AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Bienvenue au chateau de Périgueux


Partagez | 
 

 De la Hérauderie Royale

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:42


Citation :

De nous Perrinne de Gisors-Breuil, dicte "Montjoie", Roy d'Armes de France,
A tous ceux qui liront ou se feront lire,

Apportons informations et communication sur le point suivant :

Précision quant à l'article 2 du chapitre II relatif à la qualité du fief de retraite.

Il apparait que diverses notions implicites reliées au nombre de mandats effectués et aux fiefs de retraite déjà en la possession d'un noble ne soit point des plus claires aux yeux de tous.
C'est pourquoi après discussions, nous apportons la précision suivante :

En vertu des règles du présent article, au terme d'un premier mandat, le feudataire se voit ou non ouvrir le droit à un fief de retraite sous réserve de confirmation par celui-ci.
Le rang de ce fief est par défaut une vicomté, s'il s'agit d'un règne sans discontinuité ou régence.
Au terme d'un autre mandat dans la même province, consécutif ou non, le régnant se voir ouvrir le droit à une élévation du rang du fief de retraite dont il a ouvert le droit.

De cela découle :
1/- Que si le régnant ou régent renonce explicitement à un fief de retraite lors de son premier mandat politique, l'ouverture au droit d'octroi est close. Que dès lors, le prochain mandat effectué dans cette province, il ne peut s'agir d'ouverture au droit d'élévation puisque ne peut être élevé qu'un fief dont on dispose au préalable, mais plutôt à nouveau d'une ouverture au droit.
Ainsi par exemple, dans le cas de mandats légitimes et sans interruptions, si un regnant venait à renoncer à son ouverture au droit, puis quelques mois plus tard refaisait un mandat, mais ne renoncerait pas cette fois là, il s'ouvrirait le droit à une vicomté de retraite et non pas de duché/comté, ayant renoncé à la comptabilisation de son premier mandat dans sa renonciation officielle.

2/- Que si un noble ayant fief de retraite venait à se dessaisir de son fief de retraite pour une province ( par renonciation ou transmission par exemple), celui ci ne possédant dès lors plus de fief de type "de retraite" pour cette même province, tout prochain mandat de régnant qu'il effectuerait, lui ouvrirait le droit à l'octroi d'un nouveau fief de retraite selon les termes sus-cités.
Ainsi par exemple, un noble qui renoncerait à un ou plusieurs de ses fiefs dont un fief de retraite au profit de ses héritiers puis referait un mandat de régnant légitime et sans interruption, s'ouvrirait le droit à un vicomté de retraite.

Ce qui conforte l'importance pour tout régnant d'informer la hérauderie explicitement et dans les modalités et délais impartis dans le codex héraldique quant à sa renonciation ou sa confirmation à l'ouverture au droit d'octroi d'un fief de retraite ou son élévation.

-----------------------------
La hérauderie a discuté,
La Curia a commenté,
Sa Majesté Nebisa de Malemort a visé

Ce 2e de septembre 1459, en les bureaux de la Curia Regis,



Citation :
Pour rappel, extrait du codex héraldique, Chapitre IV :

4 - Du cas particulier du Régnant d’une Province

    Doit porter le blason de sa Province dès que son serment auprès du Roy est accepté
    Faire son hommage au Roy dans les 4 jours qui suivent son élection
    Etre présent et actif à la cérémonie d'hommage
    Rendre justice aux nobles de sa Province
    Respecter ses engagements vassaliques (envers le Roy mais envers ses vassaux également)
    peut anoblir à discrétion dans les limites fixées par les types de fiefs liés au ban de sa Province à tout moment de son mandat.
    peut demander la destitution de membres de son ban, à la condition que ces demandes soient motivées par une dérogeance avérée, tout comme il peut choisir de fermer les yeux lorsqu’il y a dérogeance.
    Il peut demander la destitution d'un noble condamné pour crime contre la Couronne. Ce motif sera alors suffisant et non contestable.
    Doit répondre du ban de sa Province face au Roy
    il doit utiliser le scel de la Province et non son scel personnel pour sceller les documents liés à sa charge.
    il peut prétendre à un fief de retraite sous couvert qu'il effectue un mandat électoral complet


5 - Du cas particulier du Régent/Intendant d’une Province

Au contraire du Régnant, une Régence n’est point une charge liés à des droits de noblesse. Dès lors, à l’exception des décisions prises à l’encontre du fief de retraite de son prédécesseur, un Régent n’a aucun des droits précisés pour un Régnant. Il ne peut donc anoblir ou destituer, et donc pas demander de destitution si une dérogeance est relevée. De même qu’il ne peut utiliser les armes de la Province ou son scel, entre autres choses.
Ses obligations relèvent du serment de fidélité qu’il est tenu de présenter à Sa Majesté pour légitimer sa Régence.
Il a cependant le droit à un fief de retraite s’il entre dans les conditions liées à celui-ci.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:42

Citation :

De nous, Perrinne de Gisors-Breuil, dicte "Montjoie", Roy d'Armes de France,

A ceux qui se feront lire ou liront,

Annoncons la nomination de 3 nouveaux maréchaux d'Armes en la hérauderie royale : Dauphiné, Minerve et Phylogène se voient ainsi transmettre la charge de maréchal sitot qu'elles auront preté serment.

Que suite à discussion, la tutelle des marches se répartira selon la liste ci-dessous. Mais tenons à rappeler que le système de remplacement mis en oeuvre durant la période estivale perdurera. Et que dès lors, à chaque maréchal reviendra la responsabilité de veiller à ce que les marches sous sa responsabilité soient pourvues d'un héraut temporaire ou gérées par elles-même.

La répartition des marches étant la suivante :
  • Alençon prendra en charge les marches de : Alençon / Champagne / Normandie / Orleans / Blanche / Saint Jean / Sépulcre / Licorne
  • Dauphiné prendra en charge les marches de : Dauphine / Marche / Angoulesmes / Artois / Berry / Gascogne / Guyenne / Poitou
  • Estampes prendra en charge les marches de : Béarn / Flandres / Toulouse / Touraine / Sigillant / Estampes
  • Minerve prendra en charge les marches de : Anjou / Auvergne / Comminges / Rouergue / Astrée / Dice / Minerve
  • Phylogène prendra en charge les marches de : Ile de France / Bourgogne / Languedoc / Maine / Phylogène / Sylvestre / Mnemosyne


Fait ce 12e de septembre 1459, en la Chapelle Saint Antoyne,



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:43

Citation :
Précisions relatives à l'IG et le HRP et son utilisation par la hérauderie en France :

Sont concernés :
1 - Les mariages IG
2 - Les changements de noms
3 - Les retraites
4 - Les Phénix
5 - Les bannières


Citation :
1 - Les mariages IG

Suites aux éclaircissements apportés par l'EA vis à vis du mariage IG, voici comment se positionne la Hérauderie Royale de France vis à vis de cette nouveauté et son apparition sur la fiche.

La Hérauderie considère pour le moment que seuls les mariages aristotéliciens sont des unions légales et valides. Dès lors des règles de l'EA en la matière découlent une partie de celles de la Hérauderie.

Plusieurs cas de figures redondants sont donc retenus nous concernant :
    1 - Le mariages IG donne lieu à un mariage aristotélicien en bonne et due forme (certificat, enregistrement, ...) entre deux nobles rp.
    2 - Le mariages IG donne lieu à un mariage aristotélicien en bonne et due forme (certificat, enregistrement, ...), entre un noble rp et un roturier rp.
    3 - Le mariage IG donne lieu à un mariage quel qu'il soit et est utilisé comme élément de rp, avec témoins, etc.
    4 - Le mariage IG ne donne lieu à rien de rp.


Dans le cas 1 : pas de soucis, le RP reste le meme qu'actuellement. La transmission de l'acte à la Hérauderie par le couple valide le port des armes combinées.
Dans le cas 2 : tout pareil, le RP reste le meme : si la hérauderie apprends le mariage, elle releve la dérogeance, et s'applique la justice héraldique
Dans le cas 3 : le mariage devient un élément rp, exploitable comme tel pour nous. Donc si une dérogeance au vivre noblement apparait, si les armes sont partagées hors mariage aristotélicien, etc., la hérauderie joue le rp qui est le sien avec les règles héraldiques. Le résultat ? Eh bien le rp le dira, c'est le jeu avant tout.
Dans le cas 4 : bah rien. La hérauderie est RP. Donc si le mariage est uniquement un acte IG, pas du tout pris en compte dans le rp, la Hérauderie n'a rien à voir là dedans.

Citation :
2 - Les changements de noms IG

Le principe annoncé quand est paru cette nouveauté ne change pas :
Tout joueur qui changerait le nom de son personnage IG dispose du délai de changement de nom (1 mois) pour avertir la hérauderie de ce changement afin qu'il soit enregistré dans les documents dont nous disposons. Une fois passé ce délai, la fiche n'existant plus au nom IG du personnage tel que enregistré chez nous, le personnage est considéré comme mort par la hérauderie. Et les règles de succession héraldique sont appliquées.
Une correspondance nom IG - Nom RP est conservée à la hérauderie à cette fin.

Citation :
3 - Les Retraites
Nous sommes bien d'accord que normalement les fiches sont des éléments non RP.
Cependant si celles-ci sont utilisées, c'est avant tout dans un souci d'éviter un retrait de titre à un personnage dont joueur qui aurait eu un problème de connexion ou aurait été indisponible durant une action rp nécessitant la présence du personnage joué (Allégeances, levées de ban, etc.).
Il ne s'agit donc pas de surveiller les faits et gestes de chacun. Mais plutot de vérifier si une raison IG explique l'absence d'un personnage. Ainsi un personnage qui est en retraite d'un bout à l'autre d'un rp où sa présence requise suite au statut noble de celui-ci, sera de la sorte "excusé" automatiquement. Attention, ce n'est pas valable pour les retraites commencant ou se terminant en cours d'action.

Citation :
4 - Les phénix
Les admins du jeu ont souhaité qu'en cas d'éradication, les privilèges d'un personnage lui soient retirés.
Sur base de l'intervention de Levan en son temps et après discussion interne à la hérauderie où est intervenu Brennos, voici ce qui a été décidé et sera appliqué dorénavant :

- Tout ce qui a déjà été traité à ce jour ne changera pas.
- Si il est constaté qu'une fiche a une date de création postérieure aux différents documents d'octrois de fiefs dont nous disposons à la hérauderie, le personnage est de facto considéré comme un phénix et ses titres lui sont retirés dès le constat.
- Le joueur dispose alors de 1 mois (à compter de la disparition de la fiche initiale) pour faire valoir son cas auprès du joueur du Roy d'Armes et apporter les "preuves" qu'il ne s'agit pas de tricherie. Sur base des éléments fournis, le joueur du RA contactera les admins pour éclaircir la situation, comme convenu avec les admins eux-memes.
- Durant ce temps, la hérauderie ne permettra pas l'octroi des fiefs concernés pendant ce même mois.
- Si la preuve est faite qu'il ne s'agit pas de tricherie, alors les fiefs sont réattribués et le document en faisant étant devient la référence vis à vis de la fiche. Le personnage n'est alors plus considéré comme un phénix.

Il est à noté qu'il revient au joueur de nous apporter ces preuves et ceci à compter de la disparition de sa fiche. Si la découverte de la recréation a lieu au dela du mois prévu, tant pis, il sera considéré que c'est un phénix et la sanction appliquée pour lies privilèges nobiliaires du personnage.
De meme, ce principe n'est pas applicable pour tous les personnages dont la mort a été actée par la hérauderie en bonne et due forme.

Citation :
5 - Les bannières
La signature n'est pas RP non plus normalement.
Cependant, c'est un principe appliqué de très longue date par la Hérauderie et y revenir serait modifier fortement les manières de faire, le blason est un élément RP et il doit normalement apparaitre sur la signature de forum des interventions des personnages. Ils permettent d'identifier les personnages et les usurpations. Un délai de 1 mois est systématiquement laissé pour la mise à jour de ce blason.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:43

Citation :
De nous, Perrinne de Gisors-Breuil, dicte Montjoie, Roy d'Armes de France
A tous ceux qui entendront, liront ou se feront lire.

Par la présente souhaitons informer les candidats s'étant présentés à l'ouverture de marches de juillet 1459.

Que, parmi les diverses candidatures recues, diverses ont recu l'approbation du conseil héraldique. Ainsi, se voient confier les marches suivantes sitot qu'ils auront fait leur serment de héraut auprès de nous à compter de ce jeudi 29 septembre en l'Hotel Saint Paul :
  • Renlie d'Evrecy (ig: Renlie) pour la marche Sigillant
  • Arnaut de Malemort(ig: Arnaut_de_malemort) pour la marche Marche
  • Lanfeust de Troy (ig: Lanfeust86) pour la marche Sepulcre
  • Sakurahime de Valrochelles (IG: Sakurahime) pour la marche Blanche


Les autres marches ouvertes lors de la séance du mois d'aout demeurent sans héraut titulaire pour le moment. Cependant nous tenons à signaler que les marches "es justice" ont donné lieu à plusieurs discussions et que suite à celles-ci nous ne pouvons que fortement conseiller aux deux candidats de cette session de persévérer sur cette voie après avoir vu avec le maréchal de tutelle les lacunes relevées. Il en va de meme pour le candidat pour la marche du Languedoc qui est invité à se présenter comme poursuivant de la marche s'il le souhaite, après contact avec le maréchal de tutelle.

Ce faisant, il est loisible pour les candidats dont le questionnaire n'a pas été retenu, d'obtenir un commentaire quant aux erreurs commises sur les questionnaires par missive m'étant adressée. Que délai de réponse devra néanmoins être pris en considération.

Fait ce lundi 26e de septembre 1459 en la Chapelle Sainct Antoine



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:45

Citation :
De nous, Perrinne de Gisors-Breuil, dicte Montjoie, Roy d'Armes de France
A tous ceux qui entendront, liront ou se feront lire.

Par la présente souhaitons informer les provinces des dispositions suivantes :

Suite aux engagements non tenus par ces hérauts et principalement en matière d'assiduité telle que redéfinies courant juillet 1459, sont révoqués :
  • Elianor de Vergy connue comme Guyenne
  • Eudes Von Strass connu comme Angoulesme
  • Håkon von Ahlefeldt-Oldenbourg connu comme Mnemosyne


De meme que nous prenons ici acte officiellement de la démission de Theudbald de Malhuys, connu comme Bourgogne, effective depuis son annonce et que nous remercions pour le sérieux et la rigueur qu'il mit toujours dans sa tache, veillant au moindre détail quant à la gestion de sa marche.

En vertu des lois et coutumes mis en place quant aux cumuls des charges de Héraut et feudataire d'une province, Archybald Hatzfeld connu comme Sylvestre se voit temporairement suspendu de ses droits de vote et délibération au sein du collège héraldique le temps du mandat politique entammé.

Fait ce lundi 296e de septembre 1459 en la Chapelle Sainct Antoine



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:46

Citation :
De nous, Perrinne de Gisors-Breuil, dicte Montjoie, Roy d'Armes de France
A tous ceux qui entendront, liront ou se feront lire.

Après discussion avec le collège des maréchaux d'armes, sont ouvertes à candidature les marches suivantes :
  • ANGOULESME
  • ANJOU
  • ARTOIS
  • BEARN
  • BERRY
  • COMMINGES
  • GUYENNE
  • LANGUEDOC
  • MAINE
  • POITOU
  • ROUERGUE
  • TOULOUSE
  • MNEMOSYNE
  • ASTREE
  • DICE


Qu'à l'identique de la dernière ouverture de marche, les candidatures sont à m'envoyer par missive privée (MP) exclusivement.
Que les candidatures seront reçues jusqu'au 05 octobre 1459 à 01h00, heure de notre Royaume.
Que suite à ce dépôt, un questionnaire correspondant à la marche candidatée sera envoyé à chaque candidat qui disposera alors d'environ une dizaine de jour pour me le retourner, délai qui sera mentionné lors de l'envoi.

Fait ce 28e de septembre 1459 en la Chapelle Sainct Antoine



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:46

Citation :

De nous Perrinne de Gisors-Breuil, dicte "Montjoie", Roy d'Armes de France,
A tous ceux qui liront ou se feront lire

A toutes fins utiles, rappelons que la Herauderie Royale de France est la seule autorité apte à établir ou valider tout acte d'ordre nobiliaire ayant reconnaissance au travers de l'ensemble du Royaume de France.

De même que tout acte posé par une institution ou un organisme n'ayant recu nulle lettre patente de reconnaissance ou de legitimation de la part de la Couronne de France est nul et non avenu au regarde des Institutions du Royaume.

Qu'en outre, tout noble dont la noblesse a été contresignée par la Herauderie Royale se fourvoyant dans de tels manquements ou actes allant à l'encontre des ordonnances émises par les institutions royales s'exposerait à des sanctions d'ordre héraldique.

Ce 5e jour d'octobre 1459, en la Chapelle Saint Antoyne


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:47

Citation :
De nous, Perrinne de Gisors-Breuil, dicte Montjoie, Roy d'Armes de France
A tous ceux qui entendront, liront ou se feront lire.

Par la présente souhaitons informer les candidats s'étant présentés à l'ouverture de marches d'octobre 1459.

Que, parmi les diverses candidatures recues, diverses ont recu l'approbation du conseil héraldique.
Ainsi, se voient confier les marches suivantes sitot qu'ils auront fait leur serment de héraut auprès du roy d'Armes à compter de ce lundi 7 novembre en l'Hotel Saint Paul :
  • Mathilde de Vaucanson Joncheray (ig:.mathilde.) pour la marche Mnemosyne
  • Ooghe de Faucuwez(ig: Ooghe) pour une marche es Justice, liberté lui étant laissée de choisir entre Astree ou Dice
  • Henry de Silly (ig:Henry_de_Silly ) pour la marche Angoulesme


Les autres marches ouvertes lors de la séance du mois d'octobre demeurent sans héraut titulaire pour le moment.

Cependant nous tenons à signaler que la marche du "Languedoc" a donné lieu à plusieurs discussions et que suite à celles-ci, nous avons laissé le choix à notre successeur de trancher, en ce que nous ne pouvons imposer ou non un candidat à une assemblée dont nous ne serions plus à la tete.

Ce faisant, il est loisible pour les candidats dont le questionnaire n'a pas été retenu, d'obtenir un commentaire quant aux erreurs commises sur les questionnaires par missive m'étant adressée. Que délai de réponse devra néanmoins être pris en considération.

Nous profitons également de cette meme annonce pour confirmer les bruits et rumeurs existant quant à notre démission de la charge de Roy d'Armes par choix personnel. Celle-ci ayant été transmise sous huis clos à la hérauderie et à la Curia il y a quelque temps déjà, les procédures internes donnant lieu au conseil d'un nouveau Roy d'Armes auprès de la Grand Maitre de France et de Sa Majesté ont déjà eu lieu. Le nom de notre successeur sera connu sous peu et nous restons en pleine autorité jusqu'à cette annonce.

Fait ce mercredi 2e de novembre 1459 en la Chapelle Sainct Antoine



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:47

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, par la volonté de la Reine et du Grand Maître de France, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que notre prédécesseur nous ayant laissé le soin de trancher une question lui ayant été soumise en temps et en heure, après audition du concerné et consultation du Collège Héraldique de France composé des Hérauts et Maréchaux d'Armes royaux, Monseigneur Arnaut de Malemort, dit Marche, Héraut d'Armes royal du Limousin et de la Marche, est suspendu incontinent de ses fonctions héraldiques le temps que durera sa mandature de comte du Limousin et de la Marche. Les clés de la salle des caducées de la Chapelle Saint-Antoine-le-Petit lui sont ainsi ôtées et lui seront retournées à la fin de ladite mandature.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le septième jour de novembre de l'an de grâce MCDLIX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:48

Citation :


    Annonce relative aux ornements de Grand-Ambassadeur de France



    De nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, dicte Montjoie, Roy d'Armes de France
    A tous ceux qui entendront, liront ou se feront lire.

    Suite à la décision de sa Majesté Très Aristotélicienne Nebisa de Malemort d'élever l’institution de Grand-Ambassadeur de France à celui de Grand-Office de la Couronne de France ;

    Suite à la demande de sa Majesté Très Aristotélicienne Nebisa de Malemort de pourvoir ce nouvel office d'ornements héraldiques, comme il est de tradition pour tous les Grands-Offices de la Couronne de France ;

    Suite à la réalisation spécifique et au choix des dits ornements par le Collège des Héraut du Royaume de France ;

    Annonçons, faisons savoir et rendons public en ce jour les nouveaux ornements de Grands-Ambassadeur de France réalisés par la Maison de Nagan et qui se décrivent comme suit : "Deux bâtons d'or fleurdelisés de vermeil, ovoïdes en leur partie inférieure, sommés d'un globe et d'une couronne royale, en sautoir derrière le blason".



    En conséquence, et à partir de ce jour, le Grand Ambassadeur de France est invité à se mettre en règle dans les délais les plus brefs.

    Et pour confirmer cette décision, apposons notre scel.



    Fait en la Chapelle Saint Antoine, ce Ve de Novembre MCDLIX

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:48

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, par la volonté de la Reine et du Grand Maître de France, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que notre prédécesseur nous ayant laissé le soin de trancher quant aux suites à donner au vote du Collège des Hérauts et Maréchaux d'Armes de France relatif à la marche du Languedoc, avons décidé, ayant à cœur la sauvegarde de ladite marche et les intérêts de la noblesse y étant attachée, de ne pas nommer le candidat qui a recueilli tant de suffrages positifs que de suffrages négatifs. Pour autant, bien consciente que pour l'avenir, il convient de régler les litiges constatés et d'anéantir les querelles du passé, nous avons décidé et décidons de placer la marche du Languedoc sous notre tutelle directe, avons envisagé et envisageons de convoquer l'assemblée nobiliaire languedocienne dans les jours à venir et souhaitons directement nous entretenir avec le candidat susdit.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le vingt-et-unième jour de novembre de l'an de grâce MCDLIX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:48

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, par la volonté de la Reine et du Grand Maître de France, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir qu'en ce jour, son mandat de duc de Guyenne s'étant achevé le dix-neuvième jour de novembre de l'année courante et conformément aux us en la matière, nous réintégrons maître Archybald Hatzfeld, connu sous le nom de Sylvestre, à la Hérauderie de France. La suspension dudit Sylvestre s'achève donc et clés de la salle des caducées lui sont restituées. Cependant, eu égard à la plainte déposée par ledit Archybald Hatzfeld alors duc de Guyenne contre ceux qui étaient à cette époque ses vassaux, nous nous réservons le droit de décréter une nouvelle suspension si les circonstances devaient le commander.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le vingt-deuxième jour de novembre de l'an de grâce MCDLIX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:49

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, par la volonté de la Reine et du Grand Maître de France, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que désireuse de voir la Hérauderie de France être présente et active sur tout le territoire du royaume, nous avons décidé de reconduire le mode de fonctionnement mis en place par notre prédécesseur quant à la gestion des marches dépourvues de héraut, mode de fonctionnement qui, à plus d'un titre, fait preuve de son efficacité. Ainsi, chaque province n'ayant pas d'officier héraldique attaché se verra dépêcher sur place un héraut plénipotentiaire chargé, en liaison avec le Maréchal d'Armes de tutelle, de s'occuper des affaires courantes mais aussi de préparer l'avenir en se montrant disponible avec tout habitant désireux de s'investir au sein de la hérauderie locale. Ces envoyés sont bel et bien des hérauts à part entière, jouissant de tous les droits relatifs à la charge qu'ils se proposent d'occuper.

      Après discussion et réflexion, voici la liste desdits plénipotentiaires :


      • Anjou : Sépulcre, soit Lanfeust de Troy [Lanfeust86]
      • Armagnac et Comminges : Blanche, soit Sakurahime de Valrochelles [Sakurahime]
      • Artois : Champagne, soit Maltea Wagner di Favara [Maltea]
      • Béarn : Estampe, soit Eugénie de Varenne [Eugenie.]
      • Berry : Sigillant, soit Renlie d'Evrecy [Renlie]
      • Bourgogne : Montjoie, soit Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg [Ingeburge]
      • Gascogne : Astrée, soit Paul Ooghe de Faucuwez [Ooghe]
      • Guyenne : Sylvestre, soit Archybald Hatzfeld de Louvelle [Archybald]
      • Languedoc : Montjoie, soit Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg [Ingeburge]
      • Lyonnais-Dauphiné : Sépulcre, soit Lanfeust de Troy [Lanfeust86]
      • Maine : Champagne, soit Maltea Wagner di Favara [Maltea]
      • Poitou : Flandre, soit Ascalon Breydel [Ascalon]
      • Rouergue : Auvergne, soit Kantin Aymeric de Mialans [Kami.]
      • Toulouse : Estampe, soit Eugénie de Varenne [Eugénie.]
      • Dicé : Astrée, soit Paul Ooghe de Faucuwez [Ooghe]



      Nous profitons de cette annonce relative au fonctionnement pour adresser deux rappels.
      Le premier est que seuls les envoyés de la Hérauderie de France et dûment référencés comme tels ont toute légitimité pour agir au nom d'icelle et œuvrer pour la noblesse de France, toute personne se revendiquant comme héraut ou chargé des affaires héraldiques au sein d'une province sans être accréditée par nous ne serait qu'un usurpateur avec lequel il serait assurément périlleux de traiter.
      Le second est qu'il y a un ordre à respecter quand il s'agit de consulter la Hérauderie de France. Ainsi, avant toute chose, l'on se tourne vers le héraut en charge de la marche concernée, qu'il en soit le titulaire ou le plénipotentiaire. Si ce premier échelon de consultation ne donne rien, alors on s'adresse au Maréchal d'Armes de tutelle. En dernier lieu, il est possible de nous consulter, étant entendu que si nous devions être sollicitée en premier ressort et non en dernier, tant la teneur que la diligence de la réponse s'en feront ressentir.


      Que le Très-Haut garde la féale noblesse du Royaume de France.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le vingt-neuvième jour de novembre de l'an de grâce MCDLIX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:49

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, par la volonté de la Reine et du Grand Maître de France, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que nous prenons acte de l'annonce du Haut Conseil de l’Ordre Royal de la Licorne datée du vingt-septième jour de novembre de la courante année quant à l'avenir d'Alethea de Saint-Yriex au sein du dit ordre, annonce qui ne nous est parvenue que parce que nous nous étions inquiétée de l'absence de ladite Alethea, aussi connue sous le nom de Licorne et ainsi membre de la Hérauderie de France que nous dirigeons, annonce seulement remise par le Grand Ecuyer de France répondant à nos alarmes et conséquemment, attendu que selon les coutumes et lois héraldiques en vigueur, le héraut d'armes d'un Ordre royal de chevalerie doit être membre dudit ordre, révoquons la sus-nommée Alethea de Saint-Yriex de sa charge de Héraut d'armes royal et décrétons la marche de la Licorne vacante, étant entendu que le temps de la vacance, les demandes héraldiques devront être transmises à Alençon, Maréchal d'Armes de tutelle, soit dame Tsampa d'Eusébius.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le douzième jour de décembre de l'an de grâce MCDLIX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:49

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, par la volonté de la Reine et du Grand Maître de France, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que nous prenons acte de la démission de dame Nynaeve de Gaudemar, vicomtesse de Clermont-en-Trièves, baronne du Glaizil et de Mornant, dame d'Anthon, de ses fonctions de Maréchal d'Armes royal et de son retrait total de la Hérauderie de France. Nous tenions à remercier celle qui durant des années fut Dauphiné pour son implication, son assiduité, son abnégation, son érudition, son désir de transmettre et de former ceux intéressés par l'héraldique, sa volonté d'aller au bout de ses actions et enfin, sa passion pour l'histoire et les terres du Lyonnais-Dauphiné comme nous la remercions d'avoir prolongé son séjour parmi nous en demeurant active et disponible malgré son retrait. La Couronne de France perd là l'une de ses plus fidèles servantes et la Hérauderie de France l'un de ses précieux membres. Conséquemment, la marche Dauphiné est décrétée vacante à compter de ce jour et se verra ouverte à candidature lors de la prochaine session d'examen. Le temps de la vacance, l'intérim sera assuré, comme c'est déjà le cas depuis le vingt-neuvième jour de novembre de l'année courante, par Sépulcre, Héraut d'Armes royal et ainsi envoyé en tant que plénipotentiaire en Lyonnais-Dauphiné.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le treizième jour de décembre de l'an de grâce MCDLIX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:50

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, par la volonté de la Reine et du Grand Maître de France, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que nous reconnaissons avoir fait erreur en publiant, en sus de notre annonce datée du douzième jour de décembre dernier portant sur la révocation d'Alethea de Saint-Yriex, l'annonce du Haut Conseil de l'Ordre Royal de l'Ordre Royal de la Licorne faisant état du départ de ladite Alethea de ses rangs et pour ce manquement qui n'était en rien volontaire, nous souhaitons nous excuser. Conséquemment, nous ordonnons que toutes les copies de l'annonce ainsi divulguée soit arrachées sans délai.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le quinzième jour de décembre de l'an de grâce MCDLIX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:50

Citation :

    A Karl-Heinz de Dampierre, comte de Flandre,

      De par Montjoie, Roi d'Armes de France.


    Votre Grandeur,

    Je n'ai, jusque lors, réagi à la déclaration dans laquelle vous avez indiqué que vous ne reconnaissiez pas la destitution de Malycia, alors vicomtesse de Renaix, édictée par la Hérauderie de France en date du vingt-cinquième jour d'octobre de l'année courante, rappels ayant été formulés au Conseil des Grands Feudataires. Las, il semblerait que vous vous entêtiez dans votre erreur puisque vous exigez du Héraut de Flandre de bailler des clés à ladite Malycia afin qu'elle puisse siéger à la Haute Cour Flamande, assemblée nobiliaire locale.

    Puisque ce qui vous a été dit ne semble point être parvenu jusqu'à votre esprit, lisez maintenant.

    Malycia n'est plus vicomtesse de Renaix et ne saurait être reconnue comme telle, ni par vous, ni par qui que ce soit; elle a été réduite à l'état de roture et nul acte n'est venu casser une déclaration prise sur le fondement d'un édit royal. Malycia, en portant les armes contre le Domaine Royal, possession de Sa Très Aristotélicienne Majesté la Reine de France, a méconnu ses devoirs nobiliaires et a violé l'édit royal sus-cité. Je sais qu'il est de bon ton et que cela donne un petit air savant de déclarer que la décision de Sa Majesté est illégale mais d'aucuns oublient que l'acte de destitution a été contresigné par un Roi d'Armes de France, qui, selon les lois héraldiques royales si chères à ceux qui font fort de se réfugier derrière elles afin d'oublier qu'il y a eu faute notable, a le droit de justice. Justice fut exercée et avec clarté. Si cela n'a su agréer à l'ex-vicomtesse, il y avait moyen de saisir la Très Noble Assemblée des Pairs de France.

    Voilà pour notre exorde, passons donc à votre déclaration en elle-même.

    Nous avons appris avec grand intérêt qu'elle fait suite à la saisine du Parlement flamand et que l'opportunité de reconnaître à la déclaration de destitution de Malycia par la Hérauderie Royale a été débattue devant cette institution flamande, qui, nous citons " est un organe législatif du Comté de Flandre, au même titre que le Conseil ". Organe législatif, organe chargé de rédiger des lois ou d'en voter, organe chargé de l'élaboration, de la révision ou de l'abrogation du Corpus législatif flamand. Nous trouvons pour le moins significatif qu'une personne, telle que vous, qui se pique de légalité et de légitimité ne se soit pas émue de ce qu'un organe législatif se soit saisi d'un acte émanant d'un Grand Office Royal. Nous trouvons pour le moins étrange que le chantre du respect des textes que vous êtes ait non seulement permis cette mascarade mais ait aussi suivi la recommandation d'une institution qui est donc incompétente, selon vos propres lois, pour juger de la validité d'un acte héraldique. Nous trouvons enfin des plus surprenants qu'une institution dont on sait qu'elle ne sort jamais du cadre de ses compétences édictées par la loi flamande dont vous êtes censé être le garant se soit permis pour cette affaire-là de sortir de son domaine de compétences.

    Nous sourions aussi quand nous lisons que la noblesse flamande est soumise à la Flandre et à son comte. Il conviendrait que le grand légiste que vous êtes ouvre un jour ce Codex Levan que vous estimez violé. Vous y apprendriez avec intérêt que la vassalité n'est pas le servage et que vous n'êtes pas plus délié des lois héraldiques que les autres. Vous y liriez également que non, le comte de Flandre, ou d'ailleurs, n'a pas d'autorité pour destituer, hormis les seigneurs de mérite. Il peut demander à ce qu'untel soit destitué mais c'est la Hérauderie de France qui tranche en dernier lieu. C'est ce qu'elle a fait ici, en regard de lois et de coutumes plus que connues et en regard d'un édit royal que vous vous faites fort de présenter comme étant la volonté inique de Sa Majesté. L'édit royal du dix-sept septembre dernier révoquant celui de Gien et précisant la nature de l'Autorité Royale s'appuie sur la coutume ayant toujours régi le Royaume de France et a été soumis, comme tout texte législatif royal, au jugement des Grands Feudataires du Royaume de France réunis en conseil. Nulle dissimulation donc mais il est bien plus aisé de clabauder et de faire feu de tout bois que de réfléchir avant de s'exprimer et de se renseigner a minima. Il y avait un comte de Flandre légitime au moment des discussions, si la noblesse flamande doit s'en prendre à quelqu'un, c'est à lui et à nul autre. Et il y avait tous les autres régnants légitimes à qui droit de parole et donc de suggestion et de contestation a été donné; là encore, s'en prendre à un édit qui a reçu l'assentiment des Grands Feudataires est la preuve d'une réflexion maladroite et inaboutie pour ne pas dire fallacieuse.

    Enfin, pour rappel, au cas où cela ne serait pas clair, Malycia n'est plus vicomtesse de Renaix et elle ne sera jamais plus convoqué à prêter allégeance. Vous vous faites fort d'en appeler à la primauté du codex héraldique, respectez donc les prérogatives que celui-ci prévoir pour la Hérauderie de France en matière d'organisation des hommages et allégeances. Vous vous permettez également d'en appeler à la féodalité pour justifier votre prise de position mais cessez de mettre de côté que Malycia fut faite vicomtesse de Renaix à l'issue d'un mandat de comtesse de Flandre, c'est-à-dire, au terme d'une période durant laquelle elle a été vassale de la Couronne de France. Il est facile de se tenir coi durant quelques semaines pour espérer pouvoir étrenner une couronne et d'oublier toutes ses bonnes résolutions et son serment une fois que cette couronne est effectivement étrennée.

    Pour conclure, nous entendons bien que ce n'est pas la Flandre mais bien vous qui vous vous entêtez à ne pas reconnaître la validité de l'acte de destitution. Fort bien. Certes, cette affirmation ne nous était guère nécessaire car c'est bien à vous et à vous seul que des comptes ont été demandés, comptes non honorés jusque lors et même pis puisque non content de ne point prendre vous-même la décision de demander la destitution de celle qui était alors votre vassale, vous avez osé contester l'institution qui a eu l'honneur et le bon sens, s'appuyant sur les lois et coutumes, de s'exécuter. Il existe un adage selon lequel " le vassal de mon vassal n'est pas mon vassal ". Certes, oui et cela, nous ne le dénions nullement. Mais il y en a autre qui stipule que le suzerain est solidaire des actes de son vassal et de celui-ci, comme du précédent, nous saurons nous souvenir en temps utiles.


    Donné le quinzième jour de décembre de l'an de grâce MCDLIX.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:51

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, par la volonté de la Reine et du Grand Maître de France, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que la notice complémentaire à l'article 5 – prévoyant notamment les motifs d'exclusion définitive du collège héraldique – du Chapitre VII des lois héraldiques royales précisant la définition du manque d'assiduité en édictant des délais clairs et que messire Yann von Wittelsbach, dit Gascogne, Héraut d'Armes royal, ne s'étant pas présenté depuis la fin du mois d'août de la courante année en salle des caducées, nous révoquons conséquemment le sus-nommé Yann von Wittelsbach de sa charge de héraut et décrétons la marche de Gascogne vacante, étant entendu que le temps de la vacance, les demandes héraldiques devront être transmises au héraut plénipotentiaire envoyé sur place, Astrée, soit messire Paul Ooghe de Faucuwez.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le quinzième jour de décembre de l'an de grâce MCDLIX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:51

Citation :
Nous, Montjoie, Roi d'Armes de France,
Minerve, Maréchal d'Armes royal en charge des joutes,
A tous ceux qui liront ou se feront lire,

Tenons à faire savoir que nous avons pris connaissance de l'entreprise de messire Rotule Baccard, seigneur de Clansaye, quand à la création d'un cercle de combat.
Si cela est un noble but nous nous devons d'y apporter quelques bémols.

Ainsi nous tenons à rappeler à la noblesse du Royaume de France que tous duel et joute sont réglementés et doivent être encadrés par la Hérauderie de France.

Que tout manquement à cela pourrait, dans certaines circonstances, engendrer des dérogeances au vivre noblement et donc des poursuites devant le tribunal héraldique.

Rappelons également que La Ligue des Joutes est à la disposition de la noblesse pour toute question et organisation de duel, de même que ledit sieur peut contacter la Ligue, via son Maréchal pour tout détail concernant les duels et affrontements de la noblesse.

Donné le douzième jour de décembre de l'an de grâce MCDLIX à la chapelle Saint Antoyne le Petit.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:52

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, par la volonté de la Reine et du Grand Maître de France, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que la volonté de la Hérauderie de France étant d'être présente et active sur l'ensemble du territoire du Royaume afin de veiller au mieux sur la noblesse de France et de sauvegarder les intérêts d'icelle, il a été décidé, après discussion et concertation avec les Maréchaux d'Armes royaux, de lancer une nouvelle session d'examen à l'entrée du Collège héraldique de France pour pourvoir l'ensemble des marches vacantes, hormis celle du Languedoc.
      Pour celle-ci, choix a été fait de l'exclure de la session à venir après les constats tirés de la rencontre de la noblesse que nous avions pris soin de réunir en assemblée, option qui avait d'ailleurs été présentée en cette occasion. La marche languedocienne demeure donc sous notre pleine et directe tutelle le temps que les problèmes constatés, à faut d'être définitivement réglés, soient contrecarrés. Nous y mettrons, pour sûr, toute notre énergie et toute notre détermination.


      Sont donc ouvertes à candidature les marches suivantes :


      • Anjou
      • Artois
      • Béarn
      • Berry
      • Bourgogne
      • Comminges
      • Gascogne
      • Guyenne
      • Dauphiné
      • Maine
      • Poitou
      • Rouergue
      • Toulouse
      • Dicé
      • Licorne


      Les candidatures sont :

      • ouvertes à tous les sujets du Royaume de France, tel que prévu par les lois héraldiques royales;
      • à adresser au Roi d'Armes de France, par missive privée uniquement*;
      • ouvertes jusqu'au vendredi 23 décembre, après complies. **


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le dix-sepième jour de novembre de l'an de grâce MCDLIX.





[* mp forum I à adresser à Ingeburge
** complies = dernier office liturgique du soir et ici, ce sera jusqu'à 22h59, heure française, soit GMT +1]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:53

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, par la volonté de la Reine et du Grand Maître de France, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que l'appel à candidatures en vue d'intégrer la Hérauderie de France est toujours ouvert et ce, jusqu'à vendredi soir, après complies. Les personnes désireuses de postuler sont donc invitées à se faire connaître.


      Sont ouvertes à candidature les marches suivantes :


      • Anjou
      • Artois
      • Béarn
      • Berry
      • Bourgogne
      • Comminges
      • Gascogne
      • Guyenne
      • Dauphiné
      • Maine
      • Poitou
      • Rouergue
      • Toulouse
      • Dicé
      • Licorne


      Les candidatures sont :

      • ouvertes à tous les sujets du Royaume de France, tel que prévu par les lois héraldiques royales;
      • à adresser au Roi d'Armes de France, par missive privée uniquement*;
      • ouvertes jusqu'au vendredi 23 décembre, après complies. **


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le vingt-et-unième jour de novembre de l'an de grâce MCDLIX.





[* mp forum I à adresser à Ingeburge
** complies = dernier office liturgique du soir et ici, ce sera jusqu'à 22h59, heure française, soit GMT +1]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:53

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, par la volonté de la Reine et du Grand Maître de France, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir que l'appel à candidatures en vue d'intégrer la Hérauderie de France est désormais fermé et que suite à cette fermeture des inscriptions, le questionnaire de la session de décembre 1459 a été envoyé à tous les candidats. A ceux-là, nous souhaitons bon courage et réponses inspirées. Nous tenions aussi à remercier les Grand Ecuyer de France, le Collège des Maréchaux et Normandie qui nous ont été d'un grand secours dans l'élaboration de ce questionnaire.

      Enfin, nous souhaitons rappeler que malgré la fin de cet appel, la Hérauderie de France recrute, encore et toujours, et ce, pour bon nombre de marches, qu'elles soient provinciales ou de spécialité. Toutes les personnes intéressées par une charge de poursuivant ou de chevaucheur sont donc invitées à se faire connaître auprès des hérauts et maréchaux d'armes royaux qui sauront les renseigner et les orienter.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le vingt-troisième jour de novembre de l'an de grâce MCDLIX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:54


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:54



[Ouverture du RP entre vendredi soir et samedi midi :
Forum I > La chapelle des Hérauts d'armes de France > http://forum.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=52 ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henry_de_Silly
Comte(sse) du Périgord-Angoumois
avatar

Nombre de messages : 2618
Emploi : Secrétaire d'Etat & Héraut d'Armes
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   01.02.12 19:54

Citation :

    Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, par la volonté de la Reine et du Grand Maître de France, Roi d'Armes de France, et ainsi connue sous le nom de Montjoie,

      Savoir faisons à tous présents et à venir qu'en ce jour, son mandat de comte du Limousin & de la Marche s'étant achevé le vingt-neuvième jour de décembre de l'année courante et conformément aux us en la matière, nous réintégrons monseigneur Arnaut de Malemort, connu sous le nom de Marche, à la Hérauderie de France. La suspension dudit Marche s'achève donc et clés de la salle des caducées lui sont restituées.


      En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons signé de notre main et fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée le derrain jour de novembre de l'an de grâce MCDLIX.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la Hérauderie Royale   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la Hérauderie Royale
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Loi Royale] Gestion Héraldique des Seigneuries
» [CADUC]Constitution Royale de Lotharingie - mai 1459
» Gascogne: [RP]la liste noire de la ridicule Grande Prévoté Royale
» Lettres d'anoblissement de l'Hérauderie
» Palourde Royale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Périgueux :: Hérauderie du Périgord Angoumois :: Bibliothèque Héraldique :: Annonces Héraldiques-
Sauter vers: