècle. Construite sur un plan tréflé unique en Périgord, elle comporte deux absidioles voûtées en cul de four de part et d'autre du chevet.
      Cette partie nous est parvenue intacte depuis le XIIème siècle ; il est probable qu'elle est l'œuvre de compagnons charentais car on peut rapprocher sa construction de celles des églises de Saintonge et de la région de Melle en Poitou. Elle est prolongée par une nef dont les murs ont été remontés au XIXème siècle, mettant à jour des murs plus anciens, certainement du XIIème et doublés grossièrement en petit appareil. Une superbe coupole domine le chœur sur lequel se dresse le clocher carré, d'un deuxième étage avec toit plat à quatre pans.
      La couverture en ardoise est une hérésie car l'église primitive était couverte en tuiles romanes. Le porche a été supprimé de même que le auvent, sorte de tambour construit en 1707 et qui avait nécessité le bois de 14 petits chênes.
      À l'intérieur de l'église, on peut remarquer :
      - Une pierre carrée représentant l'Alpha et l'Oméga (au dessus de l'arc du cœur) retrouvée au cours de restaurations antérieures et attestant la preuve de la christianisation de la région depuis des temps très anciens.
      - Une très belle chaire en noyer et chêne sculptée, du XVIème siècle.
      - Une plaque en marbre noir apposée sur le côté gauche de l'abside rappelle l'institution d'une rente pour les pauvres.
      - Un petit tableau de l'école française du XVIIème représentant "l'adoration des mages".
      En 1998, les travaux de restauration des absides et absidioles ont amené la découverte de fresques, probablement du XVème.
      L'église possédait 2 cloches, l'une datant de 1609 et l'autre de 1642. Cette dernière pesait 1.100 kgs. Toutes deux furent détruites. Une autre fut refondue avec leurs débris en 1844 ; malheureusement elle se fêla en 1918 après avoir sonné "l'armistice" pendant 3 jours et se brisa en 1944 après avoir sonné pour la "Libération".
      La cloche actuelle a été fondue en 1981, pèse 820 kgs, sonne en "fa". Elle s'appelle Marie et a pour parrains les enfants de la commune, le Maire et le Curé de l'époque



Citation :

Sources
- Montagrier.net
- Base Mérimée
- Wikipedia

Citation :

Historique du Fief :
-

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois


Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: [Seigneurie de Mérite] Montagrier   29.04.12 7:21

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir :

      Qu'en vertu des coutumes et lois héraldiques royales et après consultation du Collège Héraldique de France, validons et contresignons la demande – datée du vingt-deux mars de l'an de grâce mille quatre cent soixante – de Sa Majesté le Roi de France Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar, alors comte du Périgord et de l'Angoumois, quant à l'octroi d'un fief de mérite sur les terres dudit comté à Lubna.

      Qu'après recherches héraldiques dûment étayées et validées, confirmons que le fief de Montagrier est bien fief mouvant du comté du Périgord et de l'Angoumois.

      Et qu'en conséquence de quoi, dame Lubna se voit octroyer le fief de mérite de Montagrier, érigé en seigneurie, et portera, après prime allégeance en bonne et due forme, « de gueules, à la herse sarrasine d'or cloutée de sable », soit après dessin :

      - -


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le 25ième jour de mars de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Seigneurie de Mérite] Montagrier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seigneurie issue de mérite de Saint-Giraud (Varces)
» Seigneurie issue de mérite de Vinay (La Tour du Pin)
» Seigneurie issue de mérite de Pérouges (Montluel)
» Seigneurie issue de mérite de Le Bois d'Oingt (Vicomté d'Oingt)
» Seigneurie issue de mérite de Les Granges-Gontardes (La Garde Adhemar)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Périgueux :: Hérauderie du Périgord Angoumois :: Bibliothèque Héraldique :: Fiefs du Périgord et de l'Angoumois :: Fiefs Attribués-
Sauter vers: