AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Bienvenue au chateau de Périgueux


Partagez | 
 

 De la Hérauderie Royale

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   16.07.12 17:17

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir qu'au regard de la multiplication des demandes à ce sujet, certaines venant même de l'étranger, il nous paraît opportun de clarifier l'usage du prédicat d'Altesse Royale au sein du Royaume de France quand il s'agit de la descendance de souverains français.


      Le prédicat d'Altesse Royale obéit à des critères précis se fondant sur les deux piliers de la généalogie à savoir le sang et la légitimité, ces critères étant augmentés de deux autres, la descendance immédiate et en ligne directe d'un souverain de plein droit et non consort. Une seule de ces conditions manque et il n'y a pas de qualité de Prince de France et donc d'opposabilité du prédicat lié.

      Ainsi:

      • Un Prince de France est dit aussi Prince du sang en ce qu'il est le fruit des entrailles d'une Reine de France ou de l'épouse d'un Roi de France.
      • Un Prince de France est de plus l'enfant d'un roi ou d'une reine de France de plein droit.
      • Un Prince de France est en outre légitime, il ne peut être issu que d'un couple s'étant uni selon le dogme aristotélicien.
      • Un Prince de France est enfin le descendant direct d'un roi, qu'il soit ou non encore régnant : il n'y a pas de génération entre lui et le souverain, il n'est pas issu d'une branche collatérale.


      A titre d'information, sont Princes de France et éligibles au prédicat lié :
      • Leurs Altesses Royales Charlemagne et Franc de Castelmaure-Frayner, fils légitimes de la Reine Béatrice de Castelmaure et du Roi consort Guise von Frayner
      • Leurs Altesses Royales Blanche et Foulques de Malemort, fille et fils de la Reine Nebisa de Malemort et de Stannis Le Ray
      • Leurs Altesses Royales Gauthier, Mélissande et Mélusine de Malemort-Armantia, fils et filles légitimes de la Reine Nebisa de Malemort et de l'ex-Roi consort Cerberos d'Armantia
      • Leurs Altesses Royales Louison et Godrick de Varenne Salmo Salar, fille et fils légitimes du Roi Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar et de la Reine consort Leyah de Bleizhmorgan
      Et personne d'autre.

      Enfin, il est à noter que le Dauphin de France est lui aussi nommé Altesse Royale, le temps de son mandat uniquement.

      Ainsi qu'il soit donc su et entendu que toute revendication, toute prétention et tout usage du prédicat d'Altesse Royale par des individus ne répondant pas aux critères stricts ci-dessus rappelés sont passibles de poursuites devant le Tribunal Héraldique du Royaume de France pour usurpation.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le douzième jour de juillet de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   20.07.12 7:55

Citation :

    Amirauté de France


    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Suite à la volonté exprimée par Sa Majesté Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar, roi de France, de voir dotée l'Amirauté de France d'un étendard qui pourra être arboré par les nefs de sa flotte, savoir faisons à tous présents et à venir que nous validons et enregistrons le meuble héraldique nommé dorénavant « Etendard de l'Amirauté de France » qui est : d'azur, semé de fleurs de lys d'or, à la croix d'argent, sous forme d'écu et d'oriflamme :



      Précisons que leur usage ainsi que celui de toute déclinaison sous forme de bannière, de drapeau, d'étendard, de gonfanon et de pennon est strictement circonscrit à l'Amirauté de France et aux navires composant sa flotte;

      Et indiquons que, conséquemment, ces meuble et oriflamme sont dorénavant protégés par les coutumes et lois héraldiques royales relatives aux usurpations.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le dix-huitième jour de juillet de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   20.07.12 7:56

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que nous dans la volonté d'améliorer la qualité des conseils et services rendus par la Hérauderie de France, nous nommons messire Theudbald de Malhuys, seigneur d'Irancy, à la charge de héraut honoris causa telle que définie par l'annonce du dix-neuf janvier mille quatre cent soixante relative à cette dignité; Theudbald de Malhuys aura pour rôle de conseiller les Hérauts, les Maréchaux et le Roi d'Armes de France, d'apporter à ceux-ci éclairages et connaissances et de prendre part à l'enseignement dispensé aux poursuivants et chevaucheurs. Pour ce faire, à l'image du Grand Ecuyer de France, il aura libre droit d'intervention en salle des caducées et en salle Jehan de Volpilhat à la condition expresse de prêter serment de confidentialité et de neutralité. Icelui se tiendra le dix-neuf juillet prochain, en l'Hôtel Saint-Paul.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le dix-huitième jour de juillet de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   21.07.12 8:42

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

    • Savoir faisons à tous présents et à venir que les Hérauts et Maréchaux d'Armes royaux de France, réunis en collège, ont étudié les questionnaires envoyés suite à l'ouverte à candidatures des marches vacantes de la Hérauderie de France et ont débattu de ceux-ci, les auteurs desdits questionnaires ayant vu leur identité occultée dans le but que l'examen mené soit objectif et complet; que suite à cette étude, vote a été lancé afin que de départager les différents postulants et qu'après discussions et votations collectives, nous avons été amenée à réfléchir et à faire des choix; en voici le résultat.

      Sont nommés Hérauts d'Armes royaux :


      • Messire Arutha de Gisors-Breuil pour la marche Bourgogne [Arutha]
      • Dame Kathryn Brehnian pour la marche Normandie [Kathryn.Brehnian]
      • Dame Perrinne de Gisors-Breuil pour la marche Saint-Jean [Perrinne]

      Est nommé Héraut d'Armes royal sous réserve de certains engagements et tutelle stricte conjointe du Maréchal d'Armes concerné et du Roi d'Armes de France :

      • Messire Archybald de Hatzfeld-Louvelle pour la marche Guyenne [Archybald]

      Cela en précisant que les nommés ne pourront se prémunir des prérogatives liées à leur nouvelle charge qu'après avoir dûment prêté serment devant nous, la cérémonie d'intronisation devant se tenir en l'Hôtel Saint-Paul le samedi vingt-et-un juillet de l'année courante, après l'office de sexte;


    • Savoir faisons que les marches Anjou, Artois, Berry demeureront vacantes, faute de candidats : aux intéressés par l'art héraldique résidant dans les provinces concernées, nous tendons sincèrement la main, en rappelant que la Hérauderie de France, par principes, valeurs et serment ne traite pas de questions politiques;


    • Savoir faisons que les marches Béarn, Gascogne, Languedoc demeureront vacantes, faute de candidats : pour ces provinces réflexion sera menée dans le but de promouvoir efficacement les charges d'officiers héraldiques;


    • Savoir faisons que la marche Licorne demeurera vacante, faute de candidats répondant aux critères spécifiques de l'ordre;


    • Savoir faisons que les marches Comminges, Dicé, Maine, Poitou, Rouergue et Toulouse demeureront vacantes faute de candidats possédant le niveau de connaissances requis : les postulants ont globalement présenté des profils et questionnaires intéressants qui nous permettent d'espérer pour l'avenir, c'est pourquoi ils recevront d'ici à mardi prochain un corrigé détaillé et personnalisé et seront encouragés à se tourner vers les maréchaux et les plénipotentiaires concernés et à persévérer;


    • Savoir faisons que discussions et réflexion seront menées en vue d'une nouvelle ouverture à candidatures des marches restées vacantes : tous ceux désireux de s'investir dans les marches en questions sont invités à joindre les maréchaux d'armes royaux concernés et que marches vacantes ne signifient pas marches abandonnées en ce que plénipotentiaires et maréchaux sont présents pour assurer aide et assistance auprès des noblesses provinciales;


    • Concluons en rappelant que seules les personnes notées aux registres de la Hérauderie de France sont officiers héraldiques royaux reconnus et légitimes et que toutes les autres se réclamant d'une charge dont ils ne sont pas les titulaires sont des usurpateurs : à cette fin, lesdits registres sont régulièrement mis à jour et consultables par tous en chapelle Saint-Antoine-le-Petit et en antichambre du Louvre.


      Que le Très-Haut garde la féale et loyale noblesse du Royaume de France et qu'Il guide ceux qui en sont les gardiens dévoués.



      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le vingtième jour de juillet de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   25.07.12 9:04

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que les alcôves de Phylogène et de Sylvestre de la chapelle Saint-Antoine-le-Petit sont désormais fermées au public et ce pour une durée de quelques jours. La volonté qui sous-tend cette fermeture est triple : effectuer les mises à jour depuis trop longtemps en attente, remettre à plat le fonctionnement des alcôves susdites suite à la vacance de la marche de Sylvestre et améliorer le conseil aux chefs de famille. Ainsi, nul nouveau dossier ne sera traité durant la période de fermeture. Pour toute urgence, les requêtes sont à nous adresser par courrier et par courrier uniquement, étant entendu que les urgences ne concernent que les enregistrements de testaments. Les nouvelles dispositions prises seront communiquées à la réouverture des alcôves concernées.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le vingt-deuxième jour de juillet de l'an de grâce MCDLX.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   31.07.12 10:36






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   02.08.12 11:49

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que la réflexion sur les marches de généalogie Phylogène et Sylvestre a été menée à son terme et que les mises à jour annoncées sont en cours de finalisation.

      Ainsi :


      • nous annonçons la réouverture au public des deux alcôves en chapelle Saint-Antoine-le-Petit;

      • nous confirmons la vacance de la marche de Sylvestre, celle-ci sera ouverte à candidatures lors de la prochaine session d'examen d'entrée à la Hérauderie de France;

      • nous conservons la tutelle des marches de généalogie jusqu'à nouvel ordre;

      • nous ouvrons un scriptorium réservé aux poursuivants et chevaucheurs de généalogie dans le but de gagner en efficacité, d'assurer une meilleure supervision des demandes, d'accroître le rythme de traitement d'icelles et de préparer la relève;

      • nous invitons tous les sujets du Royaume de France intéressés par la matière à postuler auprès de nous par missive en ce qu'il reste à pourvoir sur les marches Phylogène et Sylvestre quatre charges de chevaucheur;

      • nous décidons de quitter la marche Phylogène, décrétons la vacance d'icelle et annonçons qu'elle sera elle aussi ouverte à candidatures lors de la prochaine session d'examen d'entrée à la Hérauderie de France, cette décision étant prise avec émotion mais sans regret et sans inquiétude car nous sentons que le temps de la laisser est venu, car nous avons la certitude que d'autres sont capables de prendre notre suite, car nous croyons à la nécessité de diriger un collège héraldique le plus fourni possible;

      • enfin, nous remercions toutes les personnes de l'ombre qui nous ont soit secondée, soit permis de continuer à nous occuper de la marche Phylogène qui est la seule que nous ayons jamais tenue en tant que héraut d'armes royal, cette marche qui a façonné l'héraldiste que nous sommes, cette marche qui nous a placée là où nous nous trouvons aujourd'hui : ainsi donc nos remerciements vont à tous ceux qui nous ont un jour assistée et soutenue à savoir Chlodwig von Frayner d'Azayes, Håkon von Ahlefeldt-Oldenbourg, Arambour Demesquine, Mathilde de Vaucanson, Amelia di Costanzo, Dimaro di Campiglio, Yolanda Isabel de Josselinière, Liloia de Baish, Agathe de Montfort-Balmyr et plus particulièrement Eloïce de Valten qui nous été d'un grand secours depuis que nous sommes Roi d'Armes de France.


      Que le Très-Haut garde toujours les nobles et féales familles du Royaume de France.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le prime jour d'août de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   03.08.12 17:50

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir qu'en ce jour, son mandat de comte du Périgord et de l'Angoumois s'étant achevé ce jour et conformément aux us en la matière, nous réintégrons Sa Grâce Renlie d'Evrecy, connu sous le nom de Sigillant, au sein de la Hérauderie de France. La suspension dudit Sigillant s'achève donc et clés de la salle des caducées lui sont restituées. Cependant, eu égard aux libertés prises, nous attendons dudit Sigillant excuses en bonne et due forme en direction des membres du collège héraldique de France et de notre personne.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le deuxième jour d'août de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   03.08.12 17:50

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que dans l'intérêt de la Hérauderie de France et suite aux divers manquements constatés dans l'exercice de ses fonctions, manquements tenant tant à la gestion de la tutelle, à la participation aux débats en salle des caducées, à l'implication dans les travaux dévolus aux maréchaux, aux réticences plus que marquées à rendre compte et à collaborer qu'à la gestion de la marche toulousaine, nous destituons dame Eugénie. de Varenne, vicomtesse du Montanérès, baronne de Domfront et de Monein, connue au sein de la Hérauderie de France sous le nom d'Estampe, de sa charge de Maréchal d'armes royal de France et la rétrogradons au rang de Héraut d'armes; conséquemment, nous libérons ladite Estampe des obligations liées à son maréchalat et notamment de la tutelle des marches de sigillographie, du Béarn, du Limousin et de la Marche, de Toulouse et de Touraine; en outre, le temps des ajustements nécessaires portant notamment sur la répartition desdites marches entre les quatre autres maréchaux toujours en poste, nous prenons en charge la tutelle liée; enfin, nous précisons que si les manquements constatés ne devaient pas être corrigés et si l'attitude générale ne devait pas s'améliorer, la rétrogradation ainsi décidée serait convertie en révocation.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le deuxième jour d'août de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   16.08.12 8:12


Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que nous dans la volonté d'améliorer la qualité des conseils et services rendus par la Hérauderie de France, nous nommons Monseigneur Rhân de Crocy, vicomte d'Avize, baron de Boiscommun, à la charge de héraut honoris causa telle que définie par l'annonce du dix-neuf janvier mille quatre cent soixante relative à cette dignité; Rhân de Crocy aura pour rôle de conseiller les Hérauts, les Maréchaux et le Roi d'Armes de France, d'apporter à ceux-ci éclairages et connaissances et de prendre part à l'enseignement dispensé aux poursuivants et chevaucheurs. Pour ce faire, à l'image du Grand Ecuyer de France, il aura libre droit d'intervention en salle des caducées et en salle Jehan de Volpilhat à la condition expresse de prêter serment de confidentialité et de neutralité. Icelui se tiendra dans les jours à venir, en l'Hôtel Saint-Paul.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le treizième jour d'août de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   27.08.12 5:06

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, dite Montjoie, Roi d'Armes de France,
    Nous, Deedlitt de Cassel d'Ailhaud, dite Minerve, Maréchal d'Armes royal et Maître de la Ligue de Joutes,

      Souhaitons rappeler à tous présents et à venir quelques informations importantes quant aux tournois organisés par la Ligue de Joutes.


      Concernant les inscriptions auxdits tournois, il existe des usages séculaires en la matière et toute entorse à iceux sera à compter de ce jour sanctionnée par le refus de valider la postulation. Les nobles désireux de concourir sont ainsi aimablement invités à fournir :
      - leur nom complet
      - leur titulature exacte
      - leur blason en grande taille, tel que fourni par le héraut l'ayant confectionné*
      - un bulletin de santé du médicastre**


      Concernant le classement de la Ligue de Joutes, icelui est disponible en chapelle Saint-Antoine-le-Petit et est mis à jour une fois l'an, entre la Saint-Noël et le premier jour de l'année nouvelle.
      Néanmoins, la Ligue de Joutes tient un second classement, mis à jour après chaque tournoi. Les passionnés pourront désormais le consulter à loisir à l'annexe de la Ligue.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le vingt-sixième jour d'août de l'an de grâce MCDLX.






[* écu de 134 pixels de large
** caractéristiques IG – force, intelligence, charisme]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   06.09.12 2:50

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir qu'après consultation du Collège des Maréchaux, les ajustements nécessaires résultant de la rétrogradation d'Estampe du rang de maréchal d'armes à celui de héraut d'armes ont été réalisés.


      Ainsi, la nouvelle répartition des marches est dès ce jour la suivante :


      • Montjoie :
        • Ile-de-France
        • Languedoc
        • Mnémosyne
        • Phylogène
        • Sylvestre

      • Alençon :
        • Alençon
        • Artois
        • Champagne
        • Blanche
        • Licorne
        • Saint-Jean
        • Sépulcre
        • Estampe
        • Sigillant

      • Flandre :
        • Auvergne
        • Comminges
        • Dauphiné
        • Flandre
        • Guyenne
        • Marche
        • Poitou
        • Touraine

      • Minerve :
        • Anjou
        • Rouergue
        • Astrée
        • Dicé
        • Toulouse
        • Minerve

      • Orléans :
        • Angoulême
        • Béarn
        • Berry
        • Bourgogne
        • Gascogne
        • Maine
        • Normandie
        • Orléans

      Pour rappel, en cas de requête à formuler à la Hérauderie de France, l'usage veut que l'on se tourne en premier lieu vers le héraut attaché à la marche concernée ou le plénipotentiaire y ayant été mandé; en deuxième lieu, vers le Maréchal d'Armes de tutelle; la sollicitation du Roi d'Armes de France devant intervenir en dernier recours.

      Enfin, seules les personnes notées aux registres de la Hérauderie de France sont officiers héraldiques royaux reconnus et légitimes, tout individu se réclamant d'une charge dont il n'est pas le titulaire est usurpateur; à cette fin, lesdits registres sont régulièrement mis à jour et consultables par tous en chapelle Saint-Antoine-le-Petit et en antichambre du Louvre.



      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le troisième jour de septembre de l'an de grâce MCDLX.




Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que désireuse de voir la Hérauderie de France être présente et active sur tout le territoire du royaume, nous continuons plus que jamais à promouvoir l'envoi de plénipotentiaires vers les marches dépourvues de héraut, mode de fonctionnement qui, à plus d'un titre et plus que jamais, fait globalement preuve de son efficacité. Ces envoyés sont bel et bien des hérauts à part entière, jouissant de tous les droits relatifs à la charge qu'ils se proposent d'occuper.


      Après discussion avec le collège héraldique et réflexion, voici la liste desdits plénipotentiaires :


      • Anjou : Sépulcre, soit Lanfeust de Troy [Lanfeust86]
      • Armagnac et Comminges : Blanche, soit Sakurahime de Valrochelles [Sakurahime]
      • Artois : Champagne, soit Maltea Wagner di Favara [Maltea]
      • Béarn : Sépulcre, soit Lanfeust de Troy [Lanfeust86]
      • Berry : Sigillant, soit Renlie d'Evrecy [Renlie]
      • Gascogne : Astrée, soit Paul Ooghe de Faucuwez [Ooghe]
      • Poitou : Mnémosyne, soit Mathilde de Vaucanson Joncheray [.Mathilde.]
      • Licorne : Saint-Jean, soit Perrinne de Gisors-Breuil [Perrinne]

      Les marches Dicé, Rouergue, Toulouse demeurant à la charge directe de Minerve, maréchal d'armes de tutelle; le Maine à celle d'Orléans; le Languedoc à la nôtre.


      Et plus que jamais, il nous apparaît important de rappeler que :


      • d'une part, seules les personnes notées aux registres de la Hérauderie de France sont officiers héraldiques royaux reconnus et légitimes et que toutes les autres se réclamant d'une charge ont ils ne sont pas les titulaires sont des usurpateurs : à cette fin, lesdits registres sont régulièrement mis à jour et consultables par tous en chapelle Saint-Antoine-le-Petit et en antichambre du Louvre;
      • d'autre part, il y a un ordre à respecter quand il s'agit de consulter la Hérauderie de France, cet ordre étant le suivant : héraut ou plénipotentiaire, maréchal de tutelle et enfin nous-même, Roi d'Armes de France, étant entendu que si nous devions être sollicitée en premier ressort et non en dernier, tant la teneur que la diligence de la réponse s'en feront ressentir.



      Que le Très-Haut garde la féale noblesse du Royaume de France.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le quatrième jour de septembre de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   06.09.12 2:57

Citation :
  • Joutes de Septembre 1460

      Champagne: Kelso et Valeria Declervaux Gambiani de Valrose, Ducs de Rosnay, Barons de Brou, Seigneurs de Souville sous Yèvre, Seigneurs de Dammartin-Marpain et de Raucourt vous convient à des joutes en leur domaine.
      Le tournoi se déroulera du 13 au 20 Septembre 1460 en leur domaine (http://oksana.niceboard.com/ ).
      Inscriptions auprès de Vonlichtenchein jusqu'au 11 Septembre 1460.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   07.09.12 19:55

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir qu'il appert hélas obligatoire de faire quelques rappels sur le port et l'usage des colliers des Ordres de mérite du Royaume de France et ceux des Ordres Royaux compte-tenu de plusieurs irrégularités dernièrement constatées.


      Ainsi donc, nous rappelons que :


      • lesdits colliers sont tous et invariablement constitués d'une breloque et d'une chaîne ou d'un ruban, que c'est l'ensemble qui est enregistré et protégé et qu'ainsi, il ne saurait être toléré qu'un des deux éléments constitutifs soit ôté pour quelque raison que ce soit;

      • le port desdits colliers est réglementé pour les Ordres de mérite par les chartes ad hoc toutes disponibles en bibliothèque héraldique de la Chapelle Saint-Antoine dans le registre relatif auxdits ordres, le port des colliers des Ordres royaux étant prévus par les chartes dédiées elles aussi disponibles en bibliothèque.

      Conséquemment, nous précisons que tout manquement – comme l'usurpation, le détournement, le mauvais usage et le défaut de port – est passible de sanctions.



      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le sixième jour de septembre de l'an de grâce MCDLX.




Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que la volonté de la Hérauderie de France étant d'être présente et active sur l'ensemble du territoire du Royaume afin de veiller au mieux sur la noblesse de France et de sauvegarder les intérêts d'icelle, il a été décidé, après discussion et concertation avec les Maréchaux d'Armes royaux, de lancer une nouvelle session d'examen à l'entrée du Collège héraldique de France.


      Sont donc ouvertes à candidature les marches suivantes :


      • Anjou
      • Artois
      • Béarn
      • Berry
      • Comminges
      • Gascogne
      • Languedoc
      • Maine
      • Poitou
      • Rouergue
      • Toulouse
      • Touraine
      • Phylogène
      • Sylvestre
      • Dicé


      Les candidatures sont :

      • ouvertes à tous les sujets du Royaume de France, tel que prévu par les lois héraldiques royales;
      • à adresser au Roi d'Armes de France, par missive privée uniquement*;
      • ouvertes jusqu'au vendredi 14 septembre 1460 inclus, après vêpres. **


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le septième jour de septembre de l'an de grâce MCDLX.





[* mp forum I à adresser à Ingeburge
** vêpres = dernier office liturgique du soir et ici, ce sera jusqu'à 22h59, heure d'été française, et je vous épargne l'heure GMT, je ne percute définitivement pas^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   13.09.12 1:17

Citation :









    De la Croix dicte du Mérite Royal.


    La Croix du Mérite Royal marque la faveur accordée par Sa Majesté à celui qui la reçoit.
    La Croix du Mérite Royal de premier, deuxième et troisième rang honore celles et ceux qui se sont attachés à défendre la Couronne et le Royaume de France tant d'un point de vue militaire que sur un plan diplomatique, économique ou par leur service exemplaire.


    Elle confère aux porteurs droits particuliers.

    Pour la Croix de premier rang :

    Droit de plaid direct au Souverain en le Louvre.
    Considération particulière lorsqu'ils postulent aux offices Royaux, à compétence égale leurs candidatures priment.

    Pour toutes les Croix :
    Préséance dans les manifestations Royales officielles, les porteurs de la Croix siègeront à la droite du Monarque et resteront couverts.


      Croix de Premier Rang.



      Croix de deuxième et troisième rang.




    Des récipiendaires :


    Nous Louis Roy de France attribuons :
    La Croix du Mérite Royal de Premier Rang,

    A nos Grands Officiers,
    A nos Pairs,
    Aux Grands Maistres des Ordres Royaux,
    Au Grand Maistre de l'Ordre Teutonique,
    A l'Intendant des Services Secrets Royaux,
    Aux Maréchaux Kalimalice,Thibali, Tinounou,
    Au Capitaine de la Garde Royale,
    A Alieniore,
    A Delamark,
    A Karyaan,
    A Namaycush,
    A Pit,
    A Pitt.bull,
    A Seleina,
    A Semias,
    A Tayabrina.reudi,
    A Vanguhsen.




    La Croix du Mérite Royal de deuxième Rang,

    A :
    Aleen_de_pastre
    Aurore87
    Aeglos
    Armenos
    Albin.
    Alienor28
    Amory
    Argawaen
    Bruenor
    Coxynel
    Castelreng
    Debba _1er
    Deliriuma
    Eugénie.
    Emardeche
    Emerick
    Godgaby
    Hersent
    Juane
    Merer
    Nahysse
    Ricco
    Sancte
    Souveraine
    Tolanhdruth
    Warthe
    A tous les Agents de Renseignements ayant oeuvré au sein des "SSR".




    La Croix du Mérite Royal de troisième Rang,

    A l'ensemble des Officiers, Soldats, Marins et Volontaires ayant servi au sein des Forces Armées, de la Marine Royales, des Flottes Corsaires dans au moins l'une des campagnes menées depuis mars 1459 :
    Domaine Royal, Bourgogne, Toulouse, Languedoc, Armagnac, Mer d'Irlande, Manche, Méditerranée.

    A l'ensemble des Officiers Royaux ayant servi dans l'un de nos Grands Offices sans intéruption depuis mars 1459.




    Que soient honorés ceux qui par leur implication sans faille on fait acte de Foy en servant la Couronne de France et leur Roy.




    Ad Majorem Franciae Gloriam.

    Rédigé et scellé à Paris, le douzième jour du neuvième mois de l'an de grasce mil quatre cent soixante.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   15.09.12 0:09

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que nous prenons avec regrets acte de la démission de messire Félix « Felian » Barrauld de Cosnac, baron de Preuilly-sur-Claise, seigneur de Saint-Nazaire-de-Ladarez, de ses fonctions de Héraut d'Armes royal de Touraine. Avec regrets car tant par son ancienneté, son érudition, sa volonté de dialogue et de partage, Touraine a su contribuer à la vitalité et à la qualité des débats au sein de la Hérauderie de France. Nous lui souhaitons bonne continuation pour ses projets à venir.
      La gestion de la marche tourangelle sera assurée le temps de sa vacance par Flandre, Maréchal d'Armes royal de tutelle.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le quatorzième jour de septembre de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   15.09.12 18:28

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que l'appel à candidatures en vue d'intégrer la Hérauderie de France est désormais clos et que suite à cette fermeture des inscriptions, le questionnaire de la session de septembre 1460 a été envoyé à tous les candidats. A ceux-là, nous souhaitons bon courage et réponses inspirées. Nous tenions aussi à remercier le Collège des Maréchaux et les hérauts qui nous ont été d'un grand secours dans l'élaboration de ce questionnaire.

      Enfin, nous souhaitons rappeler que malgré la fin de cet appel, la Hérauderie de France recrute, encore et toujours, et ce, pour bon nombre de marches, qu'elles soient provinciales ou de spécialité. Toutes les personnes intéressées par une charge de poursuivant ou de chevaucheur sont donc invitées à se faire connaître auprès des hérauts et maréchaux d'armes royaux qui sauront les renseigner et les orienter.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le quatorzième jour de septembre de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   18.09.12 4:45

Citation :
Voyez recevoir invitation concernant les Festivités de la St Michel prochaine.

Les invitations sont donc lancées et votre présence souhaitée. N'hésitez pas d'ailleurs en en parler autour de vous, les festivités de la St Michel du Lavardin ont toujours été un lieu de neutralité pendant cette personne. les seules armes autorisées, hors lice étant celles des mots échangés avec courtoisie.



Les inscriptions sont à faire auprès de Deedlitt, héraut ès joutes dicte Minerve.

L'avis d'un medicastre est aussi demandée [les caract du perso en plus du blason complet, du nom, des titres et des épreuves souhaitées et si votre personnage vient avec ses oiseaux et si oui lequels pour la fauconnerie)

Vous êtes bien sur cordialement invité.
N'hesitez pas à faire passer l'information.
[hrp]Comme chaque les joutes proprement dites se feront sur le fofo 2, Lice st Antoine,
Cliquez sur l'annonce pour l'avoir en plus grande.
Castel Lavardin pour le campement le 29 septembre : http://castellavardin.heavenforum.org/[/hrp]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   18.09.12 4:48

Citation :







    A tous présents et à venir.





    Des Consorts des Souverains de France trépassés.


    Dans le but de protéger les intérêts des rois ou reines consorts et afin pour ceux-ci de ne pas déchoir suite à leur élévation, sont décidées les dispositions suivantes, soumises à perpétuelle résidence desdits consorts sur le sol du Royaume de France.


    Le consort survivant :

    I. jouira du prédicat d'Altesse Royale à vie, du trépas de son conjoint au sien propre; il portera la couronne ad hoc.

    II. bénéficiera de tous les privilèges de préséance relatifs à sa qualité et à son rang.

    III. pourra être enterré dans la nécropole royale de Saint-Denis si son époux y est aussi accueilli.

    IV. ne pourra être jugé que par le souverain en titre et par justice directe royale, quels que soient les griefs et accusateurs.

    V. s'engagera à honorer et servir la Couronne de France, par tous moyens, qu'il soit ou non vassal du souverain en titre.

    VI. pourra se voir octroyer une terre francilienne afin que sa subsistance soit assurée et son train de vie maintenu; cet octroi sera à discrétion de son conjoint, par le truchement d'un testament remis au Roi d'Armes de France.



    Ad Majorem Franciae Gloriam.


    Rédigé et scellé le seizième jour du neuvième mois de l'an de Grasce mil quatre cent soixante.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   23.09.12 12:58

Citation :

    CONFIRMATION & RECONDUCTION DE LA RECONNAISSANCE DES CHEVALIERS DE L'OFFICE MILITAIRE D'ISENDUIL DE L'ORDRE DE L'ETOILE D'ARISTOTE PAR LA COURONNE DE FRANCE


    La Couronne de France et la Congrégation des Saintes Armées, soucieuses de renforcer des liens plongeant leurs racines dans une longue histoire commune se sont entendues afin de confirmer et reconduire la reconnaissance sur le territoire du Royaume de France de la noblesse des chevaliers de l'Office Militaire d'Isenduil de l'Ordre de l'Etoile d'Aristote. Les dispositions relatives à cette reconnaissance prévues par l'annexe sixième du Concordat de Paris daté du quatre juillet mille quatre cent cinquante-cinq se voient dans ce but confirmées et précisées.


    Ainsi :

    I. Lesdits chevaliers bénéficient comme ils bénéficiaient déjà des droits et des devoirs de la noblesse étrangère reconnue sur le sol du Royaume de France, notamment le droit de contracter mariage avec un noble français, le droit et l'obligation d'arborer des armes conjointes, le droit de participer à des tournois de la Ligue des Joutes et le devoir de se conformer au savoir-vivre noblement.

    II. Les chevaliers d'Isenduil également issus de noblesse étrangère non reconnue par la Couronne de France ne peuvent pour autant prétendre à voir cette noblesse reconnue par la Hérauderie de France et à être identifiés comme en étant issus.

    III. L'Office Militaire d'Isenduil s'engage à mettre à disposition un registre et un armorial de ses chevaliers ainsi qu'une liste de ses ornements et à transmettre copie des patentes d'adoubement.

    IV. Le lien entre l'Office Militaire d'Isenduil sous autorité du Connétable de Rome et la Hérauderie de France sera assuré pour le premier par le Chevalier-Sénateur de l'Office et pour le second, par le Roi d'Armes de France.

    V. Les ornements spécifiques à l'Office Militaire sont reconnus et protégés sur le territoire du Royaume de France.

    VI. Nul ornement spécifique ne sera en revanche créé par la Hérauderie de France.

    VII. Nul blason, nul listel, nul matrice de sceaux ne seront délivrés par la Hérauderie de France aux chevaliers d'Isenduil, sauf si ceux-ci sont également de noblesse française.



    Donné à Paris, le dix-septième septembre de l'an de grâce MCDLX.


    Pour le Royaume de France :






    Roi d'Armes de France



    Pour la Très Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine et la Congrégation des Saintes Armées :

    Tibère de Plantagenêt
    Archidiacre de Rome, Connétable des Saintes Armées



Citation :

Citation :

    CONVENTION ENTRE LA COURONNE DE FRANCE & LES ORDRES MILITARO-RELIGIEUX


    La Couronne de France et la Congrégation des Saintes Armées, soucieuses de collaborer activement dans la défense de la Vraie Foi en Royaume de France ont décidé de s'accorder sur la reconnaissance des Ordres Militaro-Religieux, bras armé de la Très Sainte Eglise.

    Ainsi, pour la plus grande gloire du Très-Haut et la paix et la prospérité de la France, fille aînée de la Très Sainte Eglise, a été décidé ce que suit.



    I) Des Ordres Militaro-Religieux visés

    S'agissant d'une reconnaissance ayant ds conséquences sur l'ensemble du Royaume de France, cette convention concerne uniquement les Ordres Militaro-Religieux signalés comme comptant en leurs rangs des sujets de France et ayant des activités sur le territoire français, soit l'Ordre de Saint-Jacques-de-l'Epée dit de Santiago, l'Ordre des Chevaliers Francs, l'Ordre du Temple de Salomon et l'Ordre Teutonique.



    II) De la collaboration militaire

    1) Des modalités
    La collaboration militaire passera par la négociation de textes propres à chaque Ordre Militaro-Religieux et respectueux de leurs statuts; elle sera menée entre la Connétablie de Rome et l'Ordre visé d'une part et la Connétablie de France et les Grandes Ecuries de France d'autre part.


    2) De la représentation
    Les Ordres Militaro-Religieux reconnus seront représentés au sein de la Connétablie de France par les délégués de la Connétablie de Rome, en ce compris les délégués des Ordres Militaro-Religieux.



    III) Des droits accordés

    1) De la reconnaissance héraldique

    * Conditions
    La Couronne de France reconnaît la chevalerie issue des Ordres Militaro-Religieux aux conditions suivantes :
    - validation formelle des adoubements réalisés au sein des ordres par la Sainte Curie Romaine via le Connétable de Rome
    - transmission des patentes à la Hérauderie de France
    - tenue stricte d'un registre des chevaliers et d'un armorial par ordre disponible à Paris et à Rome
    - fourniture des ornements spécifiques des ordres
    Etant entendu que le lien sera assuré par le Chevalier-Sénateur de l'Office d'Isenduil et le Porte-Etendard des Saintes Armées.
    * Conséquences
    Une telle reconnaissance implique que les chevaliers des Ordres Militaro-Religieux bénéficient des droits et des devoirs de la noblesse étrangère reconnue sur le sol du Royaume de France, notamment le droit de contracter mariage avec un noble français, le droit et l'obligation d'arborer des armes conjointes, le droit de participer à des tournois de la Ligue des Joutes et le devoir de se conformer au savoir-vivre noblement. Les chevaliers également issus de noblesse étrangère non reconnue par la Couronne de France ne pourront prétendre à voir cette noblesse reconnue par la Hérauderie de France et à être identifiés comme en étant issus.
    Elle implique la reconnaissance des ornements spécifiques aux Ordres Militaro-Religieux et la protection de l'usage d'iceux sur le territoire du Royaume de France.
    Elle n'implique pas la création d'ornements spécifiques délivrés par la Hérauderie de France, ni la réalisation d'armes, de listels et de matrices de sceaux.


    2) De l'implantation de commanderies

    L'alleu n'est pas reconnu sur le territoire du Royaume de France. Tout octroi d'un fief suppose un serment réciproque établissant donc un lien personnel. Ainsi l'implantation d'une commanderie au bénéfice d'un ne pourra se faire qu'en terre non fieffée.

    En Domaine Royal, il est autorisé une commanderie principale et unique par Ordre Militaro-Religieux sur l'une des provinces le composant, avec :
    * validation finale du Grand Ecuyer de France disposant en la matière d'un droit de veto
    * accord formel du Roi de France
    * consultation de la province-cible

    En provinces vassales, la question relève strictement du feudataire, la médiation étant assurée par le Grand Ecuyer de France.



    IV) De la validité et de la vie du présent traité

    1) Le présent traité annule et remplace les dispositions relatives aux Ordres Militaro-Religieux prévues par le Concordat de Paris daté du quatre juillet mille quatre cent cinquante-cinq en son annexe sixième.

    2) Toute volonté de reconnaissance ou toute exclusion d'un nouvel Ordre Militaro-Religieux par la Très Sainte Eglise ouvre la voie à une révision du présent texte.

    3) Le non-respect d'une des clauses par l'un des cosignataires entraîne la suspension immédiate du présent traité et réunion sera convoquée pour discuter des suites à donner.

    4) Le traité peut être unilatéralement dénoncé, à charge pour le dénonciateur de motiver sa décision dans une missive remise sous pli scellé à l'autre partie. Suite à la réception réunion sera là aussi convoque].


Citation :

    Lexicographie

    La Couronne de France est le symbole de l'autorité royale, perpétuelle et pérenne. (coutume royale)

    Les Ordres Militaro-Religieux sont des ordres religieux à branche militaire au service exclusif de la Sainte Eglise et reconnus par elle; leur allégeance prime et unique les lie à Sa Sainteté le Pape et par délégation à la Sainte Curie romaine. (Droit canon relatif aux Saintes Armées)


Citation :

    Addendum

    Les chevaliers issus des Ordres Militaro-Religieux déjà recensés comme tels par la Très Sainte Eglise seront reconnus à la condition expresse que soient fournies des patentes de confirmation édictés par l'ordre et validé par la Sainte Curie romaine via le Connétable de Rome; patentes faisant état de l'identité du chevalier, de celui qui l'a adoubé et des éventuels témoins, de la date et du lieu de la cérémonie.

    Donné à Paris, le seize septembre de l'an de grâce MCDLX.


    Pour le Royaume de France :





    Guillaume de Jeneffe,
    Grand Escuyer de France




    Roi d'Armes de France



    Pour la Très Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine et la Congrégation des Saintes Armées :

    Tibère de Plantagenêt
    Archidiacre de Rome, Connétable des Saintes Armées




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   29.09.12 18:41

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que dans le but de renforcer les liens mutuels d'amitié et de rendre plus efficace et porteuse la coopération entre la Hérauderie de France et la Hérauderie de Lotharingie relevant de la Hérauderie Impériale Supérieure, nous accueillons en salle des caducées, salle de réunion du Collège héraldique de France, Son Excellence Adrien d'Ormerach, Maréchal d'Armes Impérial, seigneur d'Orgelet; indiquons qu'icelui a assuré qu'il respectera le huis-clos, la confidentialité des débats, la neutralité, la hiérarchie propres à la Hérauderie de France et promis par serment par les membres d'icelles et que tout manquement aux assurances ainsi formulées se soldera par une exclusion de la chapelle Saint-Antoine-le-petit et de toutes ses dépendances; précisons que cette décision prise après consultation de nos hérauts et maréchaux ne saurait lier nos prédécesseurs et donc constituer un précédent.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le vingt-huitième jour de septembre de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
renlie
Ancien Régnant
avatar

Nombre de messages : 3354
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   20.11.12 0:01

Citation :

    Nous, Renlie d'Evrecy, Héraut d'Armes Royal, et ainsi connu sous le nom de Sigillant,

      Savoir faisons à tous présents et à venir :

      Qu'en vertu des coutumes et lois héraldiques royales, contresignons la demande de Sa Majesté Leyah de Varenne Salmo Salar Bleizhorgan, Reyne de France, quant à la destitution de :


      • Déliriuma, Seigneur de Saint Crepin pour rupture du serment vassalique


      Répondons ainsi à la demande suivante de la Suzeraine:

      Citation :
      A Vous, Sigillant, Héraut ad interim du Périgord et de l Angoumois.
      De Nous, Leyah de Varenne Salmo Salar Bleizhorgan, Actuelle gestionnaire des fiefs de feu sa Majesté Louis Vonafred de Varenne Salmo Salar,




        Eu égards de nos demandes ne recevant réponse que de manière épisodiques, quand il y en a une, la chose étant assez rare que pour être remarquée.
        Eu égards du serment vassalique prononcé.
        Eu égards de notre conception profonde du lien vassalique


        Nous vous faisons part, par la présente de notre volonté de destituer le Sieur Déliriuma, Seigneur de Saint Crepin, pour rupture de serment.




      Faict a la Teste le seize du dixième mois de l'an mil quatre cent soixante.

      Leyah de Varenne Salmo Salar



      Actons le retour du fief de Saint-Crépin dans le giron de la Vicomté de Salignac, dont il meut afin qu'il puisse à nouveau être octroyé.

      Enfin, enjoignons le vassal déchu à cesser sur-le-champ d'arborer le titre et les armes.


      En vertu de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le seizième jour de Novembre de l'an de grâce MCDLX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la Hérauderie Royale
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» [Loi Royale] Gestion Héraldique des Seigneuries
» [CADUC]Constitution Royale de Lotharingie - mai 1459
» Gascogne: [RP]la liste noire de la ridicule Grande Prévoté Royale
» Lettres d'anoblissement de l'Hérauderie
» Palourde Royale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Périgueux :: Hérauderie du Périgord Angoumois :: Bibliothèque Héraldique :: Annonces Héraldiques-
Sauter vers: