AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Bienvenue au chateau de Périgueux


Partagez | 
 

 [Seigneurie de Mérite] Miremont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zoyah



Nombre de messages : 1003
Localisation : Périgueux
Emploi : ne ploie pas
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: [Seigneurie de Mérite] Miremont   08.03.12 14:00

MIREMONT




Héraldisme
  • Rang du fief : Seigneurie de Mérite
  • Blasonnement : D'argent à la bande d'azur, accompagnée de six roses de gueules, à la filière du même.
  • Ancien nom : Miremund, 1253 - Castrum de Miro Monte, 1273 - Miramonte, 1452
  • Devise : -
  • Actuel Seigneur :
  • Ancien Seigneur : -
  • Nom des habitants : -
  • Seigneuries historiques :
    - Giversac
    - La Durantie
  • Seigneuries octroyées : -


Situation géographique : Au sud-est de Périgeux, situé sur un éperon barré, Miermont domine les 2 vallées du Manaurie et du Brungidou.



Généralités historiques
  • Le village perché de Miremont doit son nom à une origine occitane : “mira”, pour “regarde” et “mont”, employé pour un lieu élevé ; il domine majestueusement la vallée. Son donjon féodal, du XIIIe siècle, surplombe des remparts effondrés. Les manoirs et maisons bourgeoises témoignent de la présence des Maîtres de Forges qui, jadis, assuraient une industrie métallurgique sur les rives du ruisseau le Manaurie.



  • Plus en retrait de la vallée, le village de Mauzens garde les couleurs chaudes de la pierre du même nom. Aujourd’hui encore l’exploitation des carrières de pierre à bâtir participe à la vitalité et à la renommée de la commune. Le bourg montre un bel exemple de l’harmonie architecturale du style périgourdin : c’est autour de son église fortifiée du XIIIe siècle que se construit ce village aux ruelles étroites.

  • Les paroisses de la châtellenie de Miremont étaient Miremont, bien sûr, Mauzens, Savignac-de-Miremont, Saint-Cernin-de-Reilhac, Mortemart, Fleurac, Manaurie, une partie de Rouffignac et une partie de Journiac.

  • Plusieurs familles de Seigneurs s'y sont succédées : les de Bouville (1120-1339), de Galard (1316-1369), de Beaufort (1370-1444), de La Tour (1453-1516), Bonnal (1516-1553), d’Aubusson (1553-1761), d’Harcourt(1761-1792).

  • Du XIIe siècle au XIVe siècle, c’est la lignée des Bouville qui règne sur Miremont. Ce château dépendait de Limeuil. En 1307, Galhard de Bouville, seigneur de Miremont, meurt. Son frère Arnaud est chanoine et ne peut donc lui succéder. En 1316, les Bouville sont évincés lorsque Philippe le Bel remet la châtellenie de Miremont à un cousin de la famille, Pierre de Galard, colonel Général de l’Infanterie & Gouverneur de Flandre. Son fils Jean de Galard lui succède vers 1340 alors que la guerre de cent ans débute en Périgord. Elle ne se terminera qu’en 1453. Il adoptera une attitude similaire à celle de son père, en ne prenant jamais vraiment parti. Il marie sa fille à Nicolas de Beaufort, un allié du roi, et dont le frère deviendra le pape Grégoire XI. Miremont tombe donc dans l’escarcelle d’une nouvelle famille en 1397. Le fils de Nicolas de Beaufort, Jean, est allié des anglais. Son frère, Pierre, lui succède. Sa fille Anne épouse Agne de la Tour de la famille de la Tour d’Auvergne. En 1504 sa fille devient propriétaire de Miremont avant que son neveu François de la Tour ne rachète les lieux en 1516. Ce domaine ne représente plus un atout stratégique car la France est en paix. Il le revend donc pour accroitre sa fortune. Etienne de Bonald en est l’acquéreur en 1516. Son fils Pierre de Bonald épouse Catherine d’Aubusson en 1543, qui appartient à une éminente famille de la Marche. A la mort de son mari, elle reprend Miremont. Durant 2 siècles, huit générations d’Aubusson se succéderont à la tête de Miremont, la dernière sera Catherine Françoise d’Aubusson de la Feuillade. Il appartient à celle-ci lorsque la révolution éclate. Elle fuit dès 1789 et peu de temps après, le domaine et le château sont vendus aux enchères. La forteresse est en partie démolie. Certaines de ses pierres furent utilisées pour la construction de demeures des environs. Cette période de l’histoire française sonne le glas de la châtellenie. La commune de Mauzens et Miremont est créée.



  • Construit sur un éperon barré, l'enceinte du château domine la vallée de la Manaurie et du Brungidou. Le château domine le village de Miremont. Il s'agit d'un castrum, village fortifié avec une enceinte, par endroit encore visible. Une des portes d'accès au village est encore présente à l'est. La pièce maîtresse du château est un donjon roman château de Miremont
    château de Miremont à contreforts plats du XIIe siècle remanié au XIIIe siècle et à la Renaissance Il est mentionné au début du 14e siècle.



Vestiges préhistoriques et antiques
  • Polissoir du Néolithique
  • Gisement préhistorique de la Faurelie


Architecture civile
  • Château de Miremont
    Le plan général est un quadrilatère irrégulier occupant l'extrémité d'un plateau qui en a été séparé par une coupure. Le donjon défendait cette coupure et ses approches. Les parties ouest et sud ont été refaites au 14e siècle. Une terrasse, défendue autrefois par un parapet, couvre le pied de la tour à l'ouest et, formant courtine, se relie à l'angle des murailles par une forte tour qui a été renforcée plus tard par un talus ou glacis maçonné. La muraille suit le coteau que, de ce côté, défend une seconde enceinte fortifiée par des tours carrées. Elle forme un angle saillant au moyen d'une petite tour carrée au sud-ouest et revient à la porte d'entrée, défendue par des terrasses supérieures et un système de murs qui s'appuyaient au donjon. L'accès au château se faisait par un pont-levis donnant accès à un couloir voûté et formant un angle droit, défendu par une porte à ses extrémités. A l'intérieur, des constructions s'élevaient contre les murs d'enceinte, formant une vaste esplanade divisée en deux parties.

  • Gentilhommière de château-Madame, en dessous des ruines du château de Miremont


Architecture sacrée
  • Église Saint-Martin de Mauzens, XIIe siècle, avec clocher-mur fortifié



Ressources Naturelles


Citation :
Historique du Fief

Citation :

Sources
- Wikipédia
- La Châtellenie de Miremont
- Château de Miremont
- Base Mérimée
- Miremont



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoyahaurel.forumactif.org
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois


Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: [Seigneurie de Mérite] Miremont   25.09.12 22:02

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir :

      Qu'en vertu des coutumes et lois héraldiques royales et après consultation et votation du Collège Héraldique de France, validons et contresignons la demande de Sa Grandeur Renlie d'Evrecy, comte du Périgord et de l'Angoumois, quant à l'octroi d'un fief de mérite sur les terres du Périgord et de l'Angoumois à Mizuki.

      Qu'après recherches héraldiques dûment étayées et validées, confirmons que le fief de Miremont est bien fief mouvant du comté du Périgord et de l'Angoumois.

      Et qu'en conséquence de quoi, dame Mizuki se voit octroyer le fief de mérite de Miremont, érigé en seigneurie et portera, après prime allégeance en bonne et due forme, « d'argent, à la bande d'azur, accompagnée de six roses de gueules, à la filière du même », soit après dessin :




      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le 28ième jour de Juillet de l'an de grâce MCDLX.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Seigneurie de Mérite] Miremont
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seigneurie issue de mérite de Saint-Giraud (Varces)
» Seigneurie issue de mérite de Vinay (La Tour du Pin)
» Seigneurie issue de mérite de Pérouges (Montluel)
» Seigneurie issue de mérite de Le Bois d'Oingt (Vicomté d'Oingt)
» Seigneurie issue de mérite de Les Granges-Gontardes (La Garde Adhemar)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Périgueux :: Hérauderie du Périgord Angoumois :: Bibliothèque Héraldique :: Fiefs du Périgord et de l'Angoumois :: Fiefs Attribués-
Sauter vers: