AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Bienvenue au chateau de Périgueux


Partagez | 
 

 [Seigneurie de Mérite] Moliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois


Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: [Seigneurie de Mérite] Moliers   07.03.12 23:25

MOLIERS




Héraldisme
  • Rang du fief : Seigneurie
  • Blasonnement : D'or au sautoir de sable chargée d'une coquille d'argent en coeur.
  • Ancien nom : Molerii, 1115 (donation à Cadouin, Spic.d'Achery). — S. Joh. de Molieris, 1293 (Lespine Mol.). — Molerias, Motlerias, Moliers, 1315 (rôles gascons). — Eccl. B. Mariae apud Molieras, 1316 (Lespine Radefol).— Moulieres, 1482 (archives de Cadouin, donat. de Louis XI).
  • Devise :
  • Actuel Seigneur : Tadek de Castille [Tadek]
  • Ancien Seigneur : -
  • Nom des habitants : Molèrois et Molèroises

  • Seigneuries historiques :
  • Seigneuries octroyées : -


Situation géographique :


HISTORIQUE
Seigneurs IRL connus :

  • Toponymie : Molerii est mentionné en 1115 dans une donation faite à Cadouin (abbaye, canton du Buisson de Cadouin). En 1202, la paroisse de Molières est citée dans une tractation entre l' abbé de Cadouin et le prieur de Saint-Avit-Sénieur. Apparaissent ensuite les graphies suivantes : Molieras et Moliers (1315) et plus tard Moulieres (1482). Molières vient de l’occitan molièra «terre humide, molle»
  • Bastide anglaise inachevée.
  • La fondation de la bastide de Molières par Jean de Grally, sénéchal du roi d' Angleterre, se situe entre 1273 et 1284. C'est Guillaume de Biron, seigneur de Montferrand, qui avait fait don en 1272 d'une terre dans la paroisse Saint-Jean-de-Molières (Sancti Johannis de Molerii) afin d'y élever une bastide. De cette paroisse primitive, il ne reste qu'un lieu-dit Saint-Jean, qui se trouve près du cimetière, au nord du village. En 1115, cette paroisse est mentionnée dans un acte concernant l'abbaye de Cadouin.
  • En 1286, une charte de coutumes semblable à celle de Beaumont et Bénévent est octroyée par Edouard Ier d'Angleterre. Très rapidement la bastide fut affermée pour dix ans avec cinq autres au maire de Londres, Henri le Gallois.
  • En 1316, Ghilem de Toulouse, sénéchal du Périgord pour Edouard II d'Angleterre, choisit Molières comme base de son pouvoir et décide d'y construire son château. Ce dernier resta inachevé par manque de crédit. Seuls les murs et le donjon subsistent.
  • L’importance de cette bastide n’était que très moyenne. Si en 1365 Molières compte 129 feux, soit environ 900 âmes, sa population n'a fait que décroître par la suite. Cela s’explique en partie par le fait que le sénéchal de Périgord dut restituer des “serfs” appartenant aux seigneuries de Grignols et Monclar, mais aussi parce que la sécurité était difficile à assurer puisqu’aucun rempart n’existait.
  • La ville fut ravagée par la Guerre de Cent Ans, reconstruite puis à nouveau ruinée par les féroces combats des guerres de religion. C’est ainsi que Montluc fit des ravages pour déloger les protestants. En octobre 1533 et mai 1551, François Ier et Henri II confirmèrent les coutumes.



MONUMENTS
  • Vestiges préhistoriques et antiques
    • Trésors gallo-romain : L'archéologie a fourni quelques pièces gallo-romaines, découvertes avant 1851, notamment un aureus de Néron.
    • Voies antiques : un vieux chemin datant probablement de l'époque antique, baptisé plus tard chemin de la Reine Blanche, passait à proximité de la bastide. Un autre chemin, probablement une ancienne voie romaine, reliant Belvès à Couze, appelé camin Ferrat, « chemin Ferré », passait par Molières.

  • -Architecture civile
    • La Bastide
      C’est la plus petite des bastide. Dans son étude universitaire, Evelyne Lemasson mentionne que le plan de la bastide projeté à la fin du XIIIe siècle a la forme d'un rectangle régulièrement quadrillé, avec des rues larges et droites et une grande place. Molières est resté inachevée et n’a jamais été bordée de maisons à couverts. Seule la maison dite du Bayle a ses cornières.
      L’énorme église fortifiée d’un style gothique de type “Plantagenêt”, flanquée d’une tour à deux étages, témoigne de l’importance de la bastide. Contrairement à d'autres bastides, l'église ne se trouve pas près de la place centrale. De plus la façade occidentale de l'église n'est pas alignée sur les façades des maisons voisines bordant la rue. Il est probable que le tracé de la rue et l'emplacement de l'église n'ont pas été décidé en même temps : soit l'église était préexistante, soit elle a été construite après, sans que l'on ait prévu son emplacement exact
    • Le Château-fort (XIIIe s.)
      Les ruines du château fort, où l’on peut encore admirer une tour du XVIe, au cœur d’une cour carré encadrée de murs qui laissent deviner un chemin de ronde. Construit par Edouard III d'Angleterre en 1286, le château-fort servait de citadelle à la bastide. Les murailles se succèdent sans interruption. Aux angles, quatre tours rondes pour la défense. De plan carré, le donjon isolé se dresse au centre de l'enceinte. Selon la légende, la reine Blanche fut enfermée dans le donjon, où elle mourut empoisonnée.
    • Place du Marché
      Située au cœur de la bastide, la Place du marché abritait une halle aujourd'hui disparue.
    • La Maison du Bayle
      La maison également appelée «le porche» abritait autrefois les boutiques. Sur sa face Est, subsistent les tracent de deux ogives, ouvertures percées au XIVe.

    • Maison à arcades du 14e siècle
      Témoin unique et parfaitement conservé de l'ancienne bastide, la maison conserve ses arcades sur ogive brisée, et une fenêtre à deux ogives trilobées reposant sur une colonnette.

  • -Architecture sacrée
    • Eglise
      Une vaste église fortifiée de style gothique avec ses chambres de défenses domine le village






Citation :

Sources
- Dordogne-périgord.com
- Base Mérimée
- Wikipedia

Citation :

Historique du Fief :
-

_________________


Dernière édition par Henry_de_Silly le 29.04.12 10:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois


Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: [Seigneurie de Mérite] Moliers   29.04.12 7:20

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir :

      Qu'en vertu des coutumes et lois héraldiques royales et après consultation du Collège Héraldique de France, validons et contresignons la demande – datée du vingt-deux mars de l'an de grâce mille quatre cent soixante – de Sa Majesté le Roi de France Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar, alors comte du Périgord et de l'Angoumois, quant à l'octroi d'un fief de mérite sur les terres dudit comté à Tadek de Castille.

      Qu'après recherches héraldiques dûment étayées et validées, confirmons que le fief de Moliers est bien fief mouvant du comté du Périgord et de l'Angoumois.

      Et qu'en conséquence de quoi, messire Tadek de Castille se voit octroyer le fief de mérite de Moliers, érigé en seigneurie, et portera, après prime allégeance en bonne et due forme, « d'or, au sautoir de sable chargé d'une coquille d'argent en cœur », soit après dessin :

      - -


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le 25ième jour de mars de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Seigneurie de Mérite] Moliers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seigneurie issue de mérite de Saint-Giraud (Varces)
» Seigneurie issue de mérite de Vinay (La Tour du Pin)
» Seigneurie issue de mérite de Pérouges (Montluel)
» Seigneurie issue de mérite de Le Bois d'Oingt (Vicomté d'Oingt)
» Seigneurie issue de mérite de Les Granges-Gontardes (La Garde Adhemar)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Périgueux :: Hérauderie du Périgord Angoumois :: Bibliothèque Héraldique :: Fiefs du Périgord et de l'Angoumois :: Fiefs Attribués-
Sauter vers: